Famille Richard (Lyonnais)

famille d’origine dauphinoise marquant l’histoire de Lyon et Saint-Chamond
(Redirigé depuis Famille Richard)

La famille Richard (Lyonnais) est une famille subsistante d'ancienne bourgeoisie française, originaire de l'Isère puis établie dans la Loire, où elle a développé au XIXe siècle une industrie du lacet. Elle a formé trois grandes branches qui ont donné une nombreuse descendance patronymique, en grande partie établie dans la région lyonnaise.

BranchesModifier

La famille Richard a formé trois branches principales, toutes trois subsistantes et établies dans la région lyonnaise :

  • Richard-Vitton
  • Richard
  • Richard du Montellier

GénéalogieModifier

HommagesModifier

Plusieurs membres de cette famille ont donné leur nom à des rues et infrastructures publiques :

  • boulevard Jean-Louis Richard à Bourg-Argental
  • rue Richard-Chambovet à Saint-Chamond
  • rue et le boulevard Ennemond Richard à Saint-Chamond
  • école publique Ennemond Richard à Saint-Chamond
  • rue Richard à Saint-Étienne
  • cours Richard-Vitton à Lyon
  • parc Chambovet à Lyon

et de nombreuses rues du quartier de Montchat à Lyon comme la rue Charles Richard, la rue Louise...

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Richard est un patronyme courant. L'individu est ainsi distingué des autres porteurs du nom par le lieu de résidence.

RéférencesModifier

  1. Maurice Vanario et Henri Hours (dir.) (préf. Gérard Collomb), Rues de Lyon : à travers les siècles : XIVe – XXIe siècles, Lyon, Éditions Lyonnaises d'art et d'histoire, , 2e éd. (1re éd. 1990), XVI-333 p., 23 cm (ISBN 2-84147-126-8).
  2. Stéphane Bertholon, Histoires de Saint-Chamond : notes et souvenirs d'un vieux Couramiaud, Saint-Étienne, s.n. (Impr. Théolier), (réimpr. 1989), 1re éd. (1re éd. 1927), XIV-304 p., 21 cm, chap. VIII
  3. Pierre Cayez et Serge Chassagne, Lyon et le Lyonnais, Paris – Le Mans, Éditions PicardÉditions Cénomane, coll. « Les patrons du Second Empire » (no 9), , 287 p., 1 vol. ; 24 cm (notice BnF no FRBNF40981557), « Claude-Joseph Bonnet », p. 67.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier