Famille Micault

Micault
Armoiries de la famille.
Armoiries de la famille : Micault
Image illustrative de l’article Famille Micault
Triptyque de la famille Micault, Musée des beaux-arts de Bruxelles

Blasonnement d'azur au chevron d'or, accompagné de trois chats d'argent assis, la tête de front. Cimier : un chat de l'écu, tenant entre ses dents une souris de sable
Devise Sola Virtus[1]
Période XIVe siècle-XVIIIe siècle
Pays ou province d’origine Royaume de France
Fiefs tenus Seigneurs de Huysinghen
Seigneurs d'Indevelde
Seigneurs de Buysinghen
Demeures Château de Pommard
Château de Diepenstein
Château d'Huizingen
Charges Receveur général de toutes les finances

La famille Micault est une famille d'officiers des ducs de Bourgogne et de leurs successeurs qui s'agrège à la noblesse de robe des Pays-Bas au XVIe siècle. Elle s'éteint au XVIIIe siècle.

HistoireModifier

Les origines de cette famille se trouvent en France, dans le Pommard, où elle possédait un château[2]. Au milieu du XVIe siècle, une nouvelle branche se forme: Jean Micault quitte la Bourgogne pour le Brabant, pour entrer au service impérial[réf. souhaitée]. La branche ainé reste en Bourgogne[réf. souhaitée].

Plusieurs descendants de Jean sont représentés dans un triptyque[3] peint pour la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Ce tableau a depuis quitté la cathédrale et est conservé aujourd'hui aux Musées royaux de Bruxelles[4],[5][réf. non conforme]. Leurs armoiries sont connues[réf. souhaitée] pour leurs trois chats d'argent (blanc). Entrent dans leurs possessions les seigneuries d'Indevelde, d'Oosterstein et de Buysingen[réf. souhaitée]

Parmi les descendants, on trouve le cardinal Thomas d'Alsace, les comtes d'Arschot-Schoonhoven, les princes Ruspoli-Poggio Suasa, les comtes van der Noot, le marquis d'Assche, et la comtesse Stéphanie de Lannoy, grande-duchesse héritière du Luxembourg[6].

GénéalogieModifier

 
Nicolas Micault, seigneur d'Indevelde
 
Livina Cats van Welle avec ses filles Marguerite et Eléonore Micault

Branche BrabançonneModifier

Héraldique des alliancesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Annales de la Société royale d'archéologie de Bruxelles, Volume 9.-Page 417
  2. [1].
  3. Dimensions : 145 cm × 125 cm
  4. J.Th. de Raadt, "Het triptiek der familie Micault", in: Mengelingen over Heraldiek en Kunst, Antwerpen, 1894. Afschrift, (ca. 1900)
  5. [2].
  6. descendance par mariage de Gustave, comte de Lannoy (1800-1892) ∞ Marie-Joséphine, comtesse van der Noot d'Assche (1805-1861)
  7. a b et c https://s3.amazonaws.com/photos.geni.com/p13/f1/af/9b/aa/5344483f23fb26c9/van_de_klippe_original.pdf
  8. d'argent au lion de gueules
  9. Au service de la Toison d'or/ Koller.-page 74.
  10. [3]
  11. [4]
  12. [5]
  13. [6].
  14. [7]
  15. « Grabstein des Lambert von Briaerde, (gestorben 1557) und Margarete Micault, (gestorben 1546) », sur Europeana Collections (consulté le 7 juin 2020).
  16. [8].

Voir aussiModifier