La famille Dansaert, dont il est question ici, est une ancienne famille bourgeoise de Bruxelles[1], originaire d’Anvers, et avant cela de Beveren, qui fit partie aux XVIIe et XVIIIe siècles de la corporation bruxelloise des bateliers, ce qui lui valut leur surnom les Enfants du Canal[2].

Esquisse généalogique modifier

Ci-après suit une incomplète esquisse généalogique de cette famille aujourd'hui éteinte, depuis les premiers Dansaert bruxellois, telle que Georges Dansaert l'avait établie dans Les Dansaert, dits "Les Enfants du Canal". Il existe une famille Dansaert, originaire du pays de Waes, portant le même blason. Georges Dansaert[3] avait montré que la famille bruxelloise Dansaert trouvait ses origines dans les mêmes lieux, sans cependant établir formellement le lien généalogique entre ces porteurs du nom.

L'esquisse généalogique ci-après constitue une véritable page d'histoire bruxelloise.

I. Amand Dansaert était né à Anvers (paroisse Sainte-Walburge) en 1629. Il était le fils de Pauwel Dansaert[4] qui avait déjà demandé et obtenu en 1634 la bourgeoisie de Bruxelles. Amand Dansaert était, selon Georges Dansaert, l'arrière-petit-fils de Paul Dansaert[5], qui fut le premier de la branche cadette à quitter Beveren, en pays de Waes, pour s'installer à Anvers. Amand Dansaert fut un capitaine de navires remarquable qui se rendit en Espagne, en Angleterre et en Irlande[6]. Il épousa à Bruxelles [7] (paroisse Sainte-Catherine) le 14 décembre 1657 Cathelijne Colaes ou Collaes, fille de Jan Collaes, bourgeois de Bruxelles, meester schepmaeker, et batelier à Bruxelles. Il demanda et obtint la bourgeoisie de Bruxelles le 13 juin 1661. Certes, son père avait déjà obtenu antérieurement la bourgeoisie de Bruxelles, mais lui-même demandait la bourgeoisie de Bruxelles parce qu'il était né deux ans avant la demande effectuée par son père et qu'il avait compris ne pas dès lors avoir la bourgeoisie de Bruxelles. Dont trois fils qui devinrent armateurs :

1. Jean Dansaert, né en 1658 à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine), âgé de deux ans et six mois en juin 1661, et qui épousa à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 8 janvier 1679 Anne Van Damme. Il fut doyen de la corporation des bateliers, de la Nation de Saint-Gilles[8] en 1697 et 1699. En 1702, il est mentionné comme maître batelier habitant à la Bremstratie avec sa femme et ses trois enfants.
2. Vincent Dansaert, né en 1660 à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine), âgé de 13 mois en juin 1661, qui suit en II[9].
3. Gérard Dansaert, né en 1664, doyen de la corporation de bateliers en 1698 et 1700, de la Nation de Saint-Gilles[10], qui épousa en premières noces à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 30 janvier 1692 Madeleine Fierens ou Firens et en secondes noces à Bruxelles (paroisse Saint-Géry) le 10 février 1711 Pétronille La Porte ou Laport. Il est mentionné dans le recensement de 1702, avec son épouse et ses cinq enfants, comme batelier et marchand, au Quai-au-Bois.

II. Vincent Dansaert, né en 1660, qui épousa à Bruxelles (paroisse Saint-Nicolas) le 10 février 1684 Elisabeth van Auwerkerken. Dont :

III. Théodore Dansaert, baptisé à Bruxelles (paroisse Saint-Nicolas)[11] le 18 novembre 1697, qui épousa à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 18 novembre 1720 Elisabeth Willems. Dont :

IV. Jean-Baptiste Dansaert ou Danssaert, batelier, né à Bruxelles le 5 octobre 1721 et baptisé le lendemain à Sainte-Catherine[12], habitant au Rivage à Bruxelles en 1801, mort à Bruxelles[13] le 20 avril 1807, âgé de 85 ans et demi, demeurant Quai au Sel no 301, qui épousa à Buiksloot Marie De Vrint, née à Amsterdam et morte à Bruxelles[14] âgée de 74 ans, le 15 janvier 1801 au Quai-au-Bois. Dont :

1. Elisabeth Françoise Dansaert, baptisée à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine)[15] le 6 février 1754.
2. François Jean Dansaert, né à Bruxelles en 1760, qui suit en V.
3. Pierre Alexandre Dansaert, batelier, négociant, né le 4 mai 1763 à Bruxelles, domicilié au Rivage 144 en 1801, au Marché aux Poissons en 1809, veuf de Madeleine de Rauw qu'il avait épousée à Bruxelles (paroisse Saint-Nicolas) le 8 janvier 1788, épouse en secondes noces à Bruxelles le 7 février 1802 Anne Sophie Vertongen, née le 9 avril 1770 à Bruxelles, fille de Jacques Vertongen et de Marie Pinnock, et veuve de Jean François Ignace Scheurweghen. Il est mort en 1820.
Dont du premier mariage avec Madeleine de Rauw sont issus :
a. Marie Françoise Catherine Dansaert, rentière, née à Bruxelles le 24 novembre 1788, résidant à la rue de la Fiancée, épouse à Bruxelles le 6 mars 1839 François Dom, clerc de notaire, né à Duffel le 6 mars 1812.
b. Christianus (Chrétien) Livinus Josephus Dansaert, armateur, courtier en assurances maritimes, né le 15 septembre 1793 à Bruxelles, mort à Bruxelles le 28 août 1840, épouse à Bruxelles le 6 avril 1826 Maria Catharina Dufour, née à Bruxelles le 1er avril 1799. Chrétien Dansaert fut membre de la Commission urbaine de Bruxelles de la société de bienfaisance pour les provinces méridionales en 1830, Dont :
i. Henriette Jeanne Dansaert, née à Bruxelles le 30 janvier 1831, résidant à Molenbeek-Saint-Jean, épouse à Molenbeek-Saint-Jean le 18 mai 1852 Pierre Jean Van Praet, né à Baasrode le 21 mars 1816, fils de Jean Baptiste Van Praet, âgé de 80 ans, à Baasrode, constructeur de bateaux et négociant, et de Marie Antoinette Vertongen, morte le 18 juin 1838 à Baasrode.
ii. Chrétien Léopold Pierre Dansaert, courtier de navires, né à Bruxelles le 27 juin 1832, résidant à Bruxelles au Quai au Foin n° 21, veuf de Jeanne Pétronille Van Linthout morte à Bruxelles le 30 décembre 1862, épouse en secondes noces à Bruxelles le 7 juin 1866 Emma Léonie Adolphine Nizet, mercière, née le 4 août 1844 à Anvers, fille d'Edouard Louis Jean Nizet et de Hortense Amélie Vandermeersch. Ce second mariage fut dissous par le divorce acté le 11 janvier 1890 à la suite du jugement du tribunal de première instance de Bruxelles du 6 juillet 1889. Il est mort à Geel le 4 août 1898.
Dont du premier mariage :
- Chrétien Léopold Dansaert, voyageur de commerce, né le 27 avril 1858 à Bruxelles, résidant à Leeuw-Saint-Pierre, épouse à Laeken le 2 juin 1900 Emélie Bastiaens, lingère, née le 5 janvier 1873 né à Molenbeek-Saint-Jean, fille de Pierre François Bastiaens, mort le 13 avril 1896 à Molenbeek-Saint-Jean, et d'Antoinette Fieremans.
- Louis Dansaert, né à Bruxelles le 7 juillet 1869, au Quai aux Pierres de Taille n° 25.
Dont du second mariage :
- Octave Dansaert, employé, voyageur de commerce, né à Bruxelles le 18 septembre 1872, résidant à Bruxelles, rue du Midi n° 118 en 1893, âgé de 28 ans en 1900 et résidant à Ixelles, épouse à Bruxelles le 20 mai 1893 Marie Catherine Bernardine Deruisseau, chapelière, née le 11 mars 1871 né à Roclenge-sur-Geer, résidant à Bruxelles, à la rue de l'Eclipse n° 2, fille de Mathieu Joseph Deruisseau, peintre, résidant à Bruxelles, et de Marie Frenay.
iii. Jeanne Françoise Léonie Dansaert, née à Bruxelles le 19 décembre 1834, résidant à Schaerbeek, rue des Rue des Palais n° 145, épouse à Schaerbeek le 5 juillet 1873 Edouard Guillaume François Harnett, entrepreneur, né à Londres le 9 avril 1841, demeurant à Schaerbeek, rue Vandeweyer n° 6, fils de Jean Harnett, naturaliste à Londres, et de Marie Jeanne Wasseel, morte à Molenbeek-Saint-Jean le 13 décembre 1845.
iv. Mathilde Françoise Dansaert, née à Bruxelles le 7 août 1837, résidant à Molenbeek-Saint-Jean, épouse à Molenbeek-Saint-Jean le 12 janvier 1860 Philippe Jean De Munter, né le 18 décembre 1817 à Baasrode, fils de Jacques De Munter, négociant à Baasrode et de Anne Catherine Constance Dewestelinck.
c. Petronille Henriette Dansaert, négociante, née à Bruxelles le 12 mars 1795, épouse à Bruxelles le 22 mai 1837 Joseph Ignace Van Loey, commis négociant, né à Willebroeck le 10 février 1807.
Dont du second mariage avec Anne Sophie Vertongen sont issus :
d. Elisabeth Joanna Jacoba Dansaert, née à Bruxelles le 11 juin 1801, épouse à Bruxelles le 27 septembre 1823 Jacobus Joannes de Coninck, commis aux écritures, né à Bruges le 23 août 1800.
e. Jean Baptiste Dansaert, négociant, agent de change en 1850, né à Bruxelles le 19 février 1803, épouse à Bruxelles le 20 juillet 1826 Marguerite Marie Nicolette Vander Borcht, née à Bruxelles le 2 juin 1801, fille de Jean Baptiste Vander Borcht, rentier à Bruxelles et de Elisabeth Jeanne Françoise Wafelaerts. Marie Marguerite vander Borcht était issue des lignages Sleeus et Sweerts[16]. Dont :
i. Sophie Jeanne Dansaert, née à Bruxelles le 8 février 1827, résidant à Saint-Josse-ten-Noode, épouse à Saint-Josse-ten-Noode le 22 juillet 1850 Léonard Eugène Mommaerts, employé, né à Bruxelles le 29 octobre 1827, résidant à Saint-Josse-ten-Noode, fils d'Alexandre François Mommaerts, mort le 2 juillet 1844 à Saint-Josse-ten-Noode, et d'Isabelle De Ridder. Dont :
- Marie Wilhelmine Charlotte Mommaerts, née à Bruxelles le 3 novembre 1855, résidant à Bruxelles à la rue de Malines n° 10, épouse à Bruxelles le 23 octobre 1873 Léonard Grosjean, agent de change, né à Bruxelles le 14 juin 1846, résidant à Bruxelles, à la rue Royale n° 33, fils d'Alexandre Antoine Ghislain Grosjean et de Pauline Louise Ghislaine Grosjean.
ii. Chrétien Jean Dansaert, propriétaire, candidat en Droit, né à Bruxelles le 1er avril 1829, âgé de 21 ans en 1850, résidant à Saint-Josse-ten-Noode, veuf de Eulalie Therese Segers, morte le 24 juin 1890, épouse en secondes noces le 25 avril 1891 à Bruxelles Anne Jeanne Neesen, rentière, née le 17 octobre 1859 à Gand, résidant à Bruxelles, veuve de Jacques Marie Houba, mort le 27 août 1888, et fille de Charles Jean Baptiste Bruno Louis Neesen et de Caroline Antoinette Custers. Dont du premier lit :
- Jean Baptiste Florimond Dansaert, banquier, né le 5 février 1856 à Saint-Josse-ten-Noode, résidant à Bruxelles, au boulevard de l'Observatoire n° 42, épouse à Bruxelles le 12 septembre 1878 Régina Henriette Loewenstein, née le 1er octobre 1856 à Bruxelles, résidant à Bruxelles à la rue Locquenghien n° 31, fille de Salomon Loewenstein, négociant, résidant à Bruxelles et de Florette Polak.
- Françoise-Marguerite dite Fanny Dansaert, née en 1854, qui épousa en 1872 Bernard Loewenstein, banquier, né en 1849 à Soest, en Allemagne, et mort à Londres en 1922, fils d'Abraham Loewenstein et de Mine Lengsfeldt.
f. Marie Françoise Isabelle Jacqueline Dansaert, née à Bruxelles le 5 avril 1805, épouse à Bruxelles le 25 février 1836 Eloi Antoine Joseph Heltzel, né à Bruges le 1er décembre 1809.
4. Jean-Baptiste Dansaert, marinier en chef en 1801, puis marchand, domicilié au Quai-au-Bois en 1809, âgé de 56 ans en 1826, mort en 1832, épousa à Anvers le 18 juillet 1800 Anne Marie Engels, née vers 1783. Il fut membre du Conseil de Régence de Bruxelles[17] Dont :
a. Pierre Théodore Jean Joseph Dansaert, volontaire aux Chasseurs Chasteler durant la Révolution de 1830, négociant, né vers 1804, âgé de 29 ans en 1833, mort à Saint-Josse-ten-Noode le 2 octobre 1846, époux de Constance Mathyssens.
b. Eugène Emmanuel Fortuné Dansaert, qui fut avec son frère Pierre volontaire aux Chasseurs Chasteler durant la révolution de 1830, avoué, âgé de 44 ans en 1849, résidant à Bruxelles, décoré de la Croix de fer.
c. Elisabetha Françisca Isabella Dansaert, née à Bruxelles le 6 février 1806, épouse à Bruxelles le 19 décembre 1826 Petrus Josephus Antonius Vanderton, avocat, né à Anvers le 16 mai 1799, fils de Joannes Carolus Josephus Vanderton et de Maria Thérésia Carnas.
d. Eugène Charles Emanuel Fortune Dansaert, avoué près du Tribunal de 1ère instance, né à Bruxelles le 25 décembre 1807, résidant à Bruxelles, boulevard d'Anvers, épouse à Bruxelles le 16 août 1838 Hermine Josephine Emilie Ghislaine Defosse, née à Bruxelles le 5 novembre 1820, résidant à Bruxelles, au Marché aux Herbes potagères, fille de Louis Constant Defosse, banquier à Bruxelles et de Herminie Mulder. Dont :
i. Marie Constance Eugénie Hermina Dansaert, née à Bruxelles le 25 décembre 1839, demeurant à Bruxelles à la rue de Berlaimont n° 25, épouse à Bruxelles le 24 février 1868 Charles Auguste Debuijl, receveur communal, né à Ixelles le 9 avril 1840, résidant à Ixelles, fils de Jacques Joseph Debuijl et de Marie Thérèse Vanden Branden.
ii. Emile Eugène Théodore Adrien Dansaert, avocat près de la Cour d'Appel de Bruxelles, né à Bruxelles le 17 octobre 1841, résidant à Bruxelles, rue de Berlaimont n° 25, épouse à Bruxelles le 1er septembre 1868 Marie Elisabeth Esther Leloir, née à Bruxelles le 30 octobre 1846, résidant à Bruxelles, rue du Marais n° 76, fille de Napoléon François Joseph Leloir et d'Esther Henriette Caroline Roullier.
e. Hortence Marie Antoinette Sidonie Dansaert, née le 30 novembre 1811 à Bruxelles, épouse à Bruxelles le 2 septembre 1833 Joseph Gustave Marie Benoit Allard, avocat, né le 6 septembre 1803 né à Bruxelles, fils de Martin Joseph Allard, propriétaire à Bruxelles et de Marie Françoise Josèphe Alexandrine Smeesters.
f. Eulalie Anne Félicité Dansaert, propriétaire, née à Bruxelles le 10 mars 1817, résidant à Bruxelles, boulevard d'Anvers, épouse à Bruxelles le 17 avril 1849 Jean Eugène Godtschalck, officier de la Marine royale belge, né à Gand le 2 mars 1813, résidant à Wijtschate, mort en 1880, fils de Joseph Ignace Marie Godtschalck et de Colette Jeanne Verspeyen, propriétaire à Wijtschate.
5. Marie Elisabeth Dansaert, née à Bruxelles le 8 décembre 1768, rentière, domiciliée Quai-au-Sel n° 301, épouse à Bruxelles[18] le 23 août 1809 Pierre Ghislain Joseph Plateau, peintre, né à Tournai le 25 mai 1775, domicilié rue des Harengs n° 282.

V. François Jean Dansaert, baptisé à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 21 avril 1760, et mort à Bruxelles âgé de 37 ans le 5 frimaire an VII en son domicile de la chaussée de Laeken[19], qui épousa à Bruxelles (paroisse Sainte-Gudule, en la chapelle de Salazar) le 27 mai 1786 Isabelle Josèphe Brogniet, née à Bruxelles (paroisse Sainte-Gudule) le 15 janvier 1763 , négociante à la rue de Laeken à Bruxelles qui, veuve, épousa en secondes noces le 28 juillet 1802 Antoine Jacques Thienpont, négociant. Lors de la Révolution brabançonne, en 1789, François Jean Dansaert se fit remarquer à la prise du fort de Liefskenhoeck, sur l'Escaut. Il eut :

1. Marie Christine Françoise Dansaert, baptisée à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 26 juin 1789,
2. Christian Joseph Jean Dansaert, baptisé à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 21 février 1792,
3. Ferdinand François Dansaert, capitaine propriétaire de navire marchand, né à Bruxelles le 3 février 1794, résidant à Bruxelles Quai au Chaux n° 355, mort en 1880, épouse à Bruxelles le 1er février 1816 Elisabeth Jeanne Hoorickx, née à Bruxelles le 21 août 1791, fille de Gilles Joseph Hoorickx, rentier, résidant à Bruxelles, rue Saint-Christophe n° 1011, et de Caroline Petronille Janssens. Dont :
a. Egide (Gilles) Joseph Dansaert[20], négociant, âgé de 38 ans en 1857, résidant à Bruxelles, né à Bruxelles le 13 février 1817, épouse à Tournai le 2 septembre 1839 Clara Hélène Justine Carbonnelle, née à Tournai le 9 août 1818, résidant à Tournai, Place du Parc n° 20, fille de Pierre Joseph Carbonnelle, mort le 21 mars 1837 et de son épouse Marie Joseph Tesse. Dont :
i. Egide Dansaert, négociant, âgé de 26 ans en 1866, résidant à Bruxelles.
ii. Elise Adolphine Marie Josèphe Dansaert, née à Bruxelles le 6 juin 1842, résidant au Quai du Commerce n° 1, épouse à Bruxelles le 15 mai 1866 Adelson Eugène Jean Baptiste Joseph Dujardin, négociant, né à Leuze le 18 avril 1836, fils de Léopold Dominique Joseph Dujardin et d'Eugénie Marie Catherine Ghislaine Devos, négociante à Leuze.
b. Antoine Charles Jacques Dansaert, né à Bruxelles le 22 novembre 1818, homme politique belge francophone libéral, est mort à Bruxelles le 22 août 1890. Il avait épousé[21] le 28 février 1853 à Saint-Pétersbourg[22] Alexandrine Jahn (d'après l'acte de décès d'Antoine Dansaert ou son propre acte de décès) ou Jalin (d'après la transcription de l'acte de mariage), âgée de 19 ans, de religion luthérienne, fille de Dieudonné Jalin et de Sophie Jahn, morte à Bruxelles en juillet 1914, veuve Dansaert, rentière, âgée de 81 ans, au n° 151 de la rue de la Loi.
c. Françoise Joséphine Dansaert, née à Bruxelles le 2 février 1832, domiciliée à Bruxelles, au Bassin du Commerce, épouse à Bruxelles le 17 février 1857 Marie Nicolas Joseph Victor Bouhy, ingénieur des mines, né à Liège le 3 mai 1821, résidant à Mons.
4. Charles Joseph Dansaert, né le 16 octobre 1795 né à Bruxelles, qui suit en VI.
5. Thérèse Dansaert, née à Bruxelles le 8 janvier 1797, résidant au à Bruxelles au Quai aux Chaux, épouse le 4 septembre 1822 à Bruxelles Louis Joseph Bette, tanneur, né le 29 septembre 1796 à Nivelles, fils de Louis Joseph Bette et de Marie Anne Noirsin.
6. Magdelaine Dansaert, née à Bruxelles le 27 avril 1798, résidant à Bruxelles au Quai aux Chaux, épouse à Bruxelles le 30 novembre 1822 Léopold Gerard, artiste vétérinaire, né le 25 octobre 1791 à Braine-l'Alleud, résidant à Nivelles, fils de Pierre Joseph Gerard et de Marie Catherine Lambotte.

VI. Charles Joseph Dansaert, né le 16 octobre 1795 à Bruxelles, qui résida à Louvain, et qui était contrôleur du bureau de garantie, épousa à Bruxelles le 9 février 1836 Anne Louise Françoise Snagels, propriétaire, née le 7 juillet 1799 à Bruxelles, et qui était veuve de Louis Roussel mort le 22 mars 1834, et la fille de François André Snagels et de Anne Françoise Aloïse Gudule Henriette Barnaba, propriétaire à Bruxelles. Dont :

VII. Antoine Félix François Charles dit Antony Dansaert (Bruxelles[23] 4 avril 1840 - Namur[24], 28 août 1890), propriétaire foncier, avait épousé à Gand[25] le 12 juin 1871 sa nièce Adèle Françoise Clémence Angélique Canonne (Gand 24 mai 1853 - 1931), fille de Maximilianus Canonne, maître de postes, et de Clementia Anna Ludovica Roussel, qualifiée de maîtresse de postes en 1871[26]. De ce mariage sont issus :

1. Fernande Marie Charlotte Clémence Dansaert, née à Bruxelles le 6 décembre 1874, qui épousa à Saint-Gilles le 23 novembre 1905 Léon Marie Victor Waucquez, rentier, né à Bruxelles le 4 juillet 1877, fils de Léon Marie Norbert Waucquez et de Marie Jeanne Adolphine Van Baerlem,
2. Georges Anatole Jules Max Dansaert, né en 1876, qui suit sous VIII.

VIII. Georges Anatole Jules Max Dansaert, né à Bruxelles le 21 janvier 1876, au no 35 de la rue du Poinçon, candidat notaire, avocat, puis chargé du Contentieux à la Société générale de Belgique, qui épousa à Douai[27] le 7 octobre 1905 Renée Marie Françoise Amélie de Bailliencourt dit Courcol, née à Douai le 3 décembre 1882, fille de Ferdinand Emile Rodolphe Joseph de Bailliencourt dit Courcol, filateur à Douai, et d'Émilie Marie Gabrielle Heidsieck [28]. Il est mort à Ixelles le 16 novembre 1960, sans descendance.

Autre branche de cette famille modifier

Cette branche de la famille Dansaert n'a pas pu, jusqu'à présent, être rattachée de manière certaine aux Dansaert qui précèdent. Il est cependant fort possible, compte tenu du fait que la marraine du premier enfant de Jean Dansaert ci-après était Elisabeth Willems, que celui-ci était un fils de Théodore Dansaert, et qui serait né en 1735 ou après cette date[29].

I. Jean Dansaert, déjà décédé en 1798, épousa à Bruxelles (paroisse Sainte-Gudule) le 14 août 1762 Jeanne Josine De Vos ou Marguerite Jeanne Josine, qui résidait à Bruxelles au Marché-aux-Herbes, dont :

1. Elisabeth Dansaert, baptisée à Bruxelles (paroisse Sainte-Gudule)[30] le 20 décembre 1763,
2. Isabelle Claire Dansaert, baptisée à Bruxelles (paroisse Sainte-Gudule)[31] le 29 juin 1765,
3. Jean Baptiste Dansaert, né à Bruxelles en 1769, qui suit :

II. Jean Baptiste Dansaert, né à Bruxelles le 5 avril 1769, baptisé le même jour à Sainte-Gudule[32], et alors qualifié de particulier résidant rue de la Bergère, épouse à Bruxelles le 4 juillet 1798 Jeanne Sophie Krein ou Krain, née à Bruges le 24 septembre 1771, propriétaire à Grand-Bigard en 1833, fille de Jean Krein, négociant et de Josèphe De Roovere, dont :

1. Guillaume Dansaert, né en 1801,
2. Henri Marie Chrétien Dansaert, avocat en 1833, né en 1803, et mort en 1888 à Grand-Bigard,
3. Ernest Edouard Dansaert, né en 1808 qui suit.

III. Ernest Edouard Dansaert, propriétaire à Grand-Bigard, né à Leeuw-Saint-Pierre le 14 mars 1808, mort à Grand-Bigard en 1891, épouse à Bruxelles le 19 septembre 1833 Victoire Amélie Jeanne Keymolen, née à Bruxelles le 21 août 1810 et morte à Grand-Bigard en 1896, dont :

IV. Alfred Jean Antoine Dansaert, né à Uccle le 21 septembre 1834 et mort à Grand-Bigard le 3 décembre 1894. Il épousa à Couture-Saint-Germain le 23 juin 1873 Céline Julie Willame, née le 9 août 1850 à Fayt-lez-Manage et morte à Menton le 31 mars 1894, dont :

1. Berthe Victoire Maximilienne Dansaert, née à Saint-Josse-ten-Noode, rue de la Limite n° 102, le 30 août 1874.
2. Robert Jules Joseph Dansaert, né en 1876, qui suit,

V. Robert Jules Joseph Dansaert, propriétaire, né à Saint-Josse-ten-Noode le 1er juin 1876, épouse à Chapelle-Saint-Ulric le 11 mars 1899 Louise Schmedding, née à Saint-Gilles le 16 mars 1882, d'origine néerlandaise. Ils divorcèrent à Dilbeek le 26 avril 1912. L’avenue Dansaert à Grand-Bigard (Dilbeek) est nommée en son honneur. Il possédait de nombreux terrains le long de cette avenue, et fut le fondateur de la société hippique organisant des courses de chevaux à Dilbeek[33] entre 1907 et 1951. Sa demeure était située non loin de la gare de Dilbeek, et près de l'hippodrome qu'il avait bâti. Ils eurent :

1. Louis Dansaert (Bruxelles 1900 - Bruxelles 1912),
2. Renée Nathalie Juliette Dansaert (Dilbeek 1901 - Erps-Kwerps 1986),
3. Maria Hendrika Clotildis Georgina Dansaert (Dilbeek 1905 - Uccle 1975).

Membres de cette famille modifier

  • Jean Dansaert, peintre, meester schilder, mort à Bruxelles le 21 décembre 1777, en sa demeure rue des Longs Chariots, section 31, n° 57, où il habitait déjà en 1761. Il fut inhumé le surlendemain, 23 décembre 1777 à Sainte-Gudule, avec un service à 16 prêtres. Il fut le directeur de l'académie de Bruxelles dans les années 1750 déjà[34] et eut plus tard comme élève pour le dessin, le sculpteur Gilles-Lambert Godecharle. Il avait épousé à Bruxelles (paroisse Notre-Dame de la Chapelle)[35] le 23 septembre 1755 Anne Marie Chapecq, née le 14 avril 1727 et baptisée le lendemain à Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle), fille de Mathias (ou Mathieu) Chapecq (ou Chapec, Sappeck, Sapeck, Chapet, ...) et d'Anne Marie Stoual (ou Stual, Stool, Stuail, ...) qui s'étaient mariés le 27 mai 1713 à Bruxelles (Notre-Dame de la Chapelle, avec autorisation et commission spéciale du vicaire général et dispense de bans). Anne Marie Chapec fut inhumée à Bruxelles (Sainte-Gudule) le 7 novembre 1761. Le fils de Jean Dansaert et d'Anne Marie Chapec avait été inhumé à Bruxelles (Sainte-Gudule) le 17 juillet 1761, âgé de trois semaines.
  • Jean-Baptiste Dansaert, né en 1803, qui épousa Marie-Marguerite Vander Borcht[36].
  • Antoine Dansaert (1818-1890), homme politique belge du parti libéral[37],[38],[39].
  • Georges Dansaert (1876-1960), référendaire aux preuves de l'ordre souverain de Malte[40], donat d'honneur et de dévotion (1931) de l'Ordre de Malte, référendaire aux preuves de l'Association des descendants des Lignages de Bruxelles[41], juriste, historien, poète, héraldiste et généalogiste bruxellois.
  • Robert Dansaert, promoteur des courses hippiques à Grand-Bigard (Dilbeek).

Odonymie modifier

  • L'avenue Robert Dansaert (en néerlandais : Robert Dansaertlaan) est une avenue longue de près de 2,5 km située à Grand-Bigard (Dilbeek), qui relie d'une part le lieu-dit Hunderenveld à Berchem-Sainte-Agathe (en Région bruxelloise) et le centre commercial Dansaert Park situé au début de l'avenue, et d'autre part la gare de Dilbeek (sise à la Stationsstraat) et l'église Saint Dominique Savio (Sint Dominicus Savio kerk).

Héraldique modifier

Armoiries de la famille bruxelloise Dansaert
 
Blasonnement:

d'azur, au chevron d'argent, accompagné de 3 étoiles d'or[42]

Bibliographie modifier

  • Georges Dansaert, Les Dansaert dits "Les Enfants du Canal" par un vieux Bruxellois. Une page d'histoire à propos du Canal de Willebroeck, Bruxelles : Imprimerie J. Vanden Acker, 1921.

Notes modifier

  1. Pauwel Dansaert, batelier (schipper), fut reçu bourgeois de Bruxelles dans l'exercice 1633-1634 ; son fils Amand Dansaert, batelier (schipper), époux de Cathelijne Colaes, redemanda la bourgeoisie le 13 juin 1661, car il était né avant que son père eut acquis le statut de bourgeois (Jan Caluwaerts, Poorters van Brussel/Bourgeois de Bruxelles, Louvain, 2005, tome II, p. 84).
  2. Georges Dansaert, Les Dansaert dits "Les Enfants du Canal" par un vieux Bruxellois. Une page d'histoire à propos du Canal de Willebroeck, Bruxelles : Imprimerie J. Vanden Acker, 1921.
  3. Georges Dansaert, Les Dansaert dits "Les Enfants du Canal" par un vieux Bruxellois. Une page d'histoire à propos du Canal de Willebroeck, Bruxelles : Imprimerie J. Vanden Acker, 1921, page 25 : Amand Dansaert (1629 - ...) arrière-petit-fils de Paul, qui fut le premier de la branche cadette à quitter Beveren (en pays de Waes) pour s'installer Anvers, naquit en ladite ville, paroisse de Sainte Walburge.
  4. Pauwel Dansaert, fils d'Arnout, né à Anvers, avait obtenu la bourgeoisie de Bruxelles en 1633-1634. Voyez Jan Caluwaerts, Bourgeois de Bruxelles, II, 1601 - 1695, page 84.
  5. Nous avons donc les générations successives : Paul Dansaert, qui quitta Beveren pour s'installer à Anvers, et qui fut père d'Arnout Dansaert, lequel ayant vécu à Anvers fut le père de Pauwel Dansaert, d'Anvers, qui demanda cependant la bourgeoisie de Bruxelles, et qui lui-même engendra Amand Dansaert, né à Anvers mais qui habita à Bruxelles déjà dans son jeune âge et y fit souche.
  6. Georges Dansaert, Les Dansaert, dits "Les Enfants du Canal", page 25.
  7. Paroisse et date données par Georges Dansaert, p. 25 de son ouvrage précité, et qui sont absolument exactes après vérification.
  8. Alphonse Wauters, Liste chronologique des Doyens des Corps de métiers de Bruxelles de 1696 à 1795, Bruxelles, 1888, pages 12 et 32.
  9. Georges Dansaert, Les Dansaert, dits "Les Enfants du Canal", pages 27 et 38.
  10. Alphonse Wauters, Liste chronologique des Doyens des Corps de métiers de Bruxelles de 1696 à 1795, Bruxelles, 1888, pages 22 et 40.
  11. Les parrain et marraine de Théodore Dansaert étaient Théodore Van Nesse et Anne Van Damme.
  12. Ses parrain et marraine étaient Jean Baptiste Govaerts et Elisabeth Auwekercken.
  13. Acte de décès de Bruxelles n° 872 du 22 avril 1807. Les déclarants du décès étaient son fils Pierre Dansaert, négociant au Marché-aux-Poissons, et Guillaume Joseph Cranmens (?), beau-fils, homme d'affaires au Nouveau Marché-aux-Grains.
  14. Bruxelles, acte de décès n° 1141 du 27 janvier 1801.
  15. Georges Dansaert, Idem, page 40.
  16. Marie Marguerite vander Borcht, née en 1801, se rattachait aux lignages Sweerts et Sleeus, via son ancêtre Jean-Charles vander Borcht, conseiller et Maître Général des Monnaies, descendant de Johanna van Cotthem, issue du Sweerts, et épouse de Willem van Buyseghem, fils de Jan van Buyseghem dit Buys, inscrit au Sleeus en 1376, époux de Joanna de Roover. Lire : Filiations lignagères bruxelloises contemporaines, Bruxelles, 2015, p. 103 et 163.
  17. Alphonse Wauters, Liste des Magistrats communaux de Bruxelles, Bruxelles, 1884, page 33.
  18. Acte de mariage de Bruxelles, n° 294. Parmi les témoins se trouvaient Antoine Plateau, peintre, 50 ans, domicilié à la rue des Longs Chariots à Bruxelles, et Philippe Auguste Joseph Payen, architecte, 49 ans, domicilié à la rue d'Or à Bruxelles.
  19. Acte de décès de la ville de Bruxelles n° 364, du neuf frimaire an VII.
  20. Comte Louis Cavens, Le Canal de Willebroeck. Quelques pages d'histoire 1881-1906. La Mer. Le Cours d'eau et le Port. Le Bateau. Abrégé historique du Canal, pages 35 et 36.
  21. Georges Dansaert, op. cit., page 63, qui donne à l'épouse le nom de Jahn.
  22. Bruxelles, acte de mariage n° 13, transcription de l'acte le 1er avril 1856 : Le mariage a été contracté à Saint-Pétersbourg le 28 février 1853. Transcription effectuée en conformité d'un jugement rendu par le tribunal de première instance de Bruxelles en date du 22 mars 1856. Témoin du mariage en 1853 : André Kuezynsky, curé pour la nation française, de l'ordre des Frères Prêcheurs, Ferdinand Van Campenhout, Jean Thornley, Charles Edouard Bolin, conseiller d'Etat, Frédéric Merz, Michel Ewing.
  23. Acte de naissance de la ville de Bruxelles n° 1239, d'Antoine Félix François Charles Dansaert, fils de Charles Joseph Dansaert, contrôleur de la Garantie, et d'Anne Louise Françoise Snagels, conjoints domiciliés rue du Poinçon.
  24. Acte de décès de Namur n° 511 du 29 août 1900. Antoine Félix Dansaert, rentier, époux d'Adèle Canonne, est mort avenue de Salzinnes, le 28 août 1900, à 24 H, âgé de 60 et quatre mois, né à Bruxelles, et domicilié à Ixelles, fils de Charles Dansaert et de Louise Snagels.
  25. Registre des mariages de Gand pour l'année 1871, acte n° 458. Comme la future était la nièce - plus précisément la fille de sa demi-sœur - du futur, un arrêté royal de dispense était nécessaire et fut accordé le 5 avril 1871.
  26. Maximilien Canonne, né à Bruxelles le 30 septembre 1808, et résidant alors à Tervuren où il était maître des postes, était le fils d'Albert Joseph Canonne et d'Angélique Tibois, résidant à Tervuren en 1843, rentière. Il épousa à Bruxelles le 12 octobre 1843 (acte de mariage n° 953) Clémence Anne Louise Roussel, née le 13 octobre 1821 à Bruxelles, résidant alors rue du Poinçon à Bruxelles, fille de Louis Roussel et d'Anne Louise Françoise Snagels, résidant à Bruxelles, propriétaire. Louis Roussel, né à Bruxelles le 7 juin 1789 avait épousé à Bruxelles le 25 août 1820 Anne Louise Françoise Snagels, née à Bruxelles le 7 juillet 1799. Veuve, elle épousa alors Charles Joseph Dansaert.
  27. L'acte de mariage a été transcrit dans les registres de la commune de Saint-Gilles le 31 janvier 1908 (acte n° 26). Le contrat de mariage des époux avait été passé pardevant le notaire Taymans à Bruxelles le 30 septembre 1905.
  28. Emilie Heidsieck était la sœur de Charles Heidsieck, âgé de 50 ans, résidant à Reims, et négociant en vins de Champagne, et tous deux les enfants de Charles Heidsieck, le fondateur de la maison de champagne Charles Heidsieck.
  29. Théodore Dansaert, qui épousa Elisabeth Willems, avait en effet eu deux enfants prénommés Jean, qui moururent en bas âge : Jean Dansaert, baptisé à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 5 novembre 1730, né la veille, mort le 26 décembre 1733 à Bruxelles (Sainte-Catherine), et Jean Dansaert, baptisé à Bruxelles (paroisse Sainte-Catherine) le 6 juin 1734, né la veille, mort à Bruxelles (Sainte-Catherine) le 21 juin 1734. Si un troisième enfant avait été prénommé Jean, sa naissance aurait dû être actée en 1735 ou après cette date, mais on ne retrouve pas de naissance d'un Jean Dansaert à cette période-là.
  30. Ses parrain et marraine étaient Jean François De Vos et Elisabeth Willems.
  31. Ses parrain et marraine étaient Antoine Brugelinckx et Isabelle Claire Delsaer.
  32. Ses parrains et marraines étaient Jean Baptiste Dansaert et Catherine Susanne Walravens.
  33. Le coup d'envoi fut marqué par le transfert de l'hippodrome de Forest, au Gazomètre, vers Dilbeek, dans les quartiers Savio essentiellement et Wolsem situés tout près de la gare de Dilbeek. L'hippodrome fut désaffecté en 1951, et les tribunes de l'hippodrome furent détruites en 1964 après avoir été utilisées comme local par le mouvement de jeunesse flamand CHIRO. Les activités de l'hippodrome avaient été transférées à l'Hippodrome de Sterrebeek. Les terrains de l'hippodrome de Dilbeek furent lotis et seuls les noms des rues tracées aux alentours de l'hippodrome rappellent encore cette page d'histoire : Paddocklaan (avenue du Paddock), Turflaan (avenue du Turf), Renbaanlaan (avenue du Champ de courses), Draverslaan (avenue des Trotteurs), ...
  34. Archives des arts, sciences et lettres documents inédits : Tome 1, page 289.
  35. Bruxelles, registre des mariages de Notre-Dame de la Chapelle : Joannes Dansaert et Anna Maria Chapec parochiani B M V de Capella habita dispensatione super impedimento publicae honestatis ex sponsalibus proveniente ac insuper in tribus bannorum proclamationibus contraxerunt matrimonium inter se Coram Rev Dno Paulo Josepho Jennart Ptre Roberto Paulo De Van den Nesse et Egidio Snagels testibus me infrascripto assistente hac 23 septembris 1755 Signatum erat F J Pins Pastore B M V de Cap. Brux.
  36. Filiations lignagères bruxelloises contemporaines, Bruxelles, 2015, p. 103 et 163.
  37. Het Belgisch parlement 1894-1969, P.Van Molle, Gand, Erasmus, 1969.
  38. Le Parlement Belge 1831-1894. Données Biographiques, Bruxelles, Académie Royale de Belgique, Jean-Luc De Paepe, Christiane Raindorf-Gérard, 1996.
  39. Biografisch repertorium der Belgische parlementairen, senatoren en volksvertegenwoordigers 1830 tot 1.8.1965, R. Devuldere, Gand, R.U.G., thèse de licence en histoire inédite, 1965.
  40. Xavier de Ghellinck Vaenewyck, Silhouettes d'ancêtres. Georges Dansaert, dans : Le Parchemin, n° 281, Bruxelles, p. 303 : « Dès 1930, il fut choisi pour être référendaire aux preuves généalogiques pour l'entrée de Belges à l'Ordre de Malte. »
  41. Xavier de Ghellinck Vaenewyck, op. cit., p. 304 : « Par ailleurs, il fut également membre de l'Association des Descendants des Lignages de Bruxelles, dont il fut le référendaire aux preuves. »
  42. Georges Dansaert, Nouvel armorial belge, Bruxelles, 1948, p. 195.

Liens externes modifier