Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Razi.
Fakhr ad-Dîn ar-Râzî
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
فخرالدین الرازیVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Domaines
Religions
Œuvres principales
Tafsir al-Kabir (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Fakhroddîn Râzî[1] ou Fakhr ad-Dîn ar-Râzî Amoli[2], théologien musulman de rite chaféite, est né à Ray (Perse) vers 1150, et mort en 1210.

Appartenant à l'école de l'Islam sunnite, il enseigna la théologie musulmane et la philosophie, et écrivit un grand nombre d'ouvrages dont les principaux sont : Les Notations sur les principes de la religion, Le Précis des idées des savants, des philosophes et des théologiens anciens et récents et Le Grand Commentaire du Coran (aussi connu sous le titre Les Clés de l'invisible).

Sa dépouille repose dans un mausolée.

Sa croyanceModifier

L'Imâm Ar-Razi était un fervent défenseur de la doctrine de l'unicité. Ainsi, dans son célèbre tafsîr connu sous le nom de « At-Tafsîrou l-Kabîr » lors de l’explication du verset 11 de soûrat Ach-Choûra { ليس كمثله شيء } (layça kamithlihi chay) qui signifie « Rien n’est tel que Lui »,il a dit : « Les savants du Tawhîd par le passé et par le présent ont retenu cette âyah comme argument pour nier le fait que Allâh ta’âlâ soit un corps composé d’organes et de parties étant dans un endroit et une direction. Ils ont dit s’Il était un corps Il aurait été semblable à tous les corps et ceci implique qu’Il aurait des semblables et des ressemblants à Lui, or ceci est faux du fait même du Texte explicite de Sa Parole ta’âlâ : { ليس كمثله شيء } (layça kamithlihi chay) qui signifie « Rien n’est tel que Lui ». »[3]

Egalement dans son livre « Ousoul Ad-Dîn » il a dit : « Les moujassimah (anthropomorphistes) sont mécréants car ils ont cru que tout ce qui n’est pas localisé, limité et dans une direction alors n’existe pas. Et nous, nous croyons que tout ce qui est localisé, limité est entré en existence et Son Créateur existe et n’est ni localisé, ni limité et ni dans une direction. Les moujassimah (anthropomorphistes) ont donc nié l’Etre Qui a la divinité c’est pour cela qu’ils sont déclarés mécréants.»[4]

BibliographieModifier

ŒuvresModifier

  • Mafâtih al-ghayb (ca. 1198-1206), littéralement Les clés de l'inconnaissable (ou Les Clés de l'invisible) aussi connu comme Le Grand Commentaire du Coran de l'auteur. Cette épître est restée inachevée[5].
  • Notations sur les principes de la religion (Ma'âlim fî-usûl al-Dîn)
  • L'acquis des connaissances (Muhassall). Traité théologique.
  • Les recherches orientales (Al-Mabâhith al-mashriqiyya). Somme philosophique.
  • Controverses (Al-munâzarât)
  • Livre de la physiognomonie (Kitâb al-firâsa), édi. et trad. Y. Mourad, La physiognomonie arabe, Paris, 1939.
  • Traité sur les noms divins, traduit par Maurice Gloton, éd. Albouraq, 2009, (ISBN 978-2-84161-328-1) (notice BnF no FRBNF43880499).

ÉtudesModifier

  • M. Anawati, "Fakr al-Dïn al-Râzî", in Encyclopédie de l'Islam, 2° éd., t. II, 770, p. 1-773.
  • R. Arnaldez, "Râzî Fakr al-Dîn al-", in Encyclopédie philosophique universelle, III : Les Œuvres philosophiques, t. I, PUF, 1992, p. 799-801.
  • Ahmed Oulddali, Raison et révélation en Islam. Les voies de la connaissance dans le commentaire coranique de Faḫr al-Dīn al-Rāzī (m. 606/1210), éditions Brill, juillet 2019.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Henry Corbin, « Histoire de la philosophie islamique », Gallimard, 1986, p. 171.
  2. (فخرالدين الرازى آملی) de son nom complet Muḥammad ibn ’Umar Fah̲r al-Dīn al-Rāzī
  3. « L’Imâm Fakhrou d-Dîn Ar-Râzi dit que la âyah {Layça kamithlihi chay} exempte Allâh de l’endroit et du corps », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2018)
  4. « L’Imam Fakhrou d-Din Ar-Razi confirme que les moujassimah sont mécréants et que Allah existe sans endroit », Islam Sunnite,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2018)
  5. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=12765520


  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.