Fairey Albacore

Fairey Aviation

Fairey Albacore
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Fairey Aviation Company Limited
Rôle Bombardier-Torpilleur, Reconnaissance
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Nombre construits 800
Équipage
3
Motorisation
Moteur Bristol Taurus XII
Nombre 1
Dimensions
Longueur 13 m
Hauteur 4,32 m
Surface alaire 57,88 m2
Masses
À vide 3 289 kg
Maximale 5 670 kg
Performances
Vitesse maximale 265 km/h
Armement
Interne 1 Vickers .303 Machine
Externe 2 Vickers K

Le Fairey Albacore est un bombardier-torpilleur biplan embarqué britannique construit par Fairey Aviation entre 1939 et 1943 pour la Fleet Air Arm de la Royal Navy. L'avion est utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale.

ConceptionModifier

Il est conçu pour un équipage de trois hommes afin de mener des missions de repérage et de reconnaissance ainsi que le bombardement (en plongée et avec torpille). L'Albacore est aussi conçu comme un remplaçant au vieillissant Fairey Swordfish, qui est entré en service en 1936. L'Albacore étant aussi un biplan, on pensait que les améliorations par rapport au Swordfish ne serait que très légères. La seule grande différence au premier coup d’œil est que l'Albacore possède une cabine fermée pour protéger son équipage. 800 Albacore furent construits mais seulement 400 furent vraiment utiles à la Royal Air Force.

L'Albacore a servi avec le Swordfish et est retiré du service avant lui, étant remplacé par les bombardiers monoplan Fairey Barracuda et le Grumman TBF Avenger.

EngagementsModifier

Sur le frontModifier

La Royal Navy reçu ses premiers Albacores le 15 mars 1940 qu'elle envoya directement sur les porte-avions britanniques HMS Formidable, HMS Victorious et HMS Illustrious.

Certain Albacores furent envoyés dans des escadrons à Coimbatore, au Tanganyika et au Kenya.

L'avion jouera un role crucial dans la Bataille du cap Matapan au large de la Grèce en 1941.

Le 26 janvier 1942, un Albacore fut abattu par des appareils japonais pendant la bataille d'Endau.

Le 24 mai 1944 un torpilleur allemand fut coulé grâce à la vigilance d'un Albacore qui effectuait une patrouille.

En patrouillesModifier

L'Albacore fut utilisé dans la plupart des cas pour effectuer des patrouilles où des missions de seconde importance avec des unités spéciales de la R.A.F comme la pose de mines. Ils ont patrouillé en Afrique de l'Est, à Malte et au Moyen-Orient.

Opérations civilesModifier

Certain appareils aidèrent les civils en pulvérisant des anti-moustiques à Djouba et Nairobi.

CanadaModifier

La Royal Canadian Navy et la Royal Canadian Air Force se sont vu attribuer en mai 1943 plusieurs Albacores. Ils seront en service jusqu'en 1949 et seront les derniers biplans utilisés par les Canadiens.


Avion restant de nos joursModifier

Il ne reste plus qu'un Albacore de nos jours, il se trouve au Fleet Air Arm museum près de Bristol (Royaume-Uni).

 
L'Albacore du Fleet Air Arm muséum





Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Enzo Angelucci et Paolo Matricardi, Les avions, t. 3 : La Seconde Guerre mondiale - France, Allemagne, Angleterre, etc..., Elsevier Sequoia, coll. « Multiguide aviation », (ISBN 2-8003-0387-5), p. 56.