Fahmida Mirza

femme politique pakistanaise

Fahmida Mirza
Illustration.
Fahmida Mirza en 2012.
Fonctions
Ministre pakistanaise de la Coordination provinciale
En fonction depuis le
(3 ans, 2 mois et 4 jours)
Premier ministre Imran Khan
Prédécesseur Muhammad Azam Khan
Présidente de l'Assemblée nationale

(5 ans et 5 jours)
Prédécesseur Chaudhry Amir Hussain
Successeur Sardar Ayaz Sadiq
Biographie
Nom de naissance Fahmida Mirza
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Badin, Sind
Nationalité pakistanaise
Parti politique Parti du peuple pakistanais
(avant 2017)
Grande alliance démocratique
(depuis 2018)

Fahmida Mirza ou Fehmida Mirza (en ourdou : فہمیدہ مرزا), née le à Karachi, est une docteur, femme d'affaires et femme politique pakistanaise. Le , elle devient la première femme élue présidente de l'Assemblée nationale du Pakistan, poste qu'elle occupe jusqu'en 2013.

Influente dans le district de Badin, à l'instar de son époux Zulfiqar Mirza, elle est longtemps une importante membre du Parti du peuple pakistanais. Entrant en conflit avec celui-ci, elle le quitte en 2018 pour rejoindre la Grande alliance démocratique et est élue députée puis intègre le gouvernement d'Imran Khan en tant que ministre de la coordination provinciale.

Famille et étudesModifier

Fahmida Mirza née le à Karachi, capitale provinciale du Sind. Son père Qazi Abdul Majeed Abid est un journaliste et politicien influent à Hyderabad. Elle épouse Zulfiqar Mirza, également un homme politique influent de la province du Sind.

Elle suite des études de médecine à Hyderabad puis Jamshoro[1], où elle obtient un Bachelors of Medicine and Surgery en 1982. Elle est aussi une femme d'affaires alors qu'elle dirige l'entreprise familiale Mirza Sugar Mills[2].

Carrière politiqueModifier

 
Fahmida Mirza et son homologue indienne Meira Kumar en 2012.

Fahmida Mirza a été élue députée de l'Assemblée nationale dans une circonscription du district de Badin durant les élections législatives de 1997, de 2002, de 2008, de 2013 et celles de 2018.

Durant les élections 2008, elle a été réélue dans sa circonscription le avec 76 % des voix face à dix autres candidats[3], alors que sa formation le Parti du peuple pakistanais remporte le scrutin. Elle est élue le présidente de l'Assemblée nationale avec 249 voix sur les 342 sièges de l'Assemblée, obtenant le soutien de la coalition réunissant entre autres les deux principaux partis arrivés en tête aux élections de février 2008.

À l'occasion des élections législatives de 2018, alors que son époux Zulfiqar Mirza est en conflit avec le PPP, le couple prend ses distances avec le parti en se présentant sous l'étiquette de la Grande alliance démocratique dominée par la Ligue musulmane du Pakistan (F), rivale du PPP dans la province du Sind[4]. La ligue concède à la famille Mirza cinq candidatures sur les sept disponibles à Badin[5]. Elle est réélue de justesse, avec 47 % des voix et seulement quelques centaines de votes d'avance avec le candidat du PPP[6]. Son mari perd en revanche son siège de député provincial mais l'un de ses fils en remporte un autre[7].

Alors que son nouveau parti rejoint la coalition gouvernementale autour du Mouvement du Pakistan pour la justice, Fahmida est nommée ministre fédérale de la coordination provinciale dans le cabinet du Premier ministre Imran Khan le [8].

Résultats électoraux détaillésModifier

2008Modifier

Élection de 2008 dans la circonscription 225 de l'Assemblée nationale[3].
Candidat Parti Voix %
Fahmida Mirza Parti du peuple pakistanais 88 983 76,16 %
Bibi Yasmeen Shah Ligue musulmane du Pakistan (Q) 24 488 20,96 %
Molvi Fateh Mohammad Maheri Indépendant 2 159 1,85 %
Abdullah Sheedi Ligue musulmane du Pakistan (N) 372 0,32 %
Autres candidats - 842 0,71 %
Total (participation : 42 %) 116 844 100 %

2018Modifier

Élection de 2018 dans la circonscription 230 de l'Assemblée nationale[6].
Candidat Parti Voix %
Fahmida Mirza Grande alliance démocratique 94 988 46,94 %
Haji Rasool Bux Chandio Parti du peuple pakistanais 93 991 46,45 %
Fateh Muhammad Muttahida Majlis-e-Amal 7 453 3,68 %
Autres candidats - 5 919 2,93 %
Total (participation : 58,2 %) 202 351 100 %

RéférencesModifier

Articles connexesModifier