Fabrice Souloy

Fabrice Souloy est un entraîneur de sport hippique et un driver français, spécialisé dans les trotteurs, né en 1967.

Fabrice Souloy
Fabrice Souloy.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata

CarrièreModifier

Après avoir effectué son apprentissage chez Philippe Allaire et Alain Roussel, il s'installe à son compte et devient, en 1996, entraîneur public. Il figure aujourd'hui parmi les entraîneurs français les plus titrés, comme en témoigne son palmarès. Mentor de champions français comme Kool du Caux, Olga du Biwetz ou Oiseau de Feux, il accueille également dans son écurie des champions étrangers avec lesquels il effectue des campagnes internationales, tels Commander Crowe ou Exploit Caf.

DopagesModifier

Le sont révélés des résultats de test antidopages positifs au cobalt sur quatre chevaux entraînés par Fabrice Souloy, dont trois ayant pris part au Grand Prix d'Oslo 2016 où ils ont terminé 1er (Your Highness), 3e (Un Mec d'Héripré, également positif lors de sa troisième place dans l'Elitloppet) et 6e (Lionel)[1]. Ils sont donc disqualifiés sur le tapis vert, et l'entraîneur est aussitôt interdit d'exercer en Norvège et en Suède. Par conséquent Fabrice Souloy ne pourra pas non plus présenter ses chevaux au Danemark et en Finlande. La fédération norvégienne a demandé que cette décision s'étende à la France. Your Highness, directement concernée par ce contrôle, a été interdite de se produire, ce samedi, sur l'hippodrome de Vincennes, à l'occasion du au Prix d'Été[2]. Le , l'Association Norvégienne du Trot le condamne à 15 ans de suspension en Norvège et 500 000 NOK d’amende, soit un peu plus de 52 000 [3]. En Suède, le cheval Un Mec d’Héripré et contrôlé postif dans l’Elitloppet 2016. Pour ce cas de dopage, Fabrice Souloy est suspendu un an et écope d’une amende de 1 000 000 SEK, soit un peu plus de 100 000 euros[4].

Palmarès (comme entraîneur et/ou driver)Modifier

  FranceModifier

AtteléModifier

Groupe IModifier
Groupe IIModifier

MontéModifier

Groupe IModifier
Groupe IIModifier

ÉtrangerModifier

  Suède

  Norvège

  Finlande

  Danemark

  Belgique

  Italie

  États-Unis

  Europe

RéférencesModifier

  1. « Plusieurs chevaux de Fabrice Souloy positifs au cobalt - Equidia Live », (consulté le 11 septembre 2016)
  2. Paris-Turf, « Affaire Fabrice Souloy : Premières conséquences » (consulté le 11 septembre 2016)
  3. « Hippisme : 15 ans d'exclusion pour Fabrice Souloy en Norvège », leparisien.fr,‎ 2017-06-21cest11:23:13+02:00 (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  4. Clélia Moncorgé, Affaire Souloy : Après la Norvège, la Suède rend son verdict, equidia.fr, 5 juillet 2017.