Fabienne Raphoz

poétesse française

Fabienne Raphoz est une poète et éditrice née en 1961 à Fillinges en Haute-Savoie. Elle dirige depuis 1996, avec Bertrand Fillaudeau, les éditions José Corti.

Fabienne Raphoz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

ÉditionModifier

Elle a accueilli aux Éditions José Corti de nouveaux poètes et romanciers contemporains (Caroline Sagot Duvauroux, Denis Grozdanovitch, Robert Alexis, Tatiana Arfel, Julie Mazzieri, Marc Graciano, etc.) et créé trois collections : la Collection Merveilleux (Giovan Francesco Straparole, Jacob et Wilhelm Grimm, Nicole Belmont, etc.), la « Série américaine » (George Oppen, E.E. Cummings, Wallace Stevens, William Carlos Williams, Cole Swensen, H.D., etc.) et Biophilia (une collection transdiciplinaire consacrée au vivant).

ContesModifier

Passionnée par le conte populaire de tradition orale, elle crée en 1998 la collection Merveilleux, qui accueille des collectes du monde entier, ainsi que des textes classiques ou contemporains qui illustrent le genre au sens large (voyages imaginaires, textes sacrés, romans, etc.) [1] . Cette collection compte une cinquantaine de titres dont les Contes pour les enfants et la maison des frères Grimm, édition intégrale, traduite et commentée par Natacha Rimasson-Fertin, Les Techniciens du sacré de Jerome Rothenberg traduits par Yves di Manno ...

Dans le cadre de ses recherches universitaires, elle a publié un essai aux éditions Métropolis, Genève, en 1995 : Les Femmes de Barbe-Bleue, une histoire de curieuses et édité une anthologie commentée : Des Belles et des Bêtes, Corti, 2003.

Ornithologue amateur, elle a publié une anthologie commentée où se croisent l'oiseau et le conte populaire[2] : L'Aile bleue des contes, l'oiseau, Corti, 2009 (illustrée de 70 dessins des oiseaux cités par Ianna Andréadis)[3].

PoésiesModifier

Dans le domaine de la création littéraire, elle a publié cinq livres de poésie, tous parus aux éditions Héros-Limite (Huit poèmes, Pendant 1-62, Jeux d'oiseaux dans un ciel vide, augures [4] , entièrement consacré aux oiseaux[5], Terre sentinelle et Blanche baleine) ainsi qu'un livre d'artiste L'Evolution des formes s'étend à toute la couleur avec des dessins de Ianna Andréadis chez Franck Bordas.

BibliographieModifier

  • Poussière du ciel : un hommage aux derniers ardoisiers des monts d’Arrée (photographies d’Alain Kerrien), Filigranes, Trézélan, 1997.
  • Huit poèmes, Héros-Limite, Genève, 2002.
  • Des Belles et des Bêtes, une anthologie de fiancés animaux, José Corti, Paris, 2003.
  • Pendant 1-62 (poèmes), Héros-Limite, Genève, 2005.
  • L’Aile bleue des contes: l’oiseau, José Corti, Paris, 2009.
  • Jeux d'oiseaux dans un ciel vide, augures, Héros-Limite, Genève, 2011.
  • L'Evolution des formes s'étend à toute la couleur avec des dessins de Ianna Andréadis, édition de 15 exemplaires, Franck Bordas 2011.
  • Terre Sentinelle, Héros-Limite, Genève, 2014.
  • Blanche baleine, Héros-Limite, Genève, 2017.
  • Parce que l'oiseau, Éditions Corti, Paris, 2018.

RéférencesModifier

Liens externesModifier