FN P90

arme à feu de type APDW

FN P90
Image illustrative de l'article FN P90
FN P90 calibre 5.7 x 28 mm avec un magasin.
Présentation
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Type Personal defense weapon
Munitions 5,7 × 28 mm
Fabricant FN Herstal (Fabrique Nationale Herstal)
Date de création 1986
Durée de service Depuis 1991
Production Depuis 1991
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 2,54 kg
Masse (chargé) kg
Longueur(s) 500 mm
Longueur du canon 263 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action culasse fermée (automatique ; semi-automatique sur modèles standard)
Portée pratique 200 m
Cadence de tir 900 coups par minute
Vitesse initiale 715 m/s
Capacité 50 coups
Variantes P90
P90 TR
P90 USG
P90 LV/LIR
PS90

Le FN P90 (pour « Fabrique Nationale Projet 90 », prononcé « P-Nonante » et [p-nɔ.nɑ̃t] phonétiquement) est un pistolet mitrailleur de conception belge fabriqué par la FN Herstal.

Cette arme présente des caractéristiques techniques novatrices par rapport aux autres fusils d'assaut, notamment sa petite taille et sa très forte cadence de tir.

Le P90 est utilisé par les armées et forces de polices de plus de 40 pays, dont l'Autriche, le Brésil, le Canada, la France, la Grèce, l'Inde, la Malaisie, la Pologne et les États-Unis[1].

Bien que développé et vendu initialement en tant que Arme de défense personnelle (PDW), il peut être considéré comme un pistolet-mitrailleur ou un fusil d'assaut compact[2].

ConceptionModifier

Dans les années 1980, pour répondre aux besoins des militaires et des policiers qui, dans la grande majorité, emploient des générations d'armes créées il y a 20 ou 30 ans et qui utilisent généralement la munition 9 × 19 mm Parabellum peu puissante, les ingénieurs de la firme belge Fabrique Nationale Herstal, inspirés par le Hill H15, ont proposé une conception futuriste rompant avec les schémas établis jusqu'alors par les modèles précédents.

La gestation du P90, qui suivait le chemin tracé précédemment par d'autres groupes de travail, commença avec l'étude d'une taille réduite et d'une grande puissance de feu. Pour atteindre le premier objectif, on étudia de nouveaux matériaux pour finir par adopter des dérivés de polymère plastique qui avaient déjà été retenus pour d'autres armes.

 
Vue de profil du FN P90.

On adopta une disposition « bullpup » pour réduire la taille globale et le chargeur fut intégré à la partie supérieure pour éviter qu'il gêne les mouvements du tireur. Pour alimenter le chargeur, une nouvelle munition fut mise à l'étude afin de fournir des prestations sensiblement supérieures à celles employées jusqu’à présent. Les premiers travaux commencèrent à proprement parler au milieu de l'année 1986.

L'arme fut l'une des premières à être conforme aux concepts de APDW (Advanced Personal Defense Weapon) et non simplement PDW. Ce concept de APDW provient du document Small Arms Strategy 2000 qui indique la ligne à suivre en ce qui concerne l'évolution des armes militaires à l'aube du XXIe siècle. Ce document a été sollicité par l'école d'infanterie de l'armée de terre américaine de Fort Benning. Il vise au développement d'armes ayant la dimension d'un pistolet mitrailleur mais néanmoins capable de défaire une cible équipée d'un casque et d'une veste pare-éclat à 200 mètres.

L'application de nouvelles technologies pour la conception et la capacité industrielle de la firme permirent l'aboutissement rapide du « projet 90 », comme on l'appelait au sein de l'usine belge. Les premiers exemplaires furent présentés à la presse mondiale, lors d'une journée de démonstration qui eut lieu le sur le champ de tir de Zutendaal, sous le nom de « LISA (Leader In Small Arms)'90 ».

Le P90 a été adopté par de nombreuses unités des forces spéciales et notamment par le Special Forces Group (SFG) en Belgique et le GIGN en France, ainsi que le PAB de la police de Liège.

Caractéristiques techniquesModifier

Des caractéristiques novatricesModifier

Le magasin du P90 a une capacité de 50 cartouches en 5.7 x 28 mm[2]
 
Un homme pointant un FN P90.

Avec une longueur de 500 mm, une hauteur de 210 mm, une épaisseur de 55 mm et un poids de 3 kg avec chargeur garni de 50 cartouches, le P90 présente les dimensions significatives d'un pistolet mitrailleur.

Toutefois, son architecture bullpup lui offre une longueur comparativement plus courte que des pistolets mitrailleurs de conception classique comme le MP5. Celui-ci présente une longueur comparable à la condition d'avoir la crosse pliée, ce qui interdit alors de l'épauler et limite sa précision et sa portée pratique.

 
Trois des cartouches de petit calibre 5,7 × 28 mm à grande vélocité utilisées dans le P90. La cartouche de gauche a une pointe creuse, la cartouche centrale a une pointe en plastique rouge V-max et la cartouche de droite a une pointe en plastique bleu V-max1[2].

Le magasin du P90 présente une capacité peu commune de 50 cartouches, quand la norme est plutôt de 30. Les munitions sont stockées dans un magasin translucide particulièrement inhabituel. Placé au-dessus de l'arme, il contient 50 cartouches qui sont rangées perpendiculairement à l'axe du canon. Ce design inhabituel ne forme aucune protubérance et favorise la maniabilité de l'arme.

L'éjection des étuis se fait par le dessous, au niveau de la crosse. En plus d'éviter « d'arroser » les personnes se trouvant à proximité du tireur, cela permet également de régler le problème de l'éjection des étuis propre aux armes bullpup.

Le P90 est la première arme à répondre au concept de « APDW » (dérivé du Personal defense weapon ou PDW) avec le HK MP7, ce qui ne l'empêche pas d'être également parfaitement adaptée au combat en milieu clos (Close Quarter Combat ou CQB) de type bâtiment, grâce à sa maniabilité. Sa munition fait penser à une 5,56 OTAN miniature qui permet d'engager des cibles jusqu’à 200 mètres et de transpercer les protections individuelles à cette distance.

De plus, le P90 est ambidextre sans nécessiter une quelconque modification : c'est une arme symétrique. Le mécanisme de chargement est aux deux côtés, le sélecteur du mode de tir est directement sous la détente, le chargeur est situé au-dessus du canon, la fenêtre d’éjection sous la crosse. Tout ceci constitue un pistolet mitrailleur qui est utilisable par la main gauche ou droite.

AccessoiresModifier

 
Jagdkommando autrichien équipé d'un FN P90 avec silencieux.

Le P90 offre la possibilité de monter divers accessoires. Il peut ainsi recevoir un module comprenant un désignateur laser qui est intégré à la carcasse, sous le canon. La coque supérieure permet également de fixer un rail standard de type Picatinny de chaque côté susceptible de recevoir un grand nombre d'accessoires (lampe, pointeur laser, etc.).

Le canon est équipé d'un cache-flamme et peut également recevoir un silencieux à utiliser avec une munition subsonique, long de 184 millimètres et pesant 550 grains. Un tel dispositif dégrade considérablement les performances de l'arme.

Le P90 disposait à l'origine d'une lunette sans grossissement HC-14-62 fournie par la société Ring Sight favorisant l'acquisition rapide des cibles jusqu'à une distance de 150 mètres. Le réticule de cette lunette est visible en condition de faible luminosité grâce à une illumination au tritium.

Les modèles plus récents reçoivent une lunette qui a été spécifiquement développée pour le P90. Le MC-10-80 du même constructeur qui assure l'illumination de réticule utilisé de jour par un collecteur de lumière placé à l'avant de la lunette remplace le HC-14-62 dans les armes plus récentes. Le réticule de jour est constitué de deux cercles concentriques, le premier représentant 180 minutes angulaires le second plus petit, 20. Le réticule de nuit prend la forme d'un « T » ouvert illuminé par un insert au tritium. La lunette est réglable en dérive et en élévation et peut être utilisée avec des équipements de vision nocturne. Un viseur fixe de secours est également disponible.

VersionsModifier

P90 automatiquesModifier

 
P90 TR (Triple Rail) doté d'un rail Picatinny pour y monter des accessoires, équipé d'un viseur point rouge Aimpoint.
  • P90 TR
  • P90 USG
  • P90 Laserex

PS90 semi-automatiquesModifier

 
FN PS90 semi-automatique destiné au marché civil américain.
  • PS90 Standard
  • PS90 TR
  • PS90 USG

Le PS90 est avant tout destiné au marché civil américain. Il est doté d'un canon de 16,04 pouces à cache-flamme goupillé, et ne tire qu'en semi-automatique. Sa commercialisation n'est possible en France qu'avec des chargeurs de capacité moindre ; en effet, la catégorie B autorise une capacité inférieure à 30 cartouches[3]. En France, il est toujours possible (juillet 2019), de manière parfaitement légale, de démonter le cache flamme et de recouper son canon à la longueur de 10"4 soit 26,4cm puis de le refileter à la bouche; il suffit alors d'y visser le cache-flamme d'origine du P90. En effet le PS-90 à canon court est épargné de la classification en A-12, car bien que mesurant alors moins de 60cm, sa crosse n'est ni télescopique, ni repliable, ni démontable sans outils et sans que l'arme ne perde sa fonctionnalité[4].

Toutefois, les tireurs sportifs français bénéficiant d'une dérogation fédérale de la Fédération française de tir pour la pratique du TSV (ou IPSC) peuvent acquérir les chargeurs d'origine de 50 cartouches, ces tireurs n'étant soumis à aucune limite de taille ou de nombre vis-à-vis des chargeurs détenus[5].

UtilisateursModifier

Dans la culture populaireModifier

CinémaModifier

Au cinéma, le FN P90 apparait notamment dans les films suivants : Taxi (1998) ;

TélévisionModifier

On le voit également dans la série belge-néerlandaise Undercover (saison 1, épisode 5). Il apparaît également dans la série:" Another life." Diffusée sur Netflix.

Anime et mangaModifier

Jeux vidéoModifier

Le P90 apparaît dans la majorité des jeux vidéo de guerre ou d'action à partir de 1997 avec Goldeneye 007 sur Nintendo 64, mais également :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ivars Tirans, « Baltic Defence Research and Technology 2009 Conference Proceedings », Military Review: Scientific Journal for Security and Defence, Nr. 3/4 (132/133), p 103, 2009. (ISSN 1407-1746)
  2. a b et c (en) Kevin Dockery, Future Weapons, New York, Berkley Trade, , 1re éd., 326 p. (ISBN 978-0-425-21750-4 et 0-425-21750-7, OCLC 71812826).
  3. http://www.armureriedelabourse.com/Product.aspx?id=7009 FN PS 90 en vente sur le site internet de L'armurerie de la Bouse en juin 2018, ainsi que des chargeurs de 10 et 30 cartouches
  4. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=1DB21E9497F7D9132E94CDDD7FDC247D.tplgfr35s_1?idArticle=LEGIARTI000037908239&cidTexte=LEGITEXT000025503132&dateTexte=20190704 Article R-311-2 du code de la sécurité intérieure, alinéa 1, rubrique 1, paragraphe 12
  5. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=1DB21E9497F7D9132E94CDDD7FDC247D.tplgfr35s_1?idArticle=LEGIARTI000037144152&cidTexte=LEGITEXT000025503132&dateTexte=20190704 Article R312-45-1 du code de la sécurité intérieure
  6. (en) Dunand, Emmanuel, « German Chancellor Gerhard Schroeder arrives to meet with German soldiers », AFP / Getty Images, (consulté le )
  7. a et b "Small Arms Market Survey: Giat France/FN Herstal Belgium" (January 25, 1992). Jane's Defence Weekly ( (ISSN 0265-3818)), Volume 17 Issue 4, p 127.
  8. (es) Noro, Lauro, « Cómo se hace un Buzo Táctico », Def Digital Argentina (consulté le )
  9. (es) Villada, Christian, « La ARA de visita en Puerto Madryn » [archive du ], SAORBATS (consulté le )
  10. (es) Villamil, Roberto et Taibo, Javier, « ARES World Defence & Security Nro. 12 », Ares Worldefense, (consulté le )
  11. (es) Villada, Christian, « Fotos de las Fuerzas Armadas Argentinas » [archive du ], SAORBATS (consulté le )
  12. a et b (de) Sören Sünkler, Elite und Spezialeinheiten Europas, Stuttgart, Motorbuch Verlag, , 216 p. (ISBN 978-3-613-02853-1)
  13. (de) Baumgartner, Franz, « Militärstreife & Militärpolizei im ÖBH 2010 », Austrian Armed Forces, (consulté le )
  14. Sueur, émilie, « L'Engagement Militaire Belge a Désormais un Volet Maritime », La Libre Belgique, (consulté le )
  15. a et b « Question Orale de Mme Isabelle Durant au Ministre de la Défense sur l'Appel d'Offres pour de Nouveaux Fusils pour la Défense Nationale (no 3-328) », Belgian Senate, (consulté le )
  16. Dupont, Gilbert, « Cent P90 (l'Arme du 3e Millénaire) Dans la Nature... », DH News, (consulté le )
  17. (nl) « Mondelinge Vraag van de heer Patrik Vankrunkelsven aan de Minister van Binnenlandse Zaken over de Verspreiding van de P90 en Andere Oorlogswapens (nr. 2-199) », Belgian Senate, (consulté le )
  18. (nl) « Politie Geeft Geheimen Prijs », Het Nieuwsblad, (consulté le )
  19. « Autorisation d'Utilisation du Pistolet-mitrailleur FN P90 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), City of Liège, (consulté le )
  20. a et b « Voyage d'étude aux Etats-Unis », City of Liège, (consulté le )
  21. « Plus de la Zone: Tir Laser » (version du 17 mars 2009 sur l'Internet Archive), Site de la Zone de Police Boraine,
  22. Lasterra, Juan Pablo (2008). "La Police Militaire Brésillienne en état de Guerre" (in Spanish). Police Pro No. 11 (September 2008).
  23. (en) Taylor, Scott, « Don't Just Equip JTF2 » [archive du ], Esprit de Corps, (consulté le )
  24. (en) « Feedline: A Newsletter Dedicated to Members of Halifax Regional Fire & Emergency » [archive du ], Halifax Regional Municipality, (consulté le )
  25. Selves, Bertrand, « La Police Québécoise D’Investigation » [archive du ], OFQJ: Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (consulté le )
  26. (es) « Ejército de Chile – CANTIDADES » [archive du ], SAORBATS (consulté le )
  27. a et b (es) « Advierten Karin se Escuda en Vínculos con Presidente », Dominicanos Hoy, (consulté le )
  28. a et b Cf. Raf Sauviller, l.c. (2004). "Le Registre est un nid à Problèmes – Des P90 de la FN ont été Livrésau Surinam et en République Dominicaine: de quoi se Scandaliser?" (in French). La Libre Belgique (August 26, 2002).
  29. (es) « Web Del Grupo Especial De Operaciones (GEO) » [archive du ], Cuerpo Nacional de Policía (consulté le )
  30. (en) « Grupo Especial de Operaciones 30 Aniversario », La Web Del GEO, (consulté le )
  31. (es) Díez, Octavio, « Comandos del Ejército del Aire. Las armas del EZAPAC », Revista Armas, (consulté le )
  32. (en) « Immigration & Customs Enforcement — Ammunition Solicitation Number », Federal Business Opportunities, (consulté le )
  33. (en) « White House Photo Blog: Armed and Dangerous », Time magazine, (consulté le )
  34. (en) Collier, Alicia M., « Addison Police Pack Powerful, Futuristic Rifle »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Dallas Morning News, (consulté le )
  35. (en) Miller, Bill, « Addison Cops Get Futuristic Firepower to Match Bad Guys » (version du 12 mars 2011 sur l'Internet Archive), Star-Telegram,
  36. (en) « Town of Addison: City Council » (version du 19 juillet 2011 sur l'Internet Archive), City of Addison, Texas,
  37. (en) « Alaska Office of Management & Budget — Trooper Law Enforcement Equipment » [archive du ], State of Alaska, (consulté le )
  38. (en) Robinson, Carol, « Standoff Continues Outside Apartment », Alabama Local, (consulté le )
  39. (en) Bryant, Joseph D, « Update: As he Predicted, Langford's Secret's out », Alabama Local, (consulté le )
  40. (en) « Bryan Police Department Operations Manual » (version du 18 juillet 2011 sur l'Internet Archive), City of Bryan, Texas,
  41. (en) Jensen, Brian, « Golden State Five-O », Tactical Life, (consulté le )
  42. (en) « Creve Coeur Newsletter 2008 » (version du 22 novembre 2010 sur l'Internet Archive), City of Creve Coeur, Missouri,
  43. (en) « Minutes of the Regular Meeting of the Edina City Council Held at City Hall » [archive du ], City of Edina, Minnesota, (consulté le )
  44. (en) « Berks County Pennsylvania Policing Study », County of Berks, Pennsylvania, (consulté le )
  45. (en) « Midwest 2001 SWAT/SMG Championships Results », HKPRO, (consulté le )
  46. (en) Humphries, Michael O., « Radical Tactical Firepower », Tactical Weapons, (consulté le )
  47. (en) « The History of Richland County Sheriff's Department », Richland County Sheriff's Department (consulté le )
  48. (en) « State v. Chavez 2002 SD 84 – Opinion Filed On Wednesday July 17, 2002 » [archive du ], South Dakota Unified Judicial System, (consulté le )
  49. (en) « On the Range » (version du 6 mars 2012 sur l'Internet Archive), The Sparta Independent,
  50. (en) Sandoval, Polo, « Showdown in Zapata County » [archive du ], KRGV-TV (consulté le )
  51. « Terre: Matériels forces spéciales — P90 », French Ministry of Defence, (consulté le )
  52. Eric Micheletti, Le GIGN : trente ans d'actions, Paris, Histoire & Collections, , 175 p. (ISBN 978-2-913903-94-4)
  53. a et b (ru) Mokeev, Sanjar, « Полицейский спецназ — Подразделения RAID & GIPN (Police Commandos — RAID & GIPN Departments) » (version du 6 juin 2011 sur l'Internet Archive), Agentura.Ru,
  54. Jean-Louis Fiamenghi, Le RAID : Unité d'élite de la Police Nationale, Chaumont, Crépin-Leblond, (ISBN 978-2-7030-0264-2)
  55. http://www.geo-army.ge/index.php?option=com_content&view=article&id=481%3A2012-10-09-20-44-43&catid=51%3A2012-03-25-05-57-06&Itemid=175&lang=ka
  56. « http://www.geo-army.ge/index.php?option=com_content&view=article&id=819%3A-26052014-&catid=46%3A2&lang=en »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  57. (en) « Greece Ministry of Public Order Press Office: Special Anti-Terrorist Unit » [archive du ], Hellenic Police, (consulté le )
  58. a et b (es) Quinto, Ricardo, « Advierten Sobre Compra de Armas » [archive du ], Prensa Libre, (consulté le )
  59. (en) Unnithan, Sandeep, « If Looks Could Kill », India Today, (consulté le )
  60. a et b (hr) « Kopassus & Kopaska — Specijalne Postrojbe Republike Indonezije » (version du 22 août 2010 sur l'Internet Archive), Ministarstvo obrane Republike Hrvatske
  61. (en) Thompson, Leroy, « Ireland's Army Rangers », Special Weapons For Military & Police, (consulté le )
  62. "Col Moschin 9o Reggimento d'Assalto Paracadutisti". RAIDS Italia Magazine ( (ISSN 1721-3460)), 2007.
  63. (en) Bourne, Mike et Berkol, Ilhan, « Deadly Diversions: Illicit Transfers of Ammunition for Small Arms and Light Weapons » [archive du ], Small Arms Survey (consulté le )
  64. (en) Thomas Smith Jr., W., « Black-Masked Commandos Training By The Sea » (version du 14 juillet 2011 sur l'Internet Archive), National Review,
  65. « FN-Libye: Demotte Justifie l'Autorisation Wallonne », La Libre Belgique, (consulté le )
  66. « L'Unite d'Intervention de la Police Luxembourgeoise » (version du 22 juillet 2011 sur l'Internet Archive), RAIDS magazine,
  67. (en) Thompson, Leroy, « Malaysian Special Forces », Special Weapons For Military & Police, (consulté le )
  68. « Avertissement de redirection », sur images.google.fr (consulté le )
  69. (en) Soobye, Ali, « Mauritius police forces parade », AFP / Getty Images, (consulté le )
  70. (en) Pézard, Stéphanie, « Arms in and around Mauritania – National and Regional Security Implications », Small Arms Survey, (consulté le )
  71. a b et c (es) « Adquirió México Armas Cuestionadas por Defensores de los Derechos Humanos » [archive du ], La Jornada, (consulté le )
  72. (en) « 2011 Budget Summary – Intelligence Community » (version du 26 décembre 2011 sur l'Internet Archive), Nigerian Federal Ministry of Finance,
  73. (en) « Pakistan Army » (version du 13 mai 2013 sur l'Internet Archive)
  74. (en) Alpers, Philip, « Gun-Running in Papua New Guinea » [archive du ], Small Arms Survey, (consulté le )
  75. (en) « The present Dutch Special Forces "Korps Commandotroepen" », Dutch Defence Press, (consulté le )
  76. (en) « Royal Netherlands Marine Corps, Dutch Core Expeditionary Force », Dutch Defence Press, (consulté le )
  77. (en) « Training exercise BSB (Brigade Speciale Beveiligingsopdrachten) », Dutch Defence Press, (consulté le )
  78. (es) Taibo, Javier, « Así fue SITDEF 2009 » (version du 10 août 2010 sur l'Internet Archive), Defensa
  79. (es) « Desfile Militar día Nacional del Perú. 27 de Julio de 2007 » [archive du ], Dintel GID, (consulté le )
  80. (en) Obando, Enrique, « Mapping South American Small Arms Stockpiles and Surpluses: The Case of Peru », Perú Instituto de Estudios Políticos y Estratégicos (consulté le )
  81. (es) Mejía, Lewis, « Los Paracaidistas del Ejército », Peru Defensa, (consulté le )
  82. (pl) Wilk, Remigiusz, « Nowe gromy GROM », Raport—wojsko, technika, obronnosc, (consulté le )
  83. (en) « United Nations Register of Conventional Arms: Poland Small Arms Imports and Exports » [archive du ], United Nations, (consulté le )
  84. (pt) Varela, Carlos, « A Arma Revolucionaria », Correio da Manhã, (consulté le )
  85. (ro) « Menirea Interventiei Rapide » (version du 8 avril 2009 sur l'Internet Archive), Presa Militara Romana
  86. Montes, Julio (2003). "Unidades de élite en Centroamérica" (in Spanish). Tecnología Militar, 2003. N. 4, pp 16–20.
  87. (en) Zengkun, Feng, « When Terror Strikes » [archive du ], The Straits Times, (consulté le )
  88. (en) Boey, David, « New SAF Systems to be Unveiled »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Defence Science & Technology Agency, (consulté le )
  89. (en) « Singapore Land Forces military equipment and vehicles », Army Recognition, (consulté le )
  90. (en) « Vlaams Parlement Stuk 1815 (2002–2003) – Nr. 3 », Vlaams Parlement, (consulté le )
  91. "Taiwan Faces G11 Snub" (December 1, 1992). Defence UK, Volume 23 Issue 12, p 6.
  92. (es) Díez, Octavio, « Las armas de la Urna Checa », Revista Armas, (consulté le )
  93. (en) Popenker, Maxim, « FN P90 Personal Defense Weapon/Submachine Gun » [archive du ], Modern Firearms, (consulté le )
  94. (en) « Trinidad & Tobago Land Forces military equipment, armament and vehicles », Army Recognition magazine (consulté le )
  95. a et b (tr) « Erdoğan Zırh Delen Silahlarla Korunuyor », Vatan, (consulté le )
  96. (tr) « Hayata Dönüs ilk kez Gün Isigina çikti », Radikal, (consulté le )
  97. (tr) « Formula Pistini özel tim Koruyacak », Istanbul Haber, (consulté le )
  98. (en) « United Nations Register of Conventional Arms: Small Arms Imports and Exports » [archive du ], United Nations, (consulté le )
  99. (es) Davila Truelo, Laura, « Bandas se Dedican al Alquiler de Armas », El Universal Caracas, (consulté le )
  100. (es) Nunez, Sailu Urribarri, « Investigan a 19 Funcionarios Porque se Presume Complicidad Interna » (version du 30 septembre 2012 sur l'Internet Archive), El Universal Caracas,
  101. (es) Rodríguez, Gustavo, « Los Plateados Resurgen de la Sangre »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), El Universal Caracas, (consulté le )
  102. (es) Jiménez, Walter Santana, « Una revisión del "stopping power" a la luz de la guerra en Irak » [archive du ], Segured (consulté le )

BibliographieModifier

  • Martin J. Dougherty, Armes à feu : encyclopédie visuelle, Elcy éditions, 304 p. (ISBN 9782753205215), p. 234.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier