Association sportive des FAR (football)

club de football
(Redirigé depuis FAR de Rabat (football))

L'Association sportive des forces armées royales (en arabe : الجمعية الرياضية للقوات المسلحة الملكية), plus couramment abrégé en ASFAR ou FAR est l'association sportive omnisports officielle des Forces armées royales (Maroc), fondée en 1958 avec trois disciplines sportifs (Basketball, football et natation), basé à Maâmora, Salé.

Association Sportive des FAR
Logo du Association Sportive des FAR
Généralités
Nom complet Association Sportive des Forces Armées Royales
Surnoms Les Militaires[1]
Fondation
(65 ans, 10 mois et 15 jours)
Statut professionnel depuis 1959
Couleurs Noir, rouge et vert
Stade Complexe Sportif Moulay Abdallah, Témara
(53 000 places)
Siège Centre sportif des FAR
Maâmora, Salé
Championnat actuel Botola Pro1
Président Mohamed Haramou
Entraîneur Nasreddine Nabi
Joueur le plus capé Allal Benkassou (455)
Meilleur buteur Abdeslam Laghrissi (+100)
Site web www.as-far.ma
Palmarès principal
National[2] Botola Pro1 (13)
Coupe du Trône (12)
Supercoupe du Maroc (4)
International[2] Ligue des champions de la CAF (1)
Coupe de la confédération de la CAF (1)

Maillots

Domicile

Extérieur

Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Maroc de football 2023-2024
0

L'ASFAR détiennent un palmarès parmi les plus grands au niveau national avec 13 championnats, 12 coupes et 4 titres de la supercoupe.

L'ASFAR a disputé six finales continentales et a remporté que 2 titres, une Ligue des champions africaine (en 1985) et une Coupe de la confédération africaine (en 2005).

Historique

modifier

Création et âge d'or (1958-1971)

modifier
 
Le lieutenant Hosni Benslimane, gardien de but de l'AS FAR porté par ses coéquipiers après la finale de la coupe du trône.

En 1958, le général de corps d'armée feu m. El-Fassi présente son projet de fondé une association sportive des FAR, mais le gouvernement marocain refuse sa demande, et c'est de ce fut qu'il a décidé de représenter son projet à Moulay El-Hassan, le prince héritier (étant le chef des forces armées royales) qui a accepté le projet de créer une association sportive des forces de l’armée royale. En septembre 1958, l'association sportive des forces armées royales a vue le jour. Association sportive à vocation omnisports, l’A.S.F.A.R. crée dès 1959 les sections « cross » et « basket-ball ». Aujourd’hui, le club compte à son actif 12 disciplines olympiques.

La période 1959-1971 constitue l’âge d’or de l’ASFAR au cours de laquelle elle remporte sept titres de champion et deux coupes du Trône. Ce fut aussi la période de la grande équipe avec des joueurs qui ont marqué de leur empreinte l’histoire du club tels que Bamous, Fadili, Bakha, Khalifa, Ammar, Allal, Ammari, et tant d’autres. L’ossature de l’équipe nationale marocaine de l’époque était constituée de joueurs issus de l’ASFAR.

Parmi ses entraîneurs se trouvent Guy Cluseau et José Faria.

Un an après sa création, l’équipe de football, encore en seconde division, remporte sa première Coupe du Trône. La même année, le club est promu en première division du championnat marocain. En coupe du Trône, ils réussissent à se hisser en huitièmes de finale puis doivent affronter l'emperreur Wydad AC, ce dernier est battu sur le score de 1-0. Lors des quarts de finale, les Militaires affrontent le club de la capitale Fath US lors du tout premier derby de Rabat les opposant.

L'ASFAR remporte ce match sur le score de 3-1. La finale eut lieu le face au Mouloudia Club d'Oujda. Celui-ci a remporté les deux premières éditions de la coupe du Trône et s'apprête à faire un triplé tandis que pour les militaires, pour leur première saison, une coupe du Trône serait l'idéal. Finalement l'ASFAR remporte ce match sur le score de 1-0 qui se joua au Stade d'honneur à Casablanca.

 
Pierre Kalala Mukendi et Driss Bamous durant la demi-finale retour de la Coupe des clubs champions africains 1968, opposant le TP Englebert à l'ASFAR, en janvier 1969, à Casablanca.

Son premier titre de champion, l’ASFAR le décroche dès son accession en première division en 1960. Il s’agit du premier d’une série de quatre titres consécutifs de champion du Maroc, sous la houlette de Guy Cluseau.

Le club remporte trois fois d'affilée la coupe du Trône en 1986 puis en 2009. De ce fait, elle conserve l'original de la coupe. L’ASFAR a formé au fil du temps des joueurs de renom ayant constitué notamment l’ossature des légendaires équipes nationales de 1970 et 1986[réf. nécessaire].

Il est également précurseur en prenant part à une compétition continentale en 1968 et surtout en remportant la coupe d’Afrique des clubs champions en 1985.

La période de 1959 à 1971 représente l'âge d'or des militaires qui remportent la Coupe du Trône ainsi que le Championnat du Maroc avec les meilleurs joueurs de l'ASFAR, comme le gardien et capitaine Hosni Benslimane, actuel président du club.

Chute et période sans titres (1971-1983)

modifier
 
équipe de l'AS FAR en 1970

L'AS FAR subit une période de douze ans sans titre, débutée par une séquence de trois ans où six entraîneurs vont se succéder à sa tête. Le retour du français Cluseau en 1974 permet de stabiliser le club en faisant monter une nouvelle génération de joueurs marocains sur le devant de la scène, comme Idris Wadish, meilleur buteur du championnat en 1980. En 1982, le brésilien José Faria prend le poste d'entraîneur à la suite du retrait de Cluseau pour cause de maladie.

La génération dorée (1983-1992)

modifier
 
AS FAR, équipe en 1986

Sous ses ordres, l'AS FAR réalise le doublé coupe-championnat en 1984. L'entraîneur est dans le même temps chargé de la sélection nationale marocaine. Qualifié par son succès en championnat en Coupe des clubs champions, le club se distingue en devenant le premier club marocain à remporter la compétition. Les FAR emportent en 1985 et en 1986 la coupe du roi, devenant la deuxième équipe à avoir l'honneur de conserver la Coupe dans son armoire à trophées après le Kawkab Marrakech, les triples vainqueurs consécutifs ayant l'autorisation de conserver physiquement la coupe.

La finale de la Coupe des clubs afro-asiatiques 1986 se déroule à Riyad en janvier 1987, entre l'AS FAR, champion d'Afrique, et le club sud-coréen de Busan, champion d'Asie. Les Coréens l'emportent 2-0. L'AS FAR a gagné un autre titre de champion avec Faria, en 1987, puis en 1989, avec l'Argentin Angelino, obtenant le droit d'arborer l'étoile d'or, symbole de dix victoires en championnat, sur son maillot. Guy Cluseau est revenu intégrer l'équipe avec une autre fonction en supervisant la création d'un centre de formation, le premier du genre au Maroc, qui adopte un cursus d'études et de sport en 1987.

Baisse de régime (1992-2003)

modifier
 
AS FAR, équipe saison 1995/1996

L'AS FAR s'est concentrée sur la coupe du Maroc dans cette période marquée par de nombreux changements d'entraîneurs. Échouant en finale en 1996 et 1998, c'est en 1999 que les FAR remportent leur sixième trophée dans la compétition. Sur le plan continental, l'AS FAR a perdu la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe d'Afrique en 1997 contre l’Étoile du Sahel. Après la mort de Hassan II, en 1999, les Militaires perdent l’inconditionnel soutien du palais et deviennent un club quelconque[3].

Renouveau (2003-2009)

modifier

Placé entre les mains de l'entraîneur Mohamed Fakher, l'AS FAR connait à nouveau une période faste. Deux coupes en 2003 et 2004, puis un onzième championnat et une coupe de la Confédération en 2005 couronnent le travail du club. Après la nomination de Mohamed Fakher comme sélectionneur national, le Français Henri Stambouli a été recruté. Sous sa direction, les FAR atteignent pour la deuxième fois la finale de la Coupe de la Confédération Africaine en 2006, perdant contre l'Étoile du Sahel. Mais c'est sur le plan national que le club brille. Il gagne trois coupes du Maroc consécutives (2007, 2008, 2009), ainsi qu'un douzième championnat en 2008.

 
équipe de l'AS FAR avec la coupe de la CAF en 2005
 
équipe de l'AS FAR saison 2005/2006

Période de difficultés (2009-2018)

modifier
 
équipe version 2014/2015

Cette période riche en titres est suivie par une longue période de traversée du désert, avec de nombreux changements d'entraîneurs et un manque de stabilité sportive et administrative. Le club a été forcé entre 2014 et 2016 de jouer dans d'autres stades que le sien, à cause de la volonté du régime marocain de moderniser ses stades les plus importants en vue de consolider son dossier de demande d'accueil de la coupe du monde. Jusqu’en 2016, l'effectif n'est composé que de joueurs marocains; ce n'est qu'à partir de cette année que le club prend la décision de recruter des joueurs étrangers[4]. Le premier d'entre eux est le milieu de terrain malien Toungara.

Une nouvelle génération (2018 - 2023)

modifier

L'AS FAR a désigné un nouvel entraîneur pour revivre l'histoire des années de gloire, c'est le technicien Sven Vanderbroeck qui a pour but de réussir à faire passer le club des ombres des dix dernières années où le club a été dans une période difficile à un top 3 dans les saisons prochaines et gagner des titres de trônes pour contenter les supporters du club avec pour stratégie de faire stabiliser le club mentalement et évoluer les joueurs pour s'adapter au niveau africain dont les joueurs qui ont besoin de prendre de l'expérience pour réussir à gagner un trophée africain, le championnat et la coupe. Onze ans plus tard, les militaires ont réussi à gagner le sacre de la coupe du trône 2020 contre le moghreb de Tétouan 3-0, les buts inscrits par Edilson Borges, Adam Ennafati et Abdelillah Amimi à Agadir. Durant l'été, Sven Vandenbroeck et l'AS FAR se séparent. L'entraîneur a décidé de quitter le navire après deux saisons au club. Le technicien belge décide de migrer vers Abha en Arabie saoudite, chose qui a déçu les supporters du club qui ont été choqués par le choix du belge. Après plusieurs mois, le club annonce le nouvel entraîneur du club : l'ancien directeur sportif du club Fernando da Cruz ; le technicien a lui-même fait le mercato du club, qui a recruté des joueurs comme Larbi Naji ayant gagné 3 trophées avec son ancien club et Ahmed Hammoudan, la star de l'Ittihad de Tanger. L'ailier a fait gagner à l'IT son seul championnat de son histoire et il fait venir un nouveau visage au milieu, celui de Zineddine Derrag, le milieu de terrain de l'OCKhourigba et il a réussi à convaincre l'une des stars du club, Adam Ennafati, de renouveler son contrat avec les militaires après avoir réussi à faire gagner au club sa 12e coupe du trône et aussi à garder les piliers de l'équipe comme : Ayoub Lakred, Edilson Borges, Mohamed Hrimat, Reda Slim, Mohamed Moufid, Anouar Tarkhatt.

L'AS FAR triomphe et gagne sa 13e botola avec 67 points dans la saison 2022/2023 après 15 ans d'attente, le premier depuis la saison 2007/2008. Ce sacre intervient après une saison presque parfaite des militaires avec 20 victoires, 7 nuls et 3 défaites.

Structures

modifier

Complexe Moulay Abdallah

modifier
 
Stade Prince Moulay Abdellah

Le complexe sportif Moulay Abdallah (en arabe : المجمع الرياضي الامير مولاي عبد الله) est un stade omnisports inauguré officiellement en 1983. Il est situé au sud-ouest de la ville de Rabat, et près de la périphérique autoroutière. Il appartient à la communauté urbaine de Rabat et constitue également le fief des clubs de football des AS FAR et du Fath de Rabat, ainsi que l'équipe marocaine de football. Il a une capacité totale de 65 000 places assises dont 30 000 places couvertes ce qui en fait le plus grand stade du Maroc.

En 2000, le stade a connu une rénovation majeure qui a consisté, entre autres, en l'installation de nouveaux sièges.

Ce stade entrait dans la candidature du Maroc pour l'organisation de la coupe du monde de football 2006 et de 2010.

À noter que ce stade a déjà accueilli la CAN 1988 disputée au Maroc.

Centre sportif des FAR

modifier
 
Centre Sportif des FAR à Salé

Le centre sportif de Maâmora est basé dans la ville de Salé, collée à la ville de Rabat. C'est le centre sportif du club de l'AS FAR.

Il a une superficie de 40 hectares. Ce centre dispose de deux terrains gazonnés, un terrain synthétique pour le football, une salle omnisports, une salle de natation, bâtie sous forme de tente caidale tout en bois, deux piscines olympiques, une salle de musculation dotée des appareils les plus sophistiqués, trois courts de tennis, une salle de combat pour la boxe et une salle de gymnastique.

Palmarès

modifier
Compétitions nationales Compétitions internationales

Personnalités du club

modifier

Les buteurs de l'AS FAR au Botola

modifier
 
Équipe version 2009-2010
Saison Joueur Buts marqués
1980 Driss Ouaddich 14
1983 Abdeslam Laghrissi 14
1987 Abderrazak Khairi 12
1988 Lahcen Anaflous 17
1990 Abdeslam Laghrissi 22
1991 Lahcen Anaflous 15
1992 Lahcen Anaflous 11
1995 Abdeslam Laghrissi 15
2005 Mohamed Armoumen 12
2007 Jawad Ouaddouch 12
2008 Abderrazak El Mnasfi 13
2009 Mustapha Allaoui 14
2016 Mehdi Naghmi 12

Effectif professionnel (2024-2025)

modifier
Effectif AS FAR de la saison 2024-2025
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[5] Nom Date de naissance Sélection[6] Club précédent
1 G   El Khayati, AyoubAyoub El Khayati 31/01/1998 (26 ans) Maroc A' US Touarga
16 G   Benabid, MehdiMehdi Benabid 24/01/1998 (26 ans) Maroc Fath US
22 G   Tafay, YoussefYoussef Tafay 01/01/2003 (21 ans) JS Soualem
2 D   Boukhriss, TaybiTaybi Boukhriss 03/09/1999 (24 ans) DH El Jadida
3 D   Inonga Baka, HenockHenock Inonga Baka 01/11/1993 (30 ans) RD Congo Simba SC
4 D   Marour, ZouhairZouhair Marour 19/03/1995 (29 ans) MA Tétouan
5 D   Nakach, AkramAkram Nakach 07/04/2002 (22 ans) Maroc olympique US Touarga
14 D   Bach, AnasAnas Bach 10/02/1998 (26 ans) Maroc A' Fath US
15 D   Essaouabi, HatimHatim Essaouabi 13/12/2000 (23 ans) Maroc olympique Formé au club
29 D   Moufid, MohamedMohamed Moufid 12/01/2000 (24 ans) Maroc A' Formé au club
33 M   Amri, MoncefMoncef Amri 22/12/1993 (30 ans) OC Safi
6 M   Derrag, ZineddineZineddine Derrag 29/01/1999 (25 ans) OC Khouribga
8 M   Ait Ouarkhane, KhalidKhalid Ait Ouarkhane 01/01/2000 (24 ans) Maroc olympique Formé au club
10 M   Zouhzouh, AmineAmine Zouhzouh 11/08/2000 (23 ans) US Touarga
11 M   Hamoudan, AhmedAhmed Hamoudan 12/07/1991 (33 ans) Maroc A' IR Tanger
13 M   Naji, LarbiLarbi Naji 12/12/1990 (33 ans) Maroc A' RS Berkane
34 M   Hrimat, MohamedMohamed Hrimat   17/08/1994 (29 ans) Maroc A' KAC de Kénitra
9 A   Boussefiane, HichamHicham Boussefiane 09/01/1998 (26 ans) Maroc olympique Wydad AC
18 A   Orebonye, TumisangTumisang Orebonye 26/03/1996 (28 ans) Botswana USM Alger
31 A   Sahd, MustaphaMustapha Sahd 28/04/1993 (31 ans) MAS de Fes
40 A   Hadraf, AbdelfattahAbdelfattah Hadraf 22/03/1998 (26 ans) Maroc A' DH El Jadida
99 A   El Bouchqali, SoulaimaneSoulaimane El Bouchqali 02/02/2003 (21 ans) JS Soualem
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Adil Serraj
  •   Hicham El Hajjami
Préparateur(s) physique(s)
  •   Hassan Benazzouz
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Khalid Askri
Médecin(s)
  •   Hafid Bouchan
  •   Adil Boussif
  •   Jaouad Taghzaoui

Légende

 

Anciens joueurs des années 2000

modifier

Anciens joueurs célèbres

modifier

Anciens entraîneurs

modifier

Bilan saison par saison

modifier
Saison Championnat Coupe du Trône
1958-1959 1er GNF 2 Vainqueur
1959-1960 2e 1/8 finale
1960-1961 1er 1/2 finale
1961-1962 1er 1/16 finale
1962-1963 1er 1/2 finale
1963-1964 1er 1/4 finale
1964-1965 4e 1/8 finale
1965-1966 * *
1966-1967 1er 1/2 finale
1967-1968 1er 1/4 finale
1968-1969 3e 1/8 finale
1969-1970 1er 1/8 finale
1970-1971 2e Vainqueur
1971-1972 4e 1/16 finale
1972-1973 12e 1/16 finale
1973-1974 9e 1/16 finale
1974-1975 12e 1/16 finale
1975-1976 11e 1/16 finale
1976-1977 7e 1/16 finale
1977-1978 7e 1/4 finale
1978-1979 9e 1/4 finale
1979-1980 12e 1/8 finale
1980-1981 9e 1/16 finale
1981-1982 6e 1/8 finale
1982-1983 7e 1/16 finale
1983-1984 1er Vainqueur
1984-1985 3e Vainqueur
1985-1986 3e Vainqueur
1986-1987 1er 1/2 finale
1987-1988 3e Finaliste
1988-1989 1er 1/2 finale
1989-1990 7e Finaliste
1990-1991 2e 1/4 finale
1991-1992 6e 1/4 finale
1992-1993 8e 1/8 finale
1993-1994 3e 1/2 finale
1994-1995 4e 1/16 finale
1995-1996 6e Finaliste
1996-1997 7e 1/8 finale
1997-1998 8e Finaliste
1998-1999 8e Vainqueur
1999-2000 9e 1/8 finale
2000–2001 8e 1/8 finale
2001-2002 6e 1/2 finale
2002-2003 9e Vainqueur
2003-2004 2e Vainqueur
2004-2005 1er 1/8 finale
2005-2006 2e 1/8 finale
2006-2007 2e Vainqueur
2007-2008 1er Vainqueur
2008-2009 3e Vainqueur
2009-2010 7e 1/8 finale
2010-2011 6e 1/16 finale
2011-2012 7e Finaliste
2012-2013 2e 1/8 finale
2013-2014 7e 1/4 finale
2014-2015 11e 1/8 finale
2015-2016 4e 1/4 finale
2016-2017 6e 1/2 finale
2017–2018 8e 1/16 finale
2018–2019 14e 1/8 finale
2019–2020 6e Vainqueur
2020–2021 3e 1/16 finale
2021–2022 3e 1/4 finale
2022-2023 1er ..

* Le club a fait une année blanche après avoir été suspendu par la fédération marocaine. Car lors de la saison qui précédait, le club avait perdu un match contre le MAS et les joueurs avaient agressé l'arbitre à la fin de la rencontre. Lors de cette année blanche, l'équipe avait joué quelques tournois et matchs amicaux.


Parcours international

modifier

Depuis sa fondation en 1958, l'AS FAR a participé :

modifier

Depuis sa création en 1958, le club porte l'emblème de l'armée royale marocaine en tant qu'association sportive. Le club ajoute une étoile jaune lors du gain du 10e championnat gagné.

Couleurs

modifier
 
Les couleurs du club


 
public des FAR

Équipementier

modifier

Erreà

Club omnisports

modifier

Notes et références

modifier
  1. far rabat, les militaires
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. « Les FAR font tomber le treillis », sur SOFOOT.com (consulté le )
  4. « L’AS-FAR compte recruter des joueurs étrangers », sur Telquel.ma (consulté le ).
  5. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  6. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :