F50 (classe de catamaran)

F50
logo de la classe
Profil du monotype F50.
Type Catamaran de course "Inshore" à foils
Gréement Sloop bermudien
Histoire
A servi dans 6 bateaux
Architecte One-design
Constructeur Core Builders Composites
Lancement 2019
Équipage
Équipage 5 (poids limité à 438 Kg)
Caractéristiques techniques
Longueur 15 m
Maître-bau 8,8 m
Tirant d'eau 2,4 m
Hauteur de mât 18 à 29 m(hauteur variable)
Vitesse +50 noeuds

Le F50 est une classe monotype de catamaran à foils utilisé dans la série de courses SailGP.

Les bateaux sont basés sur des bateaux AC50 et la technologie utilisée dans la Coupe de l'America. Les bateaux sont la classe de course la plus rapide de l’histoire, avec des vitesses dépassant les 50 nœuds.

DescriptionModifier

Trois bateaux de la Coupe de l'America 2017 ont été convertis pour se conformer à une nouvelle règle monotype appelée F50, basée sur des coques et des composants AC50, afin de créer le nouveau circuit de course de flotte SailGP.

De nouveaux bateaux ont été construits par Core Builders Composites à Warkworth, en Nouvelle-Zélande, afin de constituer une flotte de quatre bateaux avec des équipages américains, australiens, britanniques et français, ainsi que deux autres bateaux représentant la Chine et le Japon[1].

Les bateaux utilisent une voile en forme d’aile à deux éléments et un foc. Deux sections amovibles dans l’aile permettent d’atteindre une hauteur de mât de 18, 24, et 29m, en fonction des conditions de vent. Dans les courses SailGP, la hauteur du mât et le foc sont sélectionnés dans les compétitions par le comité de course.

À l'exception du tablier d'aile (qui est contrôlé par deux moulins à café (pieces d'accastillage relié à un winch sur un voilier moderne), tout le trimming est hydraulique, alimenté par des moteurs électriques et des batteries. Cela inclut le contrôle actif de la hauteur de tous les appendices, le soulèvement / l’abaissement de la dérive et la feuille de foc. Cela permet de réduire l'équipage à cinq marins[2].

La largeur du bateau a été portée des bateaux AC50 à 8,8 m afin d’augmenter la stabilité.

Les bateaux ont un équipage de cinq personnes: un homme de barre, un trimmer, un contrôleur de vol et deux grinders. Afin de se concentrer sur la tactique, le barreur est déchargé des commandes par un membre d'équipage dédié, semblable au système d'équipage unique de Team New Zealand lors de la Coupe de l'America 2017. Pendant la course, l'équipage se trouve dans la coque au vent.

Les bateaux constituent une classe de développement monotype. Cependant, contrairement à la plupart des classes de voilure monotype, qui ont des règles fixes, les bateaux F50 sont constamment développés et des modifications sont appliquées simultanément sur tous les bateaux. Cela empêche la course aux armements technologiques, tout en permettant des améliorations de performances[1].

Notes et référencesModifier