Ouvrir le menu principal

Félix Moati

acteur et réalisateur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moati.
Félix Moati
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (29 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau : France Français
Profession Acteur, réalisateur
Films notables LOL
Livide
Télé Gaucho
Libre et assoupi
À trois on y va

Félix Moati, né le à Paris, est un acteur et réalisateur français.

BiographieModifier

FamilleModifier

 
L'acteur membre du jury de la Révélation Cartier au Festival de Deauville 2012.

Il est le fils du réalisateur et journaliste Serge Moati (né en 1946), issu d'une famille juive tunisienne, et de Sophie Gourdon (née en 1954), énarque, présidente de la troisième chambre de la Cour des comptes depuis 2015[1].

Son grand-père paternel, Serge (1903-1957), fils de franc-maçon, socialiste et franc-maçon lui-même à la Grande Loge de France[2], rattaché à la communauté des Granas, était journaliste, notamment à Tunis socialiste et au Petit Matin ; arrêté pour ses activités de résistance durant la Seconde Guerre mondiale, il fut déporté et interné au camp de concentration de Sachsenhausen avant de parvenir à s'en évader ; il participa ensuite à la libération de Paris avant de retrouver sa famille.

Sa grand-mère paternelle, Odette née Scemama (1905-1957), est quant à elle issue de la communauté des Juifs natifs de Tunisie, les Twânsa.

Sa tante, Nine Moati, née en 1938, est une romancière.

Il a un demi-frère, Victor, né en 1982, et une sœur, Irène, née en 1985.

Débuts et révélationModifier

Il fait ses débuts au cinéma dans deux films aux registres très différents, la comédie adolescente LOL de Lisa Azuelos et le film d’horreur Livide.

Il bénéficie dès son troisième film d'un rôle exposé : dans la comédie politique Télé Gaucho, sous la direction de Michel Leclerc, il y joue Victor, un passionné de cinéma qui s’engage dans une chaîne de télévision associative. Sa performance lui vaut une nomination au César du meilleur espoir masculin, en 2013.

L’année suivante, il partage l'affiche de la comédie Libre et assoupi avec Baptiste Lecaplain et Charlotte Le Bon. Dans ce premier long-métrage de Benjamin Guedj, il campe un colocataire plein de candeur. Pour l'occasion, le jeune homme décroche le Coup de cœur du jury au festival international du film de comédie de l'Alpe d’Huez.

En 2014, il tient de nouveau un second rôle pour Hippocrate, de Thomas Lilti, porté par Vincent Lacoste. Il tient ensuite le troisième rôle de la comédie Gaby Baby Doll, écrite et réalisée par Sophie Letourneur.

Tête d'affiche et première réalisationModifier

 
Le comédien, nommé au César du meilleur espoir masculin 2016 pour À trois on y va.

L'année 2015 est marquée par la sortie de trois films : il est au casting de la comédie Valentin Valentin, de Pascal Thomas, mais il passe surtout à un premier rôle avec À trois on y va, comédie de moeurs de Jérôme Bonnell. Il y a pour partenaires Anaïs Demoustier et Sophie Verbeeck. Cette comédie sur la bisexualité et le ménage à trois lui vaut une seconde nomination au César du meilleur espoir masculin.

Enfin, Michel Leclerc lui confie un second rôle dans la comédie dramatique La Vie très privée de Monsieur Sim, avec Jean-Pierre Bacri dans le rôle-titre.

Autres retrouvailles en 2016, avec un second rôle dans Médecin de campagne, nouvelle réalisation de Thomas Lilti.

L'année 2017 lui permet de renouer avec la comédie politique grâce à Cherchez la femme, de Sou Abadi, où il a pour partenaires Camélia Jordana et William Lebghil. Il tient également le premier rôle masculin du drame Simon et Théodore, de Mikael Buch.

En 2018, il opère un tournant majeur : il tient le premier rôle de la comédie dramatique Gaspard va au mariage, d'Antony Cordier, puis présente au 71e Festival de Cannes la comédie dramatique Le Grand Bain, première réalisation en solo de Gilles Lellouche. Il fait partie d'un casting cinq étoiles comptant notamment Guillaume Canet, Virginie Efira et Benoît Poelvoorde.

Ce dernier joue également dans le premier film réalisé par Félix Moati, Deux fils, lequel est sorti en février 2019. Pour ce passage à la mise en scène de long-métrage, Moati dirige aussi ses partenaires et amis : Vincent Lacoste et Anaïs Demoustier.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Acteur

RéalisateurModifier

TélévisionModifier

FestivalsModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Sophie Moati », sur ccomptes.fr (consulté le 13 février 2019)
  2. « Wikiwix's cache », sur archive.wikiwix.com (consulté le 13 février 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :