Félix Mesnil

zoologiste et biologiste français
Félix Mesnil
Félix Mesnil (Institut Pasteur).jpg
Félix Mesnil, vers 1930/1935. Photo Harcourt,
in: Pasteuriens et personnalités du monde médical, 1868- 1970,
lire en ligne sur Gallica
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière d'Omonville-la-Petite (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Félix Étienne Pierre Mesnil
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Abréviation en botanique
MesnilVoir et modifier les données sur Wikidata
Félix Mesnil tombe.jpg
Vue de la sépulture.

Félix Mesnil est un zoologiste et biologiste français né le à Omonville-la-Petite (Manche) et mort le à Paris.

BiographieModifier

Félix Mesnil obtient l'agrégation de sciences naturelles en 1891[1]. Entré à l'Institut Pasteur en 1892 en qualité d'agrégé-préparateur après avoir été élève d'Alfred Giard et condisciple de Maurice Caullery, il devient secrétaire de Louis Pasteur, en même temps qu'il entreprend des études sur l'immunité cellulaire, la physiologie et la pathologie comparées dans le laboratoire de Ilya Ilitch Metchnikov (1845-1916).

Il fonde le Bulletin de l'Institut Pasteur avec Gabriel Bertrand (1867-1962), Alexandre Besredka (1870-1940), Amédée Borrel (1867-1936), Camille Delezenne (1868-1932) et A. Marie.

Membre de la Commission française de la maladie du sommeil, il participe à l'organisation de la mission en Afrique-Équatoriale française. Il participe à la création de la Société de pathologie exotique dont il sera secrétaire général puis président.

En 1903, en collaboration avec Alphonse Laveran (1845-1922), il démontre que le parasite responsable d'une fièvre de l'Inde (le Kala-azar) aperçu par William Boog Leishman (1865-1926), est un protozoaire nouveau, indépendant des trypanosomes et de l'hématozoaire du paludisme. Il le nommera provisoirement P. donovani et Sir Ronald Ross (1857-1932) créera pour lui le genre Leishmania.

Il est inhumé au cimetière d'Omonville-la-Petite (Manche)[2].

Œuvres et publicationsModifier

Voir également la page « Félix Mesnil (1868-1938) : une bibliographie » dans la médiathèque scientifique comprenant les Bibliographies historiques de Louis Pasteur et des Pasteuriens.

  • Sur le mode de résistance des vertébrés inférieurs aux invasions microbiennes artificielles, [Thèse présentée à la Faculté des sciences de Paris], Impr. Charaire (Sceaux), 1895.
  • Titres et travaux scientifiques (1893-1920), Impr. L. Barnéoud (Laval), 1931.
En collaboration
  • avec Alphonse Laveran: Trypanosomes et trypanosomiases, Masson (Paris), 1904 lire en ligne sur Gallica et deuxième édition de 1912, lire en ligne sur Gallica.
  • avec Maurice Caullery:
    • Sur un cas de ramification chez une Annélide (Dodecaceria concharum Oerst), 1897.
    • « Sur un mode particulier de division nucléaire chez les grégarines », in: Arch. d'anat. micr., 1900. 3. 146-167. pl. 9.

Titres et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Jean Théodoridès: « Cinquante ans de protistologie médicale à l'Institut Pasteur (1888-1938) », in: Histoire des sciences médicales, 1989, 23 (1), pp. 51–58, Texte intégral.
  • Émile Roubaud : « Félix Mesnil (1869-1938). Nécrologie », in: Bulletin de la Société de Pathologie exotique, 1938, T31-3, p. 173, Texte intégral.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Mesnil est l’abréviation botanique standard de Félix Mesnil.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI