Ouvrir le menu principal

Fédération nationale des syndicats du spectacle de l'audiovisuel et de l'action culturelle CGT

La Fédération nationale des syndicats du spectacle, du cinéma, de l'audiovisuel et de l'action culturelle (FNSAC-CGT) est une fédération professionnelle de la Confédération générale du travail qui rassemble des syndicats d'artistes et de techniciens du spectacle, de l'audiovisuel et du cinéma. C'est une fédération ancienne créée en 1902. Elle compta des adhérents prestigieux, comme Gérard Philipe ou Jean Cocteau.

HistoriqueModifier

La première fédération de métier s'organise au sein de la CGT en 1902 avec la Fédération des Artistes musiciens présidée par Gustave Charpentier. Chef d'orchestre, compositeur, puis directeur de l'Opéra comique, c'est lui qui posa les bases de la Fédération telle qu'elle est encore aujourd'hui. Charpentier fonda la fédération selon trois principes :

  • les artistes sont des travailleurs comme les autres : ils ont des intérêts à défendre et ils ne peuvent le faire que collectivement ;
  • le spectacle est une œuvre commune à chacun et à tous ; les uns ont besoin des autres, de l'étoile au machiniste, de la vedette à l'habilleuse; chaque métier a sa noblesse, sa grandeur, ses servitudes ;
  • pour agir efficacement en tant que salarié, il faut le faire avec l'ensemble des autres travailleurs de toutes les professions, de toutes les industries, d'où la nécessité d'être partie prenante d'une grande centrale syndicale, la CGT.

En 1909, sera créée la Fédération générale du spectacle, puis en 1914, la Fédération des syndicats du spectacle. En 1921, la scission qui divise le mouvement syndical n'épargnera pas la Fédération du Spectacle.

A la Libération la Fédération participe à la mise en place du Centre National de la Cinématographie.

En 1946 elle combat les accords Blum-Byrnes sur le cinéma. Cette mobilisation, à laquelle participa largement l'opinion publique, contraindra le Parlement à voter en 1948 la première loi d'aide au cinéma et la révision des accords.

En 1947 elle soutient et participe à la création du Festival de Cannes.

Par la suite elle participe à la mise en place du Fonds de Soutien au Théâtre Privé puis du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), du Centre national des arts du cirque de Châlons, du fonds d'assurance formation Afdas, du groupe de protection sociale Audiens ou encore des annexes Assedic cinéma-spectacle.

Des représentants de la Fédération ou de ses syndicats siègent, entre autres, aux conseils d'administration du d'Audiens (caisses de prévoyance et de retraites complémentaires du spectacle), de l'Afdas (formation professionnelle continue), de l'Unedic, dans les commissions d'attribution des licences d'entrepreneurs de spectacle, dans les Coreps, à la Commission d'agrément du CNC et au Conseil national des professions du spectacle (CNPS).

Les syndicats fédérés sont également impliqués dans 3 organisations internationales :

Ces trois organisations sont regroupées au sein de l'Alliance Européenne des Arts du Spectacle (EAEA) qui possède un siège au comité exécutif de la Confédération européenne des syndicats (CES).

Syndicats fédérésModifier

Lien externeModifier