Fédération malienne de football

Fédération malienne de football
Image illustrative de l’article Fédération malienne de football

Sport(s) représenté(s) Football
Président Mamoutou Touré

La Fédération malienne de football (FMF ou FeMaFoot) est une association regroupant les clubs de football du Mali et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection du Mali.

HistoireModifier

La fédération nationale du Mali est fondée le . Elle est affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la CAF depuis 1963.

Crise avec la FifaModifier

En mars 2017, le ministère des Sports du Mali suspend le président de la FeMaFoot, le général de police Boubacar Baba Diarra. La Fifa s'oppose à cette ingérence de l'État dans les affaires sportives du pays, mais le ministère des Sports maintient sa position[1]. Dans la foulée, la Fifa suspend la FeMaFoot, ce qui lui fait perdre tous ses droits de membre : Participation aux compétitions internationales, relations avec les autres associations membres de la Fifa, programmes de développement de la Fifa ou de la CAF[2],[3], une décision qui provoque un manque-à-gagner important sur les partis sportifs dans le pays[4]. La suspension est levée le 27 avril 2017 quand le gouvernement choisit de rétablir la direction dissoute 40 jours plus tôt[5]. Cependant, en novembre 2017, la FeMaFoot nomme un nouveau président, Mamoutou Touré, un choix auquel la Fifa s'oppose et annonce une déprogrammation pour une durée indéterminée du championnat professionnel malien. Un comité de normalisation est mis en place[6]. En janvier 2018, la ministre des Relations avec les Institutions, Fatoumata Guindo, est nommée à la tête du comité de normalisation (Conor) pour mener l'élection d'un nouveau président ainsi que d'un nouveau sélectionneur de l'équipe nationale[7]. En juin 2019, les nouveaux textes de la FeMaFoot sont adoptés en vue de régler la crise toujours irrésolue[4],[8], ce qui permet aux Aigles du Mali de participer à la CAN 2019[9].

Identité visuelleModifier

PrésidentsModifier

La Fédération malienne de football a été présidée[10]:

  • entre 1960 et 1968 par Tiécoura Konaté
  • entre 1968 et 1971 par Mamadou Aw
  • entre 1971 et 1978 par Amadou Kané
  • entre 1978 et 1979 par Cheickna H. Siby
  • entre 1979 et 1982 par Sory I. konandji
  • entre 1982 et 1985 par Seydou Thiam
  • entre 1985 et 1998 par Cheick O. Diarra
  • entre 1988 et 1992 par Ousmane Diarra
  • entre 1992 et 2002 par Amadou Diakité
  • entre 2002 et 2005 par Tidiani M. Niambélé
  • entre 2005 et 2009 Salif Keïta
  • entre 2009 et 2013 par Hamadoun Kolado Cissé[11]
  • Depuis 2013 par Boubacar Baba Diarra
  • Depuis Mamoutou Touré

Notes et référencesModifier

  1. « Mali : limogeages maintenus pour la Fédération de foot, malgré la protestation de la Fifa », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Football : la Fifa suspend le Mali », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Mali : la Fémafoot suspendue par la Fifa », BBC News Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b « Le comptable de la corruption malienne Arouna Modibo Touré », Afrique Infos,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Football : la suspension de la Fifa contre la fédération malienne levée », Africa News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. Alexis Billebault, « Football : la Fifa ne reconnaît pas le nouveau président de la Fédération malienne », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Alexis Billebault, « Mali-Femafoot : l’ex-ministre Fatoumata Guindo chargée de sortir la fédération de l’enlisement », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Fédération Malienne de Football : bientôt la fin de la crise », Maliweb,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « CAN-2019 : après avoir répondu aux exigences de la Fifa, le Mali disputera finalement bien la Coupe d'Afrique », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Fédération malienne de football, Ministère de la jeunesse et des sports du Mali, [1] et Site web officiel de la Fédération malienne de football
  11. [2]