Ouvrir le menu principal

Fédération française de twirling bâton

Fédération française sportive de twirling bâton
Sigle FFSTB
Licenciés 11 712 (en 2012)[1]
Site web http://fftwirling.fr
Catherine et Kayjoua Moua à la finale du championnat de France 2010.

La Fédération française de twirling bâton (FFTB) régit la pratique du twirling bâton en France.

La Fédération française de twirling bâton (FFTB) maintenant appelé Fédération française sportive de twirling bâton (FFSTB) est une fédération avec délégation de pouvoir du ministère des sports. Elle bénéficie d'une reconnaissance entière et totale en tant que discipline spécifique dans le sport français et, à ce titre, est donc seule habilitée à décerner les titres nationaux de "champion".

Sommaire

DisciplineModifier

Le twirling bâton est un sport alliant la gymnastique, la danse et bien sûr le maniement du bâton. Le twirling est une discipline sportive relativement récente, reconnue par le Comité national olympique et sportif français en 1994. Une démonstration de twirling bâton a été réalisée au cours des Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney, le CIO ayant en effet pour projet d'en faire une discipline olympique. [réf. nécessaire]

Licenciés et organisationModifier

En 2012, la France compte plus de 13 000 licenciés ; elle est classée première au niveau européen et deuxième au niveau mondial derrière le Japon.

La FFTB est composée de groupements sportifs (associations) dont les statuts sont compatibles avec ceux de la fédération.

Ces groupements sont :

  • les ligues (une par région administrative) ;
  • les comités départementaux (s'il existe au moins deux clubs dans le département) ;
  • les clubs.

La FFTB est membre de la Confédération européenne de twirling bâton (CETB) et de la Fédération mondiale de twirling bâton.

ÉvénementModifier

Du 2 au 5 août 2012, la France a accueilli les Championnats du monde de twirling 2012.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier