Fédération des émirats arabes du Sud

ancien État
Fédération des émirats arabes du Sud
(ar) اتحاد إمارات الجنوب العربي

1959–1962

Drapeau
Drapeau
Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
La Fédération en gris foncé lors de l'incorporation de la colonie d'Aden
Informations générales
Statut Protectorat britannique
Capitale Aden
Langue Arabe
Histoire et événements
Création
Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Fédération des émirats arabes du Sud était un ensemble de mini-États « protégés » sous contrôle britannique dans l'actuel Yémen. Fondée le à partir de territoires du Protectorat d'Aden, la Fédération des émirats arabes du Sud (arabe : اتحاد إمارات الجنوب العربي) comptait au départ six États membres, dont 2 émirats, 3 sultanats et 1 sheikhat. Deux autres sultanats et un État de type républicain s'y ajoutèrent en et . La fédération changea de nom en 1962 et devint Fédération d'Arabie du Sud jusqu'en 1967, date à laquelle les États traditionnels furent abolis et inclus dans la République populaire du Yémen (ou Yémen du Sud).

États membresModifier

Six membres initiauxModifier

[réf. souhaitée]

Nouveaux membres à partir d'octobre 1959Modifier

  • Sultanat de Lahej
  • Sultanat du Bas Awlaki (avec le territoire tribal de Ba Kazim)

[réf. souhaitée]

Nouveau membre en février 1960Modifier

[réf. souhaitée]

Genèse du projet, institutionsModifier

Chaque État membre envoyait pour 5 ans 6 délégués au Conseil fédéral, faisant office de parlement, qui désignait ensuite six membres d'un Conseil suprême de la fédération, ou gouvernement fédéral. Une capitale fédérale devait être construite à Al Ittihad (« L'Union »), à quelques kilomètres d'Aden. Seul Aden disposait d'un parlement élu, les autres entités étaient des monarchies absolues ou des États traditionnels.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Paul Dresch. A History of Modern Yemen. Cambridge, Royaume-Uni : Cambridge University Press, 2000.
  • (en) R. J. Gavin. Aden Under British Rule: 1839-1967. Londres : C. Hurst & Company, 1975.
  • (en) Tom Little. South Arabia: Arena of Conflict. Londres : Pall Mall Press, 1968.