Ouvrir le menu principal

Fédération des émirats arabes du Sud

ancien État
Fédération des émirats arabes du Sud
اتحاد إمارات الجنوب العربي (ar)

1959 – 1962

Informations générales
Statut Protectorat britannique
Capitale Aden
Langue Arabe
Histoire et événements
Création
Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Fédération des émirats arabes du Sud était un ensemble de mini-États « protégés » sous contrôle britannique dans l'actuel Yémen. Fondée le 11 février 1959 à partir de territoires du Protectorat d'Aden, la Fédération des émirats arabes du Sud (arabe : اتحاد إمارات الجنوب العربي) comptait au départ six États membres, dont 2 émirats, 3 sultanats et 1 sheikhat. Deux autres sultanats et un État de type républicain s'y ajoutèrent en octobre 1959 et février 1960. La fédération changea de nom en 1962 et devint Fédération d'Arabie du Sud jusqu'en 1967, date à laquelle les États traditionnels furent abolis et inclus dans la République populaire du Yémen (ou Yémen du Sud).

Sommaire

États membresModifier

Six membres initiauxModifier

[réf. souhaitée]

Nouveaux membres à partir d'octobre 1959Modifier

  • Sultanat de Lahej
  • Sultanat du Bas Awlaki (avec le territoire tribal de Ba Kazim)

[réf. souhaitée]

Nouveau membre en février 1960Modifier

[réf. souhaitée]

Genèse du projet, institutionsModifier

Article détaillé : Fédération d'Arabie du Sud.

Chaque État membre envoyait pour 5 ans 6 délégués au Conseil fédéral, faisant office de parlement, qui désignait ensuite six membres d'un Conseil suprême de la fédération, ou gouvernement fédéral. Une capitale fédérale devait être construite à Al Ittihad (« L'Union »), à quelques kilomètres d'Aden. Seul Aden disposait d'un parlement élu, les autres entités étaient des monarchies absolues ou des États traditionnels.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Paul Dresch. A History of Modern Yemen. Cambridge, Royaume-Uni : Cambridge University Press, 2000.
  • (en) R. J. Gavin. Aden Under British Rule: 1839-1967. Londres : C. Hurst & Company, 1975.
  • (en) Tom Little. South Arabia: Arena of Conflict. Londres : Pall Mall Press, 1968.