Ouvrir le menu principal

Fédération des Églises évangéliques baptistes de France

Fédération des Églises évangéliques baptistes de France
Acronyme FEEBF
Mouvement Christianisme évangélique
Courant Baptisme
Siège Paris, France
Territoire France
Affiliation CNEF, FPF, Alliance baptiste mondiale
Fondation 1922
Membres 6,132
Églises membres 108
Site web federation.feebf.com

La Fédération des Églises évangéliques baptistes de France (FEEBF) est une association d'églises chrétiennes évangéliques de courant baptiste, en France. Elle est membre de la Fédération protestante de France, du Conseil national des évangéliques de France et de l'Alliance baptiste mondiale. Elle regroupe près de 108 églises affiliées, en 2017.

HistoireModifier

 
Bâtiment de l’Église évangélique baptiste de toutes les nations à Paris

La fédération a ses origines dans l’établissement du mouvement baptiste à Nomain, département du Nord, par le missionnaire suisse Henri Pyt et sa femme Jeanne Pyt, en 1820[1]. En 1833, les confessions de foi baptiste sont instaurées par les églises[2]. En 1834, l'œuvre baptiste s'implante en Bretagne avec l'arrivée à Morlaix du pasteur gallois John Jenkins. En 1836, l’école pastorale baptiste de Douai ouvre ses portes[3]. En 1938, il y a 7 églises baptistes établies et 150 membres[4]. À partir de 1852, les églises commencent à être tracassées par la puissance publique et les autres Églises. Le dernier quart du XIXe siècle verra une expansion qui permettra aux églises francophones (environ 30 communautés entre la France, la Belgique et la Suisse) de s'organiser plus efficacement[réf. nécessaire].

En 1910, dix églises constituées s'unissent et forment la Fédération des églises évangéliques baptistes du Nord de la France. En 1913, 15 pasteurs sont à l'œuvre, 28 lieux de cultes rassemblent 883 membres baptisés. En 1922, la Fédération ne se limite plus au seul Nord de la France. Elle prend alors le nom de "Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France"[5]. La croissance ralentit dans l'entre-deux-guerres. Des dissensions doctrinales ont provoqué une division parmi les églises baptistes. Plusieurs églises ont formé l'association des églises évangéliques baptistes de langue française. En 1937, la Fédération des églises baptistes crée la Mission intérieure baptiste (MIB) dont le but est de créer de nouvelles communautés en France, là où il n’y en a pas encore.

Entre 1946 et 1960, 20 nouvelles églises sont créées dans plusieurs grandes villes (Lyon, Strasbourg). Depuis 1970, une nouvelle étape de croissance s'amorce avec plusieurs nouvelles implantations d'églises. Entre 1976 et 1984, le nombre d'églises est passé de 46 (rassemblant 2 300 membres) à 71 églises (rassemblant 3 800 membres baptisés). Depuis plusieurs églises ont rejoint la Fédération des Églises évangéliques baptistes, de nouvelles églises ont été créées (à Pau, Menton, St Raphaël, Chells, Laval…)[réf. nécessaire].

En 2007, la Fédération comptait 100 églises, dont plus de 50 sont issues du travail de la mission intérieure baptiste et qui regroupent environ 6 151 membres baptisés[6]. En 2017, elle compterait 108 églises et 6,132 membres [7].

Programmes sociauxModifier

Beaucoup d'églises affiliées sont impliquées dans la vie communautaire de leur ville et dans des projets humanitaires (chrétiens) à l'étranger. Ainsi certaines églises ont des programmes de bienfaisance (banque alimentaire, friperie, etc.)[8].

CroyancesModifier

La dénomination a une confession de foi baptiste[9].

Position sur les dons financiersModifier

L'association enseigne la dîme, mais n'en fait pas une obligation[10].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sébastien Fath, Une autre manière d'être chrétien en France: socio-histoire de l'implantation baptiste, 1810-1950, Editions Labor et Fides, France, 2001, p. 111-112
  2. Sébastien Fath, Une autre manière d'être chrétien en France: socio-histoire de l'implantation baptiste, 1810-1950, Editions Labor et Fides, France, 2001, p. 501
  3. Sébastien Fath, Une autre manière d'être chrétien en France: socio-histoire de l'implantation baptiste, 1810-1950, Editions Labor et Fides, France, 2001, p. 614
  4. Robert E. Johnson, A Global Introduction to Baptist Churches, Cambridge University Press, UK, 2010, p. 318
  5. Franck Poiraud, Les évangéliques dans la France du XXIe siècle, Editions Edilivre, France, 2007, p. 54
  6. Franck Poiraud, Les évangéliques dans la France du XXIe siècle, Editions Edilivre, France, 2007, p. 54
  7. Baptist World Alliance, Statistics, bwanet.org, États-Unis, consulté le 3 décembre 2018
  8. Par exemple, « La banque alimentaire », L'entraide, sur ÉÉB Tours.
  9. Site officiel de l'association
  10. Site d'enseignement de l'association