Ouvrir le menu principal

Evína Máltsi
Image illustrative de l’article Evanthía Máltsi
Fiche d’identité
Nom complet Evanthía Máltsi
Nationalité Drapeau de la Grèce Grèce
Naissance (40 ans)
Drapeau : Grèce Gouménissa
Taille 1,80 m (5 11)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Hongrie Zalaegerszeg TE NKK
Poste ailière
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1999-2000
2000-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2016
2016-2017
2018-2019
MENT Thessalonique
Panath. Athènes
Real Club Celta Vigo
Saragosse
CJM Bourges Basket
Ros Casares Valence
USK Prague
MKS Polkowice
Kayseri Kaski
Homend Antakya
Botaş SK Adana
Olympiakós Le Pirée
Zalaegerszeg TE NKK
?
?
?
?
?
?
?
?
18,8
19,1
13,2
?
en c.
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Grèce Grèce

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Evanthía Máltsi (grec moderne : Ευανθία Μάλτση), souvent appelée Evína Máltsi (Εβίνα Μάλτση), née le à Gouménissa dans le nome de Kilkís, est une joueuse grecque de basket-ball, évoluant au poste d’ailière.

BiographieModifier

Après avoir évolué dans la ligue grecque, avec un titre de meilleure marqueuse de la ligue, “Evína” (Εβίνα) s’expatrie après les Jeux olympiques de 2004 à Athènes, compétition dont elle a atteint les quarts de finale et où elle a terminé au 3e rang du classement des réalisatrices. Elle évolue deux saisons en Espagne avant de rejoindre au début de la saison 2006-2007 le club français de Bourges, désireux de remplacer ses ailières Anete Jēkabsone et Laia Palau, parties monnayer leur talent dans des clubs plus riches.

Une blessure lors des rencontres de préparation lui fait manquer le début de saison. À son retour, elle répond aux attentes de son entraîneur et devient l’une des joueuses majeures de son équipe qui retrouve, après trois ans d’absence, le Final Four de l’Euroligue.

Elle est la joueuse majeure de l'équipe nationale grecque, terminant meilleure joueuse de l'Euro 2009. Lors des matchs de préparation au championnat du monde 2010, elle inscrit 32 points face à la France[1], autre équipe qualifiée pour le mondial, les deux équipes figurant de plus dans le même groupe lors du premier tour de ce mondial. Avec 17,9 points par matchs, elle termine au troisième rang des marqueuses sur l'ensemble de la compétition[2]. Elle termine également troisième du classement des interception avec 2,4 par rencontres. Lors de la première rencontre, où les Grecques sont opposées aux Américaines, elle réussit 29 points, à 5 sur 9 à deux points et 6 sur 7 à trois points. Elle réussit également deux autres performances majeures avec 31 points face au Sénégal et 27 points face au Japon[2]. La Grèce termine à la onzième après avoir terminé cinquième de son groupe de huitième de finale[3].

Après trois années à Prague, dont une dernière gâchée par les blessures, elle signe à l'été 2011 en Pologne au MKS Polkowice[4]. Lors de la saison 2012-2013, elle évolue en Turquie avec le club de Kayseri Kaski, qui joue la finale de l'Eurocoupe, compétition où elle aligne en moyenne 18,8 points, 2,7 rebonds et 2,2 passes décisives par rencontre, avant de signer pour la saison suivante à Homend Antakya[5].

En 2013-2014, les statistiques de Máltsi avec Homend Antakya dont de 19,1 points, 4,2 rebonds et 4,3 passes décisives en championnat alors qu'elle ne joue que deux rencontres en Eurocoupe, puis elle signe pour la saison suivante avec un troisième club turc Botaş SK Adana[6].

En août 2018, elle est la première joueuse grecque à passer la barre des 3 000 points inscrits sous le maillot national grec[7].

Clubs successifsModifier

EuropeModifier

WNBAModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

Sélection nationaleModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Juste une mise en bouche », L’Équipe, (consulté le 24 septembre 2010)
  2. a et b (en) « Czech Republic 2010 9 - Evanthia Maltsi », sur czechrepublic2010.fiba.com (consulté le 13 octobre 2010)
  3. Lors de ce mondial, le deuxième tour, groupe de huitième de finale, est disputé sous la forme de groupe de six équipes. Les quatre premières équipes de chacun de ces groupes sont qualifiées pour les quarts de finale
  4. « Maltsi rejoint Polkowice, Salamanque engage Bonner », Ladyhoop, (consulté le 2 juin 2011)
  5. (en) « Homend Antakya ink Evanthia Maltsi », Love Women's Basketball, (consulté le 27 avril 2013)
  6. (en) « Botas signs Greek veteran Evanthia Maltsi », Love Women's Basketball, (consulté le 21 août 2014)
  7. Thibaut Lasser, « Evanthia MALTSI entre dans l’Histoire du basketball grec ! », postup.fr, (consulté le 26 août 2018)
  8. (en) « Maltsi Wins MVP », eurobasketwomen2009.com (consulté le 20 juin 2009)

Liens externesModifier