Ouvrir le menu principal

Association européenne des clubs

(Redirigé depuis European Club Association)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ECA.

Association européenne des clubs
Image illustrative de l’article Association européenne des clubs

Sigle ECA
Sport(s) représenté(s) Football
Création 2008
Président Flag of Italy.svg Andrea Agnelli
Siège Flag of Switzerland.svg Nyon
Clubs 220 membres

L'Association européenne des clubs (abréviation ECA pour European Club Association) est une association représentant les intérêts des clubs de football en Europe. L'ECA existe afin de protéger et promouvoir le football des clubs européens. Son but est de développer un nouveau modèle de gouvernance plus démocratique qui reflète réellement le rôle primordial des clubs européens au sein du football.

HistoireModifier

Formée à la suite de la dissolution du G14 et de l'UEFA Forum des Clubs, tous deux dissous en février 2008, l’association européenne des clubs est actuellement composée de 214 membres[1] dont au moins un club provenant de chacune des 53 fédérations nationales de l'UEFA.

Lors de la fondation de l'ECA en janvier 2008, un Comité Exécutif transitoire a été instauré et était composé de Karl-Heinz Rummenigge (FC Bayern München), Joan Laporta (FC Barcelona), Umberto Gandini (AC Milan), Peter Kenyon (Chelsea FC), Maarten Fontein (AFC Ajax) et Jean-Michel Aulas (Olympique lyonnais).

Le premier Comité Exécutif officiel fut élu lors de l’Assemblée Générale fondatrice de l'Association européenne des clubs qui s'est tenue les 7 et 8 juillet 2008 à Nyon au siège de l'UEFA. Il était alors composé de :

Karl-Heinz Rummenigge (président ECA ; Bayern Munich), Joan Laporta (premier vice-président ECA ; FC Barcelone), Umberto Gandini (deuxième vice-président ECA ; AC Milan), John McClelland (troisième vice-président ECA ; Rangers FC), Jean-Michel Aulas (Olympique lyonnais), Ernesto Paolillo (Inter Milan), Maarten Fontein (AZ Alkmaar), Peter Kenyon (Chelsea FC), Ramón Calderón (Real Madrid), Itamar Chizik (Maccabi Haïfa), Fernando Gomes (FC Porto), Rick Parry (Liverpool FC), Nils Skutle (Rosenborg BK), Michel Verschueren (RSC Anderlecht) , Damir Vrbanovic (Dinamo Zagreb) et Nasser Al-Khelaïfi (Paris Saint-Germain).

StructureModifier

Dès le début du cycle ECA 2013-2015, l’ECA sera composée de 105 membres ordinaires et 102 membres associés. Le nombre de membres ordinaires ECA représentés par association nationale est défini tous les deux ans selon le rang de l’association nationale dans le classement UEFA des fédérations. Et ceci de la manière suivante :

Rang dans le classement UEFA Nombres de Membres Ordinaires
1 - 3 5
4 - 6 4
7 - 15 3
16 - 28 2
29 - 53 1

Le Comité Exécutif actuel de l'ECA est composé de : Karl-Heinz Rummenigge (président ; FC Bayern München), Umberto Gandini (premier vice-président ; AC Milan), Sandro Rosell (second vice-président ; FC Barcelona), Evgeny Giner (troisième vice-président ; PFC CSKA Moskva) ; Jean-Michel Aulas (Olympique lyonnais), Andrea Agnelli (Juventus), Pedro Lopez Jiménez (Real Madrid CF), Michael Verschueren (RSC Anderlecht), Ivan Gazidis (Arsenal FC), Edwin van der Sar (AFC Ajax), Theodoros Giannikos (Olympiakos), Diogo Brandão (FC Porto), Jakub Otava (AC Sparta Praha), Zoran Mamić (Dinamo Zagreb) et Ausrys Labinas (FK Ekranas). Le nouveau Comité Exécutif a été élu lors de la l'Assemblée Générale de l’ECA les 9 et 10 septembre 2013 à Genève.

Le Comité Exécutif est soutenu dans ses tâches par différents groupes de travail, panels d’experts et comités spéciaux :

Groupes de travail

Les divers groupes de travail de l’ECA fournissent des conseils et du soutien actif au Comité Exécutif et aux membres ECA représentant celle-ci au sein des comités ou groupes de travail de l’UEFA, la FIFA ou au niveau de l’Union Européenne. Les groupes de travail amènent les clubs membres à s’investir dans l’association. Les discussions et les décisions résultant des groupes de travail permettent à l’association de se positionner par rapport à des dossiers spécifiques. Les 5 groupes de travail de l’ECA sont composés d’environ 20 membres qui sont nommés par le Comité Exécutif. Il s’agit des suivants: Competitions Working Group, Finance Working Group, Institutional Relations Working Group, Marketing & Communication Working Group, et Youth Working Group.

Panels d'experts et comités spéciaux :

Comme les groupes de travail, les panels d’experts et comités spéciaux agissent comme soutien au Comité Exécutif et sont constitués d’experts spécifiques provenant de divers clubs membres. Les membres des comités et panels d’experts sont également nommés par les membres du Comité Exécutif. Ils ont une fonction consultative et sont les suivants : Legal Advisory Panel, Statutory Affairs Panel, Financial Fair Play Panel, Social Dialogue Committee et Women’s Football Committee.

RéussitesModifier

À la suite du protocole d’entente signé en janvier 2008 avec l’UEFA et intitulé MoU (pour Memorandum of Understanding), l’ECA est désormais reconnue comme le seul organisme représentant les intérêts des clubs au niveau européen. À la suite de cette entente, l’UEFA accepta de redistribuer aux clubs ayant participé au succès de l’EURO 2008, en libérant leurs joueurs pour les matches internationaux, un total de € 43.5 millions, soit l’équivalent d’environ 4 000  par jour et par joueur impliqué dans la compétition.

En mai 2012, le MoU a été renouvelé et est désormais valide jusqu’en mai 2018. Les bénéfices financiers touchés par les clubs ont été revus à la hausse (soit € 100 millions pour l’EURO 2012 et € 150 millions pour l’EURO 2016). Ils reflètent un meilleur équilibre entre le football des clubs et celui des équipes nationales.

De plus, le MoU prévoit une plus grande influence des clubs sur le processus décisionnel de l’UEFA. Dorénavant, aucune décision concernant le football des clubs ne peut être prise sans le consentement préalable de ceux-ci.

Du protocole d’entente 2012 entre l’UEFA et l’ECA est née une assurance pour les salaires des joueurs blessés lors de l’EURO 2012. La FIFA a également approuvé la décision de prendre en charge l’assurance de tout joueur blessé durant un match d’équipe nationale A, lors de son congrès à Budapest en mai 2012. Avec cette assurance, les clubs employeurs de joueurs s’étant blessés lors d’un match d’équipe nationale A sont couverts pour une période d’un an et pour un montant maximal de 7 500 000 €.

Finalement, le MoU 2012 intègre un calendrier des matches internationaux qui oblige les clubs à libérer les joueurs sélectionnés pour les matches indiqués. Ce nouveau calendrier de matches intègre un système de 9 dates rapprochées sur deux ans. Il bénéficie autant aux équipes nationales qu’aux clubs.

PublicationsModifier

 
ECA Club Management Guide

Community & Social Responsibility Report

En septembre 2011, l’Association européenne des clubs a diffusé une publication soulignant les différents projets RSE (responsabilité sociétale des entreprises) des clubs membres. Au total, 54 clubs ont soumis leurs projets pour faire partie de la publication. Ce rapport souligne le fait que le football, et le sport en général, joue un rôle important dans l’éducation et la société.

ECA Legal Bulletin

Depuis 2011, l’ECA publie un bulletin juridique annuel soulignant les principaux problèmes auxquels sont confrontés les représentants des clubs. L’objectif du bulletin juridique est de fournir un soutien et des conseils aux clubs sur la façon de traiter des problèmes particuliers concernant l’indemnité de formation, la propriété des joueurs par des tiers, etc.

ECA Report on Youth Academies in Europe

En septembre 2012, l’Association européenne des clubs a publié un rapport sur les centres de formation des jeunes footballeurs en Europe. Ce rapport agit comme un indice de référence et permet de souligner les différentes approches et philosophies pratiquées dans diverses académies de jeunes en Europe.

ECA Study on the Transfer System in Europe

En mars 2014, l'ECA a publié une étude sur le système du marché des transferts, qui offre une vue détaillée de tous les transferts impliquant les clubs Européens sur une période de deux ans. Le Comité Exécutif de l'ECA a commissionné PricewaterhouseCoopers (PwC) et l'Université LIUC pour cette étude.

Guide de Gestion des Clubs ECA

Le Guide de Gestion des Clubs de l’ECA est construit comme une mosaïque de parties descriptives qui sont intercalées avec des exemples, des leçons clés apprises et de petites études de cas issus d’un grand nombre d’entretiens et de visites de clubs. Cette approche permet au guide de présenter autant d’exemples réels d’activités de clubs que possible, à la fois afin d’agir comme une plateforme pour échanger les expériences des clubs pour l’étalonnage individuel, et afin de permettre aux clubs d’apprendre les uns des autres. Cette approche mixte constitue la méthode principale de présentation des données dans ce guide.

Clubs fondateurs de l'ECAModifier

Clubs ayant été adhérentsModifier

Les membres de l'Association Européenne des Clubs (2012/2013)[3]

  Albanie
  Allemagne
  Andorre
  Angleterre
  Arménie
  Autriche
  Azerbaïdjan
  Biélorussie
  Belgique
  Bosnie-Herzégovine
  Bulgarie
  Croatie
  Chypre
  Danemark
  Écosse
  Espagne
  Estonie
  Îles Féroé
  Finlande
  France
  Géorgie
  Grèce
  Hongrie
  Irlande
  Irlande du Nord
  Islande
  Israël
  Italie
  Kazakhstan
  Lettonie
  Liechtenstein
  Lituanie
  Luxembourg
  Macédoine
  Malte
  Moldavie
  Monténégro
  Norvège
  Pays-Bas
  Pays de Galles
  Pologne
  Portugal
  République tchèque
  Roumanie
  Russie
  Saint-Marin
  Serbie
  Slovaquie
  Slovénie
  Suède
  Suisse
  Turquie
  Ukraine

Clubs actuellement membres (31 juillet 2019)Modifier

Pays Clubs
  Espagne Real Madrid - Atlético Madrid - Barcelona - Séville FC - Villarreal - Athletic Club - Málaga CF - Real Sociedad de Fútbol - Valencia CF
  Allemagne Bayern Munich - Borussia Dortmund - Bayer Leverkusen - Schalke 04 - VfL Wolfsbourg - 1899 Hoffenheim - Borussia VfL 1900 Mönchengladbach - Eintracht Frankfurt - Hamburger SV - Hannover 96 - RB Leipzig - SV Werder Bremen - VfB Stuttgart
  Angleterre Manchester City - Arsenal - Chelsea - Manchester United - Tottenham Hotspur - Everton FC - Leicester City FC - Liverpool FC - Newcastle United FC
  Italie Juventus - SSC Naples - Fiorentina - AS Rome - AC Milan - FC Internazionale Milano - SS Lazio - UC Sampdoria - Udinese Calcio
  Portugal Benfica Lisbonne - FC Porto - Sporting Portugal - SC Braga - Maritimo de Madeira Funchal
  France Olympique de Marseille - Paris Saint-Germain - AS Monaco - Olympique Lyonnais - Saint-Étienne - Girondins Bordeaux - LOSC Lille - Montpellier Hérault Sport Club - Stade Rennais FC
  Russie Zenit Saint-Pétersbourg - CSKA Moscou - FC Lokomotiv Moskva - FC Rostov - FC Rubin Kazan - FC Spartak Moskva - FK Krasnodar
  Ukraine Chakhtar Donetsk - Dynamo Kiev - FC Chernomorets Odesa
  Belgique RSC Anderlecht - Club Bruges - KRC Genk - KAA Gent - Standard de Liège
  Pays-Bas Ajax Amsterdam - PSV Eindhoven - AZ Alkmaar - BV Vitesse - FC Twente - FC Utrecht - Feyenoord Rotterdam - sc Heerenveen
  Turquie Beşiktaş - Galatasaray - Fenerbahçe - Bursaspor - Trabzonspor AS - İstanbul Başakşehir FK
  Suisse FC Bâle - BSC Young Boys - FC Zürich - FC Sion - FC Thun - Grasshopper-Club Zürich
  République tchèque AC Sparta Praha - Viktoria Plzeň - Slovan Liberec - FK Teplice - SK Slavia Praha
  Grèce Olympiakos - PAOK Salonique - Asteras Tripolis - AEK Athens FC - Atromitos FC - Panathinaikos FC
  Roumanie Steaua Bucarest - Astra Giurgiu - CFR 1907 Cluj
  Albanie FK Kukësi - KF Vllaznia Sh.a.
  Andorre Sant Julià - FC Santa Coloma
  Arménie Pyunik - Banants - Alashkert FC
  Autriche Red Bull Salzbourg - Rapid Vienne - FK Austria Wien - SK Sturm Graz
  Azerbaïdjan Qarabağ - Neftchi Bakou - Gabala FK
  Biélorussie BATE Borisov - Dinamo Minsk - FC Shakhtyor Soligorsk
  Bosnie-Herzégovine Sarajevo - Široki Brijeg - Željezničar
  Bulgarie Botev Plovdiv - Levski Sofia - Ludogorets Razgrad
  Croatie Dinamo Zagreb - Rijeka - HNK Hajduk Split
  Chypre APOEL Nicosie - Apollon Limassol - AC Omonia Nicosia - AEK Larnaca FC - Anorthosis Famagusta FC
  Danemark FC Copenhague - FC Nordsjælland - Odense - Brøndby - FC Midtjylland - Aalborg BK
  Estonie Levadia Tallinn - Flora Tallinn - Nõmme Kalju FC
  Îles Féroé HB Tórshavn - EB/Streymur - B36 Tórshavn - NSÍ Runavík - Víkingur
  Finlande HJK Helsinki - FC Inter Turku - Seinäjoen JK
  Géorgie Dinamo Tbilissi - FC Chikhura Sachkhere
  Gibraltar Lincoln Red Imps
  Hongrie Debrecen - Budapest Honvéd - Ferencváros - MOL Vidi FC
  Islande KR Reykjavík - FH Hafnarfjörður
  Israël Hapoël Tel-Aviv - Maccabi Haïfa- Bnei-Yehuda - Maccabi Tel-Aviv
  Kazakhstan Aktobe - FK Shakter Karaganda - FC Irtysh Pavlodar - FK Astana - FK Kairat
  Lettonie Ventspils - FK Spartaks Jūrmala
  Lituanie Žalgiris - Sūduva - Trakai
  Liechtenstein Vaduz
  Luxembourg F91 Dudelange - CS Fola Esch - FC Differdange 03
  Macédoine du Nord Rabotnički - Vardar - Shkëndija
  Malte Valletta - Birkirkara
  Moldavie Sheriff Tiraspol - Zimbru Chişinău - Dacia Chişinău
  Monténégro Budućnost Podgorica - Zeta - OFK Titograd
  Irlande du Nord Linfield - Cliftonville - Crusaders FC - Glentoran FC
  Norvège Rosenborg - Molde FK - Strømsgodset Toppfotball - Lillestrøm - Vålerenga - Viking
  Pologne Legia Varsovie - Lech Poznań - WKS Slask Wroclaw - Wisla Kraków SA
  Irlande St Patrick's Athletic - Shamrock Rovers - Dundalk FC
  Saint-Marin Tre Fiori - Murata - Tre Penne - La Fiorita 1967
  Écosse Celtic - Aberdeen - Heart of Midlothian FC - Motherwell FC - Rangers FC
  Serbie Partizan Belgrade - Etoile rouge Belgrade - Vojvodina
  Slovaquie Žilina - Slovan Bratislava - Ružomberok - Trenčín
  Slovénie Maribor - Domžale - NK Olimpija Ljubljana
  Suède Elfsborg - Djurgården - Göteborg - AIK - Malmö
  Pays de Galles The New Saints - Bangor City

RéférencesModifier

  1. « Site Officiel ECA », sur Site Officiel ECA
  2. Un accord pour une nouvelle ère
  3. Liste des membres de l'AEC
  4. À la suite de la liquidation administrative du club en 2012, les Rangers n'ont pas pu continuer à adhérer comme membre titulaire à l'ECA. Toutefois, ils ont obtenu le statut de membre associé. Voir : (en) « European clubs body downgrades Rangers' status but recognises history », STV Sport, STV Group, (consulté le 14 décembre 2012)

Lien externeModifier