Ouvrir le menu principal

Eurogroup Consulting
logo de Eurogroup Consulting

Création 1982
Personnages clés Gilles Bonnenfant (président)

Francis Rousseau (cofondateur, ancien président, ancien président du conseil de surveillance)

Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Puteaux
Drapeau de France France
Effectif 1500
Site web www.eurogroupconsulting.com

Chiffre d'affaires 160 millions d'euros (été 2018)

Eurogroup Consulting est un cabinet de conseil en stratégie d’origine française, créé en 1982. L'entreprise regroupe 1 500 consultants répartis dans 30 pays[1]. Son chiffre d'affaires en 2017 est de 160 millions d'euros dont 70 millions d'euros en France[2], ce qui place le cabinet dans les 25 plus importants en chiffre d'affaires dans l'Hexagone[3].

Sommaire

HistoriqueModifier

Créé en 1982, le cabinet est d'abord allié exclusif du Cabinet Mazars jusqu'en 2001[4]. Son développement international le conduit à créer avec neuf autres cabinets le réseau Nextcontinent en avril 2014[5].

ActivitésModifier

Secteur privéModifier

L'activité principale du groupe est de conseiller et d'accompagner des entreprises sur leur management et leur évolution, plus particulièrement en ce qui concerne leur transformation digitale. Elle a pour clients des groupes tels que Renault-Nissan, BMW, Airbus, L’Oréal, Orange, SNCF, La Poste ou Air France[1].

Secteur publicModifier

Le cabinet intervient notamment auprès de l’État et de ses services ainsi que pour des collectivités, sur des sujets de politiques publiques. C'est une des spécialités du cabinet, soulignée dans un classement des cabinets de conseil[6].

Eurogroup Consulting réalise ainsi un audit de fonctionnement de l’Élysée en 2018, avant que n'éclate l'affaire Benalla[7]. Cet audit devrait conduire à une réorganisation des services de la présidence[8]. En 2018, allié à d'autres cabinets, Eurogroup Consulting remporte également des appels d'offres publics concernant deux des trois lots des marchés publics dédiés à l'accompagnement de la réforme de l’État[9] ainsi que trois des dix lots du marché du Ministère de la Défense[10].

Au niveau local, l'entreprise est aussi retenue par la mairie de Paris, en partenariat avec la préfecture de police pour conduire un « audit de sécurité », qui a débuté le , destiné à évaluer la situation de la capitale en la matière[11].

DirigeantsModifier

L'entreprise est détenue à 100 % par ses salariés. Elle est présidée par Gilles Bonnenfant depuis 2012[1].

PublicationsModifier

Eurogroup Consulting publie régulièrement des études et baromètres thématiques dans différents domaines :

  • Assurances : Baromètre des décideurs de l'assurance[12]
  • Transports : Baromètre des transporteurs de charge[13]
  • Entreprises : Baromètre des grandes entreprises (confiance et préoccupations des dirigeants)[14]
  • Attractivité de la France : Indice d'attractivité du territoire des conseillers économiques extérieurs[15]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Marie Bordet, « État major : Eurogroup Consulting », sur Le Point, (consulté le 8 novembre 2018)
  2. « Eurogroup Consulting pérennise son modèle d'indépendance », sur www.lesechos.fr (consulté le 8 novembre 2018)
  3. « Eurogroup Consulting », sur www.editionsdumanagement.com (consulté le 8 novembre 2018)
  4. « La société de conseil Eurogroup Consulting prend ses distances avec le réseau Mazars - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 8 novembre 2018)
  5. « Eurogroup Consulting lance le réseau NextContinent avec 9 autres cabinets - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 8 novembre 2018)
  6. « Palmarès exclusif : les meilleurs cabinets de conseil par secteur », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  7. « Après l’affaire Benalla, Macron réorganise l’Elysée », sur Le Monde.fr, (consulté le 8 novembre 2018)
  8. « L'Elysée réorganisé en fin d'année », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  9. « Enquête : comment les cabinets privés vont se partager le marché de la réforme de l’État », sur www.acteurspublics.com (consulté le 8 novembre 2018)
  10. « Une enveloppe de 87 millions € pour des prestations de conseil au profit du ministère des armées », sur lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr (consulté le 8 novembre 2018)
  11. « Paris : à quoi ressemblerait une police municipale dans la capitale », sur lejdd.fr, (consulté le 12 novembre 2018)
  12. « La donnée et le digital au coeur des préoccupations des assureurs », sur www.argusdelassurance.com, (consulté le 12 novembre 2018)
  13. « Fret : où en sont les nouveaux concurrents de la sncf ? - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 12 novembre 2018)
  14. « Baromètre 2016 des préoccupations des dirigeants - Les Echos », sur business.lesechos.fr (consulté le 12 novembre 2018)
  15. « Attractivité : premier bulletin de notes encourageant pour Emmanuel Macron », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)