Euphémé (lune)

satellite de Jupiter

Euphémé
Jupiter LX
Type Satellite de Jupiter
Caractéristiques orbitales
(Époque 14/07/2004, JJ 2453200.5[1])
Demi-grand axe 19 621 800 km[1]
Périapside 14 701 630 km[2]
Apoapside 24 541 960 km[2]
Excentricité 0,250 749 9[1]
Période de révolution 561,52 d[1]
(1,54 a)
Inclinaison 146,363 20°[1] (par rapport à l'écliptique)
Caractéristiques physiques
Dimensions 2 km[3],[4]
Magnitude apparente 23,4[4]
Caractéristiques de l'atmosphère
Découverte
Découvreur Sheppard et al.[5]
Date de la découverte ?
Imagerie 05/02/2003[5]
Publication 04/03/2003
Désignation(s)
Désignation(s) provisoire(s) S/2003 J 3

Jupiter LX Euphémé (désignation internationale Eupheme)[6], désignation provisoire S/2003 J 3, est un satellite naturel de Jupiter.

Caractéristiques physiquesModifier

Euphémé est un petit satellite. Selon l'équipe qui l'a découvert, il mesurerait 2 km de diamètre[4]. Ses autres caractéristiques ne sont pas connues.

OrbiteModifier

Euphémé pourrait appartenir au groupe d'Ananké, un groupe de satellites rétrogrades qui orbitent autour de Jupiter sur des demi-grands axes compris entre 19 300 000 et 22 700 000 km et des inclinaison de 145,7° à 154,8° par rapport à l'équateur de Jupiter[7]. Ses éléments orbitaux n'étant pas connus avec précision, cette appartenance n'est pas déterminée de façon définitive.

HistoriqueModifier

DécouverteModifier

Euphémé fut découvert en 2003 par Scott S. Sheppard, David Jewitt, Jan Kleyna, Yanga R. Fernández et Henry H. Hsieh[5]. Sa découverte fut annoncée le 4 mars 2003 en même temps que celle de six autres satellites de Jupiter.

DénominationModifier

Jusqu'en 2017, la lune est désignée par sa désignation provisoire S/2003 J 3, indiquant qu'elle fut le 3e satellite à être découvert autour de Jupiter en 2003.

Le , le Centre des planètes mineures publie la circulaire électronique 2017-N78, cette dernière présentant la réobservation de la lune entre le 24 février et le 18 juin 2017[8].

La lune reçoit finalement la désignation systématique Jupiter LX le 5 octobre 2017 dans la circulaire sur les planètes mineures no 106505[9].

NomModifier

Elle a été nommée en 2019 d'après Eupheme, l'esprit grec ancien des mots de bon augure, des louanges, des acclamations, des cris de triomphe et des applaudissements, fille d'Héphaïstos et d'Aglaéa et petite-fille de Zeus. Le nom a été suggéré par l'utilisateur de Twitter Lunartic (@iamalunartic) lors d'un concours de dénomination organisé par le Carnegie Institute sur le réseau social, qui a parallèlement contribué à nommer une autre lune jovienne Philophrosyne.[10],[11],[12]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Natural Satellites Ephemeris Service », Minor Planet Center (consulté le )
  2. a et b Donnée calculée sur la base d'autres paramètres
  3. « Guide for the satellites of Jupiter », Natural Satellites Data Center (consulté le )
  4. a b et c « Jupiter's Known Satellites » (consulté le )
  5. a b et c (en) Sheppard, S. S.; Jewitt, D. C.; Kleyna, J.; Fernandez, Y. R.; Hsieh, H. H.; Marsden, B. G., « Satellites of Jupiter », Circulaire de l’UAI, no 8087,‎ (résumé, lire en ligne)
  6. « Planetary Names: Planet and Satellite Names and Discoverers », sur planetarynames.wr.usgs.gov
  7. (en) Jewitt, David C.; Sheppard, Scott; Porco, Carolyn, Jupiter's outer satellites and Trojans, vol. 1, Cambridge (GB), Cambridge University Press, , 719 p. (ISBN 0-521-81808-7, lire en ligne)
  8. « MPEC 2017-N78 : S/2003 J 3 », sur minorplanetcenter.net
  9. « MPC 106505 »
  10. « Planet and Satellite Names and Discoverers », sur USGS Astrogeology Science Center (consulté le )
  11. « Naming Contest for Newly-discovered Moons of Jupiter », sur www.iau.org (consulté le )
  12. « Public Contest Successfully Finds Names For Jupiter's New Moons », sur www.iau.org (consulté le )