Eumetazoa

sous-règne des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes
(Redirigé depuis Eumétazoaire)
Eumetazoa
Description de cette image, également commentée ci-après
Différents eumétazoaires.
Classification
Règne Animalia

Sous-règne

Eumetazoa
Bütschli, 1910

Taxons de rang inférieur

Les Eumétazoaires (Eumetazoa) ou métazoaires supérieurs ou vrais métazoaires (du grec ancien eu- « bien, vrai ») sont des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes. Ce clade comprend tous les principaux groupes d'animaux, à l’exception des éponges. Ils auraient émergé il y a 940 millions d'années[1]. Si ce clade est largement accepté, des hésitations quant à la position respective des éponges et des cténaires pourraient le remettre en cause[2].

Les Eumétazoaires regroupent plus d'un million d'espèces décrites, réparties dans tous les milieux, y compris les plus extrêmes. Leurs vrais tissus se forment lorsque de multiples cellules se spécialisent, ce qui permet une plus grande efficacité énergétique.

Caractéristiques propresModifier

PaléontologieModifier

Les plus anciennes traces fossiles d'eumétazoaires datent de 700 Ma (dans le Précambrien). Ce sont des animaux fouisseurs. Les plus anciens fossiles indiscutables sont ceux de la faune d'Ediacara en Australie, datant de 630 Ma.[réf. souhaitée]

PhylogénieModifier

Cladogramme selon une étude réalisée par Laumer en 2018[3]:

Animalia

Porifera


Eumetazoa

Ctenophora


ParaHoxozoa

Bilateria




Cnidaria



Placozoa






SystématiqueModifier

Les eumétazoaires regroupent les embranchements suivants :

non classé « Radiata » (paraphylétique)

Clade Bilateria

Notes et référencesModifier

  1. (en) Nikoh N, Iwabe N, Kuma K, et al., « An estimate of divergence time of Parazoa and Eumetazoa and that of Cephalochordata and Vertebrata by aldolase and triose phosphate isomerase clocks », Journal of Molecular Evolution, vol. 45, no 1,‎ , p. 97–106 (DOI 10.1007/PL00006208).
  2. DOI 10.1534/g3.119.400951
  3. Christopher E. Laumer, Harald Gruber-Vodicka, Michael G. Hadfield, Vicki B. Pearse, Ana Riesgo, John C. Marioni et Gonzalo Giribet, « Support for a clade of Placozoa and Cnidaria in genes with minimal compositional bias », eLife, vol. 2018;7,‎ , e36278 (PMID 30373720, PMCID 6277202, DOI 10.7554/eLife.36278)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier