Eulophidae

famille d'hyménoptères

Les Eulophidae sont une famille d'insectes hyménoptères apocrites térébrants de la super-famille des Chalcidoidea. Ce sont des parasitoïdes de lépidoptères, de diptères ou de coléoptères. Des espèces de cette famille ont été utilisées en lutte biologique contre divers ravageurs des cultures.

MorphologieModifier

Taille de 0,4 à 6 mm (1 à 3 mm généralement). Corps trapu à allongé, jaunâtre à brunâtre avec des reflets métalliques.

Antennes de 7 à 10 articles au plus, le mâle ayant souvent les antennes pectinées.

Tarses à 4 segments. Abdomen pétiolé.

  • Souvent éclat métallique, ou en partie jaune vif.
  • 4 articles aux tarses.
  • Articles antennaires réduits (<10).
  • Quasiment toujours un étranglement entre thorax et abdomen.
  • Ils se différencient des
    • Pteromalidae par :
      • 4 articles aux tarses
    • Aphelinidae par :
      • présence d'un étranglement
      • scutellum avec des sillons latéraux.

TaxonomieModifier

Les Eulophidae sont répartis en 4 sous-familles : Eulophinae, Entedontinae, Tetrastichinae, Euderinae, regroupant 540 genres pour 4 000 espèces décrites. Un nombre important de genres ne sont représentés que par une à quelques espèces.

Depuis des études phylogénétiques moléculaires publiées en 2000, la famille des Elasmidae, ayant pour seul genre Elasmus, intègre la sous-famille des Eulophinae (Hym. Chalcidoidea). (Gauthier, et al. 2000).

  • Entedontinae : Achrysocharis, Achrysocharella, Asecodes, Chrysocharis, Chrysonotomyia, Closterocerus, Derostenus, Edovum, Entedon, Holcopelte, Neochrysocharis, Omphale, Paracrias, Pediobius, Ionympha, Telopterus, Zaommomyia...
  • Eulophinae : Aulogymnus, Cirrospilus Deutereulophus, Dicladocerus, Dyglyphus, Elasmus, Eulophus, Euplectrus, Euplectomorpha, Elachertus, Hyssopus, Notanisomorphella, Pnigalio, Stenomesius, Sympiesis, Zagrammosoma
  • Euderinae : Acrias, Astichus, Euderus
  • Tetrastichinae : Baryscapus, Melittobia, Neotrichoporoides, Quadrastichus, Tetrastichus

BiologieModifier

Les Eulophidae sont des ectoparasitoïdes de lépidoptères et des insectes mineurs de feuilles dont les Agromyzidae, Curculionidae, Tenthrèdes. Les Tetrastichinae sont des endoparasitoïdes d'œufs, de larves et de pupes de diptères, de lépidoptères ou de coléoptères (Tetrastichus). Les Euderinae s'attaquent aux œufs ou larves de lépidoptères, de coléoptères. A Madagascar, les larves du pou épineux du riz Dicladispa gestroi sont parasitées par 3 espèces : Notanisomorphella somalica, Pediobus vigintiquinque (ectoparasitoïdes) et Chrysonotomia sp (endoparasitoïde). Tetrastichus hagenowii parasite des œufs de blattes est répandu dans le monde entier. Les genres Euplectrus, Eulophus sont des ectoparasitoïdes. Certains sont oophages.

Utilisation en lutte biologiqueModifier

  • Polyphage, Pediobius furvus est endémique en Afrique intertropicale. Il a été introduit à Madagascar à partir de l'Ouganda en 1968 sur diverses cultures contre les nymphes du borer rose Sesamia calamistis. Il s'est établi au centre de l'île et sur la côte est et présente une grande plasticité écologique.
  • Introduit de l'Inde via Maurice en 1972, Tetrastichus israeli fut lâché à Madagascar sur Chilo partellus, ravageur de la canne à sucre.
  • Introduit en 1972 à Madagascar, Trichospilus diatraeae est originaire de l'Inde. Il s'est acclimaté sur Chilo sacchariphagus à Maurice et sur Sesamia calamistis à La Réunion.
  • Sympiesis viridula, introduit d'Europe au Canada, est endoparasitoide de la pyrale du maïs.
  • Edovum puttleri, originaire de Colombie (endoparasitoïde solitaire) contrôle aux USA par lâchers innondatifs les œufs du doryphore de la pomme de terre.
  • Diglyphus isaea est utilisé en lâcher préventif à raison d'une dose totale de 1 000/ha contre Liriomysa trifolii (Diptera Agromyzidae) sous serres de tomates et de concombres.

RéférencesModifier

  • Askew, R.R. 1968. Hymenoptera 2. Chalcidoidea Section (b). Handbooks for the Indentification of British Insects 8(2)b:39pp.
  • Askew, R.R. 1971. Parasitic insects :xvii+316pp. American Elsevier Publishing Co., Inc., New York.
  • Boucek, Z. 1988. Australasian Chalcidoidea (Hymenoptera). A biosystematic revision of genera of fourteen families, with a reclassification of species: 832pp.. CAB International, Wallingford, Oxon, U.K., Cambrian News Ltd; Aberystwyth, Wales.
  • Boucek, Z. & Askew, R.R. 1968a. Palaearctic Eulophidae sine Tetrastichinae. Index of Entomophagous Insects 3:260pp. (Ed.: Delucchi, V.; Remaudière, G.) Le François, Paris.
  • Bryan, G. 1980. The British species of Achrysocharoides (Hymenoptera, Eulophidae). Systematic Entomology 5(3):245-262.
  • Burks, B.D. 1965. The North American species of Elasmus Westwood (Hymenoptera, Eulophidae). Proceedings of the Biological Society of Washington 78:201-208.
  • Clancy, D.W. 1946. The insect parasites of Chrysopidae (Neuroptera). Univ. Calif. Publs Ent. 7:403-496.
  • Dahms, E.C. 1984. Revision of the genus Melittobia (Chalcidoidea: Eulophidae) with the description of seven new species. Memoirs of the Queensland Museum 21:271-336.
  • Delvare G. & Aberlenc P., 1989. Les insectes d'Afrique et d'Amérique tropicale. Clés pour la reconnaissance des familles. PRIFAS, CIRAD édition.
  • Ferrière, C. 1929. The Asiatic and African species of the genus Elasmus Westw. (Hym, Chalcid.). Bulletin of Entomological Research 20:411-423.
  • Gauld I. and Bolton B., 1988. The hymenoptera. British Museum, 332 pp.
  • Gauthier, N., LaSalle, J., Quicke, D.L.J. & Godfray, H.C.J. 2000. Phylogeny of Eulophidae (Hymenoptera: Chalcidoidea), with a reclassification of Eulophinae and the recognition that Elasmidae are derived eulophids. Systematic Entomology 25:521-539.
  • Graham, M.W.R. de V. 1959. Keys to the British genera and species of Elachertinae, Eulophinae, Entedontinae and Euderinae (Hym., Chalcidoidea). Transactions of the Society for British Entomology 13(10):169-204.
  • Graham, M.W.R. de V. 1963. Additions and corrections to the British list of Eulophidae (Hym., Chalcidoidea). Transactions of the Society for British Entomology 15(9):167-275.
  • Graham, M.W.R. de V. 1987. A reclassification of the European Tetrastichinae (Hymenoptera: Eulophidae), with a revision of certain genera. Bulletin of the British Museum (Natural History) (Entomology series) 55(1):1-392.
  • Graham, M.W.R. de V. 1991. A reclassification of the European Tetrastichinae (Hymenoptera: Eulophidae): revision of the remaining genera. Memoirs of the American Entomological Institute No 49:322pp.
  • Graham, M.W.R. de V. 1995. European Elasmus (Hymenoptera: Chalcidoidea, Elasmidae) with a key and descriptions of five new species. Entomologist's Monthly Magazine 131:1-23.
  • Hansson, C. 1985. Taxonomy and biology of the Palaearctic species of Chrysocharis Forster, 1856 (Hymenoptera: Eulophidae). Ent. Scand. (supplement) 26:1-130.
  • Hansson, C. 1987. Revision of the New World species of Chrysocharis Forster (Hymenoptera: Eulophidae). Ent. Scand. (supplement) 31:3-86.
  • LaSalle, J. 1994a. North American genera of Tetrastichinae (Hymenoptera: Eulophidae). Journal of Natural History 28:109-236.
  • Peck, O. 1963. A catalogue of the Nearctic Chalcidoidea (Insecta; Hymenoptera). Canadian Entomologist (Supplement) 30:1-1092.
  • Riek, E.F. 1967. Australian Hymenoptera Chalcidoidea family Eulophidae, subfamily Elasminae. Australian Journal of Zoology 15:145-199.
  • Schauff, M.E. 1991. The Holarctic genera of Entedoninae (Hymenoptera: Eulophidae). Contributions of the American Entomological Institute 26(4):109pp.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier