Ouvrir le menu principal

Étienne d'Audiffret-Pasquier

personnalité politique française
(Redirigé depuis Etienne d'Audiffret-Pasquier)
Étienne d'Audiffret-Pasquier
Duc d'Audiffret-Pasquier.jpg
Fonctions
Maire de Saint-Christophe-le-Jajolet (d)
-
Député
-
Conseiller général de l'Orne
-
Titre de noblesse
Duc d'Audiffret-Pasquier
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Famille
Autres informations
Religion
Parti politique
Distinction

Étienne d'Audiffret-Pasquier, duc d'Audiffret-Pasquier, né le à Paris 8e et mort le à Paris 16e[1], est un homme politique français.

BiographieModifier

Petit-fils du duc Gaston d'Audiffret-Pasquier et de Charles Rioust de Largentaye, il épouse Marie-Antoinette de Saint-Genys, fille du marquis Henry-Horace de Saint-Genys, diplomate.

Il est élu pour la première fois député de l'Orne en 1919 sur les listes du Bloc national, et siège au sein de l'un des groupes de la Fédération républicaine, conservatrice. Il sera par la suite constamment réélu.

En 1932, il fait partie des députés qui s'éloignent de la Fédération républicaine au moment où cette dernière entame un net virage à droite. Il rejoint alors le groupe parlementaire Républicain et social fondé par Georges Pernot, et, en 1936, le groupe des Républicains indépendants et d'action sociale.

Le 10 juillet 1940, il vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

Il ne retrouve pas de mandat parlementaire après la Libération.

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, mairie du 8e arrondissement, année 1882, acte de naissance no 425, avec mention marginale du décès
  2. « Cote 19800035/264/35203 », base Léonore, ministère français de la Culture

SourcesModifier

  • « Étienne d'Audiffret-Pasquier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]