Ethel Sargant

botaniste britannique (1863-1918)

Ethel Sargant () est une botaniste britannique. Elle est membre de la Linnean Society et présidente de la British Federation of University Women de 1913 à 1918.

BiographieModifier

Ethel Sargant fait ses études à la North London Collegiate School, puis au Girton College à Cambridge (1881-1885), où elle obtient un diplôme de sciences[1]. Elle travaille en 1892-1893 au laboratoire Jodrell du jardin botanique de Kew. Elle crée ensuite son propre laboratoire, dans le sous-sol de la maison familiale, puis chez elle, à Girton. Elle travaille avec Margaret Jane Benson, chef du Department of Botany at Royal Holloway College et voyage avec elle à travers l'Europe pour acquérir les connaissances et l'équipement nécessaires pour établir leur propre laboratoire[2].

Elle est membre de la Linnean Society of London, et l'une des premières femmes membres du conseil de la société[1]. Elle est présidente de la British Federation of University Women de 1913 à sa mort en 1918, et s'occupe notamment, durant la Première Guerre mondiale, de mettre à jour le fichier sur le travail des femmes[3],[1].

Elle lègue sa bibliothèque au Girton College. Le Ethel Sargant Studentship for research into Natural Sciences est établi en 1919 en sa mémoire par ses amis[4].

PublicationsModifier

  • On the presence of two vermiform nuclei in the fertilised embryosac of Lilium martagon, London, Royal Society, 1900
  • The origin of the seed-leaf in Monocotyledons, The New Phytologist, vol. I, no 5, May 16, 1902, p. 107-113.
  • Recent work on the results of fertilization in Angiosperms, Annals of Botany, 14,56, p. 689-712, 1900
  • The inheritance of a university, Girton Review, Lent term, 1901
  • A theory of the origin of Monocotyledons, founded on the structure of their seedlings, Annals of Botany, 17, 1903
  • A new type of transition from stem to root in the vascular system of seedlings, Annals of Botany, , vol. 14, no 56, p. 633-638, [lire en ligne].
  • The anatomy of the Scutellum in Zea Mais, avec Agnes Robertson, Annals of Botany, 19,73, p. 115-123, 1905
  • The reconstruction of a race of primitive angiosperms, Annals of botany, vol. 22, no 86, p. 121-186, 1908

RéférencesModifier

  1. a b et c « Miss Ethel Sargant », Nature, vol.100, p. 428–429 (31 janvier 1918) [lire en ligne].
  2. Joyce Harvey and Marilyn Ogilvie, The Biographical Dictionary of Women in Science: Pioneering Lives from Ancient Times to the Mid-Twentieth Century, Volume 1 (Google eBook), p. 116, Taylor & Francis US, 2000.
  3. (en) Mary R. S. Creese, « Sargant, Ethel (1863–1918) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne)  
  4. Girton College Register 1869-1946, University Press, Cambridge, 1948

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier