Estienne Durand

poète baroque français
Estienne Durand
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Estienne Durand (vers 1586 - 1618) est un poète baroque français.

Il est contrôleur provincial des guerres au service de Marie de Médicis. Il est l'auteur d'un pamphlet contre Louis XIII, La Riparographie, aujourd'hui perdu, qui lui vaut d'être rompu et brûlé avec ses écrits en place de Grève.

Son œuvre a été exhumée de l'oubli une première fois au début du XXe siècle, puis par Yves Bonnefoy dans ses cours au Collège de France dans les années 1990, et par une politique de réédition de ses œuvres en livre ou sous forme numérique depuis ces années 1990 jusqu'à nos jours (en 2017).

ŒuvresModifier

  • Les Épines d'Amour (1604)
  • Méditations (1611)[1]
  • Méditations : réimprimées sur l'unique exemplaire connu, vers 1611 (Éd. 1906), Paris, Hachette Livre BNF, 2016[2]
  • Stances à l'inconstance
  • Poésies Complètes, édition critique par Hoyt Rogers et Roy Rosenstein, préface d'Yves Bonnefoy, Librairie Droz (Suisse), 1990[3]
  • Discours au vray du ballet dansé par le Roy, le dimanche XXIXe jour de janvier M. VIc. XVII (éd. 1617), avec les desseins, tant des machines & apparences différentes, que de tous les habits des masques[4]

Notes et référencesModifier

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6135197g/f14.image.r=estienne%20durand
  2. Estienne Durand, Méditations : réimprimées sur l'unique exemplaire connu, vers 1611 (Éd. 1906), Hachette Livre BNF, coll. « Littérature », (ISBN 978-2-01-956803-0), p. 358
  3. Estienne Durand, Poésies Complètes, Droz, coll. « TEXTES LITTERAIRES FRANÇAIS », , 241 p. (ISBN 978-2-600-02657-4, lire en ligne)
  4. Estienne Durand, Discours au vray du ballet dansé par le Roy, Hachette Livre BNF, coll. « Arts », (ISBN 978-2-01-914653-5), p. 72

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Frédéric Lachèvre, Estienne Durand, poète ordinaire de Marie de Médicis (1585-1618), Paris, Leclerc, 1905
  • Frédéric Lachèvre, Méditations de Estienne Durand réimprimées sur l'unique exemplaire connu s. l. n. d. (vers 1611) précédées de la vie du poëte par Guillaume Colletet et d'une notice par Frédéric Lachèvre, Paris, Leclerc, 1906
  • Jacques Bainville, Une histoire d'amour, Paris, Cahiers libres, 1929
  • Yves Bonnefoy, « Étienne Durand », dans Dessin, couleur et lumière, Mercure de France, , 311 p. (ISBN 978-2-7152-1933-5 et 2-7152-1933-4), p. 306

— réédition numérique 15 juin 2017

On peut consulter en ligne des extraits substantiels de cet essai : « Dessin, couleur et lumière, d'Yves Bonnefoy », sur Amazon.fr (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :