Ouvrir le menu principal

Esther de Lange

femme politique néerlandaise

Esther de Lange
Illustration.
Esther de Lange en 2016.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(12 ans, 2 mois et 5 jours)
Élection 4 juin 2009
Réélection 22 mai 2014
Circonscription Pays-Bas
Législature 6e, 7e et 8e
Groupe politique PPE
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Spaubeek (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique CDA
Diplômé de Université d'Utrecht

Esther de Lange (prononcé en néerlandais : [ˈɛstər də ˈlɑŋə]), née le à Spaubeek, est une femme politique néerlandaise, députée européenne depuis 2007. Membre de l'Appel chrétien-démocrate (CDA), elle est détient l'une des vice-présidences du groupe du Parti populaire européen (PPE) depuis les élections européennes de 2014, responsable des relations avec les législatures nationales. Elle est actuellement également membre de la commission des affaires économiques et monétaires et de la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie.

Sommaire

BiographieModifier

 
Esther de Lange en 2018 lors d'une réunion du PPE.

Esther de Lange naît à Spaubeek, dans la province de Limbourg. Diplômée de l'université d'Utrecht, est prend ses fonctions au Parlement européen le , en remplacement du démissionnaire Albert Jan Maat. Elle est élue de plein titre lors des élections européennes de 2009 et réélue lors des élections de 2014, en tant que tête de liste du CDA, qui obtient cinq sièges.

Dans ses travaux parlementaires, De Lange se concentre sur les questions relatives à l'agriculture. Au cours de la 7e législature (2009-2014), elle est membre de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, de la commission de l'agriculture et du développement rural ; lors de la 6e législature, à partir de 2007, elle est membre de la commission du contrôle budgétaire. Vice-présidente de la délégation pour les relations avec l'Irak, elle est anciennement membre de la délégation pour les relations avec l'Inde[1].

Elle dénonce publiquement à plusieurs reprises les actions du Fidesz-Union civique hongroise, qui fait partie du PPE, évoquant un sentiment de « frustration »[2]. Pour les élections européennes de 2019, elle prend à nouveau la tête de la liste du CDA.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier