Escrime aux Jeux olympiques de 1900

Escrime aux Jeux olympiques de 1900
Description de l'image Fencing pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport EscrimeVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 2e
Lieu(x) Drapeau : France Paris
Participants 260
Épreuves 7

Navigation

Les épreuves d'escrime aux Jeux olympiques de 1900 se sont déroulées 14 mai au 1er juin à Paris.

ÉpreuvesModifier

Les épreuves de fleuret et de sabre se déroulent dans la grande salle des fêtes de l’Exposition universelle (qui se trouvait alors à l'extrémité du Champ-de-Mars)[1],[2].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Celles d'épée se déroulent sur la terrasse du Jeu de Paume, au jardin des Tuileries[3].

ParticipantsModifier

260 hommes ont représenté 19 pays[4].

En 1900, l'Autriche faisait partie de l'Autriche-Hongrie, les résultats des compétiteurs autrichiens sont indiqués séparément[5].

PodiumsModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Fleuret individuel Émile Coste
  France
Henri Masson
  France
Marcel Boulenger
  France
Fleuret maître d'armes Lucien Mérignac
  France
Alphonse Kirchhoffer
  France
Jean-Baptiste Mimiague
  France
Épée individuelle Ramón Fonst
  Cuba
[n. 1]
Louis Perrée
  France
Léon Sée
  France
Épée maître d'armes Albert Ayat
  France
Gilbert Bougnol
  France
Henri Laurent
  France
Épée amateurs/maîtres d'armes Albert Ayat
  France
Ramón Fonst
  Cuba
Léon Sée
  France
Sabre individuel Georges de La Falaise
  France
Léon Thiébaut
  France
Siegfried Flesch
  Autriche
Sabre maître d'armes Antonio Conte
  Italie
Italo Santelli
  Italie
Milan Neralić
  Autriche[n. 2]

Tableau des médaillesModifier

Les médailles d'or, d'argent et de bronze ont été attribuées rétroactivement par le Comité international olympique. En 1900, seuls les deux premiers de chaque épreuve recevaient une médaille en argent et en bronze.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   France 5 5 5 15
2   Italie 1 1 0 2
-   Cuba 1 1 0 2
4   Autriche 0 0 2 2
Total 7 7 7 21

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Cuba ne sera indépendante qu'en 1902, date à laquelle sera hissé le drapeau actuel.
  2. Certains auteurs considèrent que cet escrimeur croate était donc Hongrois, car né au sein du Pays de la Couronne de saint Étienne, autrement dit le royaume de Hongrie (Lennartz, Kluge et Bijkerk 2010, p. 43).

RéférencesModifier

  1. Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes, Concours internationaux d'exercices physiques et de sports, 277 p. (lire en ligne), p. I. Concours de fleuret, p. 143-148
  2. Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes, Concours internationaux d'exercices physiques et de sports, 277 p. (lire en ligne), p. III. Concours de sabre, p. 161-168
  3. Ministère du Commerce, de l'industrie, des postes et des télégraphes, Concours internationaux d'exercices physiques et de sports, 277 p. (lire en ligne), p. II. Concours d'épée, p. 149-160
  4. (en) « Fencing at the 1900 Paris Summer Games | Olympics at Sports-Reference.com », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 18 juillet 2018)
  5. Lennartz, Kluge et Bijkerk 2010, p. 41

BibliographieModifier

  • Karl Lennartz, Volker Kluge et Tony Bijkerk, « Batle of Medals : The many questions about the nationally of participants in the Olympic Games », Journal of Olympic History, vol. 18, no 1,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2018).