Erotissimo

film de Gérard Pirès, sorti en 1969

Erotissimo
Réalisation Gérard Pirès
Scénario Nicole de Buron
Gérard Pirès
Pierre Sisser
Acteurs principaux
Sociétés de production Films de la Pléiade
Kinesis Films
Pays d’origine Drapeau de l'Italie ItalieDrapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 95 minutes
Sortie 1969

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Erotissimo est un film franco-italien de Gérard Pirès sorti en 1969. Il fut présenté en avant-première au Festival International du Film de Berlin .

SynopsisModifier

Annie mène avec son mari Philippe une existence conjugale paisible. Un jour, un article de presse l'amène à se poser la question : « Est-elle à la hauteur ? ». Il y est dit que l'épouse moderne doit être érotique. Annie s'interroge, d'autant que Philippe est préoccupé par le contrôle fiscal des comptes de son entreprise et semble distant. Elle va tout mettre en œuvre pour devenir l'épouse sexy tant vantée par la presse...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AnalyseModifier

Le thème du film est l'aliénation qui guette les citoyens de cette fin des années soixante, qu'elle soit provoquée par la publicité, l'injonction omniprésente à l'érotisme, le travail, ou le contrôle étatique tatillon (contrôle fiscal, intervention policière de la fin, où Philippe et Annie sont victimes d'une erreur). Film assez pessimiste de ce point de vue, malgré son caractère résolument comique. Il est toutefois parfaitement possible que le film se soit gardé de tout message, l'affiche dessinée par Georges Wolinski précisant explicitement "Erotissimo est un film bassement commercial" alors qu'une jeune femme nue commentait en ajoutant simplement "J'aime".

Autour du filmModifier

Le film contient un film dans le film, une salle projetant un film fictif suédois intitulé Nymphomania, ma sœur. Par son thème (l'inceste) et sa nationalité, il fait référence au film Ma sœur, mon amour réalisé par Vilgot Sjöman en 1966, avec Bibi Andersson

RéférencesModifier

  1. Fiche Allociné, consulté en avril 2012.

Liens externesModifier