Ernest Le Guerranic

architecte français

Ernest Le Guerranic, né Alphonse Ernest Le Guerranic le au Conquet (Finistère) et décédé en décembre 1915 à Saint-Brieuc, est un architecte français qui a construit au moins une quarantaine d'édifices religieux dans le Finistère, puis les Côtes-du-Nord (aujourd'hui Côtes-d'Armor) dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Ernest Le Guerranic
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

BiographieModifier

Fils de Jean-Marie Le Guerranic, négociant en vins et armateur, à plusieurs reprises maire du Conquet entre 1801 et 1837, et de Marie Jeanne Mélanie Provost, il est entre 1874 et 1886 architecte de l'arrondissement de Brest, succédant à Gustave Bigot, et réalise 26 chantiers recensés dans le Finistère, la plupart dans le nord du département[1]. Entre 1885 et 1904, il travaille également dans les Côtes-du-Nord où il est responsable de la construction d'au moins 14 édifices, la plupart religieux[2].

Son œuvreModifier

 
L'église paroissiale Saint-Pierre de Taulé
 
L'église Saint-Trémeur de Carhaix au début du XXe siècle

Parmi ses 26 édifices religieux recensés dans le Finistère, Ernest Le Guerranic a construit 2 églises de style néoclassique, 18 de style néogothique et 6 de style néoroman, mais certains sont de style mixte : la chapelle Notre-Dame-des-Portes à Châteauneuf-du-Faou par exemple mêle les styles néoroman et néogothique[3].

Notes et référencesModifier