Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bornemann.
Ernest Bornemann
Nom de naissance Ernst Wilhelm Julius Bornemann
Alias
Cameron McCabe
Naissance
Berlin, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Décès (à 80 ans)
Scharten, Haute-Autriche, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique, allemand
Genres

Ernest Bornemann, parfois écrit Borneman, né le à Berlin dans l'Empire allemand et mort le , est un écrivain de roman policier, un scénariste, un anthropologue, un ethnomusicologue, un musicien de jazz, un critique de jazz, un psychanalyste, un sexologue et un militant socialiste allemand.

BiographieModifier

Il fait des études à l'université de Berlin de 1931 à 1933. Membre du Parti communiste d'Allemagne, il fuit l'Allemagne après l'arrivée au pouvoir des nazis en 1933. Il obtient l'asile politique en Angleterre. Il apprend l'anglais et poursuit ses études à l'université de Londres jusqu'en 1935, puis à l'université de Cambridge pendant deux ans. Dès 1937, il publie son premier roman policier The Face on the Cutting-Room Floor (en) signé Cameron McCabe.

À Londres, il rencontre l'ethnologue et psychanalyste américain Géza Róheim et, sous son influence, s'intéresse à l'anthropologie. Passionné de jazz, il publie en 1940 une encyclopédie Swing Music. An Encyclopaedia of Jazz. La même année, il est déporté au Canada dans un camp réservé aux citoyens d'un pays ennemi (enemy alien (en)). Il est libéré et travaille pour la BBC et pour l'Office national du film du Canada. En 1947, il est responsable du département cinématographique de l'UNESCO à Paris.

En 1948, il fait paraître Tremolo (Tremolo), romans dont le héros est un joueur amateur de clarinette, passionnée de jazz. Pour Claude Mesplède et Jean-Jacques Schleret, « ce roman que tout amateur de jazz se doit d'avoir lu, est également une œuvre angoissante et oppressante dans lequel un ménage uni se désagrège peu à peu à la suite d’événements étranges »[1].

En 1960, il travaille en Allemagne à la création d'une station de télévision nationale. En 1976, il obtient un doctorat pour une étude approfondie de l'origine et l'avenir de patriarcat (Das Patriarcat). De 1982 à 1986, il est président de la German Society for Social-Scientific Sexuality Research (en). En 1990, il reçoit la Magnus Hirschfeld Medal (en).

Durant les dernières décennies de sa vie, il vit à Scharten en Haute-Autriche, où il se suicide à l'âge de 80 ans.

ŒuvreModifier

Roman signé Cameron McCabeModifier

Romans signés Ernst BornemannModifier

  • Tremolo (1948)
    Publié en français sous le titre Tremolo, traduit par Henri Robillot, Paris, Gallimard, Série blême no 16, 1951
  • Face the Music
  • The Compromisers (1962)
  • Tomorrow Is Now
  • The Man Who Loved Women (1968) (autre titre Landscape With Nudes)

Autres ouvragesModifier

  • Swing Music. An Encyclopaedia of Jazz (1940)
  • A Critic Looks at Jazz (1946)
  • Lexikon der Liebe und Erotik (1968)
  • Psychoanalyse des Geldes. Eine kritische Untersuchung psychoanalytischer Geldtheorien (1973)
  • Studien zu Befreiung des Kindes (1973)
  • Der obszöne Wortschatz der Deutschen—Sex im Volksmund (1974)
  • Das [Patriarchat. Ursprung und Zukunft unseres Gesellschaftssystems (1975)
  • Reifungsphasen der Kindheit. Sexuelle Entwicklungspsychologie (1981)
  • Die Welt der Erwachsenen in den verbotenen Reimen deutschsprachiger Stadtkinder (1982)
  • Rot-weiß-rote Herzen. Das Liebes-, Ehe- und Geschlechtsleben der Alpenrepublik (1984)
  • Das Geschlechtsleben des Kindes. Beiträge zur Kinderanalyse und Sexualpädologie (1985)
  • Die neue Eifersucht. Starke Männer zeigen Schwäche: Sie werden eifersüchtig (1986)
  • Ullstein Enzyklopädie der Sexualität (1990)
  • Sexuelle Marktwirtschaft. Vom Waren- und Geschlechtsverkehr in der bürgerlichen Gesellschaft (1992)
  • Die Zukunft der Liebe (2001)

AutobiographieModifier

  • Die Ur-Szene. Eine Selbstanalyse (1977)

Spectacle musicalModifier

  • Four O'Clock in the Morning Blues (jazz opera pour la BBC)

FilmographieModifier

Adaptation au cinémaModifier

Scénarios pour le cinémaModifier

Scénarios pour la télévisionModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. SN, voyage au bout de la Noire : inventaire de 732 auteurs et de leurs œuvres publiés en séries Noire et Blème p. 39

Liens externesModifier