Ernest-Frédéric de Bade-Durlach

Ernest-Frédéric de Bade-Durlach (né le à Durlach; mort le à Remchingen) co-margrave de Bade-Durlach de 1577 à 1604, margrave de Bade-Bade de 1596 à 1604.

Ernest-Frédéric de Bade-Durlach
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
RemchingenVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Stiftskirche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint

BiographieModifier

 
Margrave Ernst Friedrich von Baden-Durlach

Ernest-Frédéric est le fils aîné du Margrave Charles II de Bade-Durlach et d'Anne de Palatinat-Veldenz. À partir de 1577, il reçoit son éducation à la cour de son régent et beau-frère, le duc Luthérien Louis VI de Wurtemberg.

Régence 1577-1584Modifier

Après la mort de son père, un Conseil de régence constitué de sa mère Anne et l'Électeur-Palatin Louis VI du Palatinat, jusqu'en 1583, le duc Philippe-Louis de Neubourg et le duc Louis VI Le Pieux de Wurtemberg gouvernent Bade-Durlach en son nom.

Division des domainesModifier

Ernest-Frédéric et son frère cadet, Jacques, cherchent à obtenir chacun un domaine. Les dernières volontés de Charles II rejetaient cette partition mais, son testament n'ayant pas été signé et scellé, les régents survivants donnent donc leur accord pour une division du pays. Ernest-Frédéric reçoit le bas Pays de Bade, comprenant les grandes cités de Durlach et Pforzheim[1].

RègneModifier

Ernest-Frédéric parvient au pouvoir à sa majorité en 1584. Il fonde le premier Gymnasium Illustrie dans le margraviat. Sa conversion du Luthéranisme au Calvinisme et son occupation militaire du haut Pays de Bade provoque de graves conflits, même avec la puissance impériale dont les conséquences sont le ravage du bas Pays de Bade et finalement des pertes de territoires.

Ses frères Jacques III et Georges-Frédéric avait également reçu des parties du pays, si bien que le pays de Bade se trouve partagé au-delà de la division antérieure entre Bade-Durlach et Bade-Bade. Le margraviat de Bade-Hachberg revient à Ernest-Frédéric en 1590 après la mort de Jacques III mais c'est son frère Georges-Frédéric qui réunifiera la totalité du margraviat de Bade-Durlach après la mort d'Ernest-Frédéric en 1604.

UnionModifier

Le margrave Ernest-Frédéric épouse le 21 décembre 1585 Anne de Frise orientale, née le 26 juin 1562 - morte le 21 avril 1621, fille du comte Edzard II de Frise orientale et veuve de l'un de ses régents Louis VI du Palatinat, leur union reste stérile.

RéférencesModifier

  1. Baumann, p. 21-22

BibliographieModifier

  • Jiří Louda & Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, Paris 1981 (ISBN 2040128735) « Bade Aperçu général  », Tableau 106 & p. 210.
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe,depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, éditions Brill Leyde 1890-1893, réédition 1966, Volume III, Chapitre VIII. « Généalogie de la Maison de Bade, II. » tableau généalogique no 105 (suite).
  • (de) Werner Baumann: Ernst Friedrich von Baden-Durlach, Stuttgart 1962
  • (de) Werner Baumann: Ernst Friedrich von Baden-Durlach, Felix Platter und Polan. In: Theologische Zeitschrift. 59. Jg. 2003, S. 335-341

Liens externesModifier