Ermengaud de Narbonne

prélat français, archevêque de Narbonne

Ermengaud de Narbonne, attesté de 966 à 1016, mort entre 1016 et 1019, est archevêque de Narbonne de 977 jusqu'à sa mort.

Ermengaud de Narbonne
Fonction
Archevêque de Narbonne
-
Aymeri de Narbonne (d)
Biographie
Naissance
Avant Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Entre le et le Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
PrélatVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Matfred de Narbonne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Adélaïde (vicomtesse de Narbonne) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Raimond Ier de Narbonne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Origines familialesModifier

Ermengaud est le fils de Matfred, vicomte de Narbonne et de son épouse Adélaïde[1].

Il est mentionné pour la première fois dans les documents historiques le , aux côtés de son frère Raymond et de sa soeur Trudegarde, dans le bref de partage, ou testament commun, de ses parents rédigé avant leur départ en pélerinage pour Rome. Ermengaud y apparaît déjà destiné à une carrière ecclésiastique : il est qualifié de clerc et on prévoit son accession possible à l’« honneur épiscopal » (« ad honorem episcopalem »)[2],[3].

Carrière ecclésiastiqueModifier

À la mort de l'archevêque Aymeri en 977, Ermengaud lui succède sur le trône archiépiscopal de Narbonne[1].

Il mourut probablement en 1019, avant la consécration de son successeur Guifred de Cerdagne, le [4].

BibliographieModifier

  • Jacqueline Caille, « Vicomtes et vicomté de Narbonne des origines au début du XIIIe siècle », dans Hélène Débax, éd., Vicomtes et vicomtés dans l’Occident médiéval, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, (ISBN 978-2-85816-942-9), p. 47-60 et annexe CD, p. 37-52
    Disponible en ligne sur OpenEdition : Article et Annexe

Notes et référencesModifier

  1. a et b Stasser 1993, p. 495-496.
  2. Stasser 1993, p. 495.
  3. Caille 2008.
  4. Stasser 1993, p. 496 et note 40.