Ouvrir le menu principal

Erkki Tuomioja
Illustration.
Erkki Tuomioja en avril 2015.
Fonctions
Ministre finlandais des Affaires étrangères

(3 ans, 11 mois et 7 jours)
Premier ministre Jyrki Katainen
Gouvernement Katainen
Prédécesseur Alexander Stubb
Successeur Timo Soini

(7 ans, 1 mois et 24 jours)
Premier ministre Paavo Lipponen
Anneli Jäätteenmäki
Matti Vanhanen
Gouvernement Lipponen II
Jäätteenmäki
Vanhanen I
Prédécesseur Tarja Halonen
Successeur Ilkka Kanerva
Ministre du Commerce et de l'Industrie

(10 mois et 9 jours)
Premier ministre Paavo Lipponen
Gouvernement Lipponen II
Prédécesseur Antti Kalliomäki
Successeur Sinikka Mönkäre
Biographie
Nom de naissance Erkki Sakari Tuomioja
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Helsinki (Finlande)
Nationalité Finlandaise
Parti politique SDP
Diplômé de Université d'Helsinki
Profession Universitaire

Erkki Tuomioja
Ministres des Affaires étrangères de la Finlande

Erkki Sakari Tuomioja, né le à Helsinki, est un homme politique finlandais, membre du Parti social-démocrate de Finlande (SDP) et ministre des Affaires étrangères du au .

Sommaire

BiographieModifier

Formation et vie professionnelleModifier

Sergent-chef de l'armée de réserve, il est diplômé en sciences économiques de l'École supérieure de commerce de Helsinki en 1974, puis passe avec succès sa licence de sciences politiques en 1980. Il obtient un doctorat en 1996, à l'université d'Helsinki.

De 1967 à 1969, il travaille en tant que journaliste à la télévision, devenant journaliste de presse écrite de 1977 à 1991. Six ans plus tard, il obtient un poste de professeur d'histoire politique à l'université d'Helsinki.

Carrière politiqueModifier

Les débutsModifier

Il est élu député à la Diète nationale en , à seulement 23 ans. Il siège jusqu'en , lorsqu'il est nommée adjoint au maire d'Helsinki. Il fait son retour au Parlement douze ans plus tard, en .

AscensionModifier

Il est alors désigné vice-président du groupe parlementaire SDP, dans l'opposition. Reconduit à ce poste après les élections de , qui marquent le retour des sociaux-démocrates au pouvoir, il est promu à la présidence du groupe en . À la suite des élections de , le Premier ministre Paavo Lipponen le nomme ministre du Commerce et de l'Industrie le 15 avril.

Chef de la diplomatieModifier

Toutefois, à l'occasion du remaniement ministériel du 25 février 2000, Erkki Tumioja est choisi pour remplacer Tarja Halonen, élue présidente de la République, en tant que ministre des Affaires étrangères. Il est maintenu en poste quand la libérale Anneli Jäätteenmäki accède au pouvoir, le , puisque quand Matti Vanhanen prend, le 24 juin suivant, la direction du gouvernement.

Il tente, en , de se faire élire président du SDP en remplacement de Lipponen, mais c'est le dauphin de ce dernier, Eero Heinäluoma, qui l'emporte. Contraint de sortir du gouvernement le avec l'échec du parti aux élections parlementaires, il échoue de nouveau à en prendre la présidence en , contre la jeune députée Jutta Urpilainen.

Finalement, le , les sociaux-démocrates reviennent au gouvernement, sous la direction du conservateur Jyrki Katainen. À cette occasion, Erkki Tuomioja retrouve ses anciennes fonctions de chef de la diplomatie, qu'il conserve par la suite jusqu'en mai 2015 dans le gouvernement d'Alexander Stubb.

Vie privéeModifier

Il est le fils de l'ambassadeur Sakari Tuomioja et de Vappu Wuolijoki. Marié en 1979 à Marja-Helena Rajala, licenciée en économie et journaliste, il n'a pas d'enfants.

Voir aussiModifier