Erinaceus concolor

espèce de mammifères
Erinaceus concolor
Description de cette image, également commentée ci-après
Hérisson d'Europe orientale
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Erinaceomorpha
Famille Erinaceidae
Sous-famille Erinaceinae
Genre Erinaceus

Espèce

Erinaceus concolor
Martin, 1838

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après
Aire de répartition du Hérisson d'Europe orientale (rouge)

Le Hérisson d’Europe orientale (Erinaceus concolor) est un petit mammifère omnivore, un hérisson de la famille des Erinaceidae, très proche du Hérisson européen dont il se distingue par une tache blanche sur la poitrine.

DénominationsModifier

  • Nom scientifique valide : Erinaceus concolor Martin, 1838
  • Noms vulgaires (vulgarisation scientifique) recommandés ou typiques en français : Hérisson d'Europe orientale[1],[2]
  • Autres noms vulgaires ou noms vernaculaires (langage courant) pouvant désigner éventuellement d'autres espèces : Hérisson oriental[2], Hérisson de l'Europe de l'Est[2].

En anglais, Erinaceus concolor est nommé Southern White-breasted Hedgehog (hérisson à poitrine blanche du Sud), pour le distinguer de Erinaceus roumanicus, Northern White-breasted Hedgehog (hérisson à poitrine blanche du Nord).

Il ne faut par confondre ces espèces d'Eurasie avec le Hérisson à ventre blanc (Atelerix albiventris), un hérisson africain.

Description de l'espèceModifier

Ce hérisson a un style de vie et une apparence très semblable à celui du Hérisson européen (Erinaceus europaeus), mais E. concolor a une tache blanche sur la poitrine. Pendant longtemps, ces deux espèces ont été considérées comme une seule. Les deux espèces peuvent d'ailleurs s'hybrider. Contrairement à son homologue européen, le hérisson à poitrine blanche du Sud ne creuse jamais ses tanières. Il préfère construire des nids d'herbe dans des endroits isolés[réf. nécessaire].

Erinaceus roumanicus, parfois appelé hérisson à poitrine blanche du Nord, pour le distinguer du hérisson à poitrine blanche du Sud, était autrefois considéré comme une sous-espèce de ce dernier, mais de nouvelles études les considèrent toutes deux comme des espèces distinctes[3].

ClassificationModifier

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1838 par le naturaliste britannique William Charles Linnaeus Martin (1798 -1864).

Liste des sous-espècesModifier

Selon BioLib (19 avril 2019)[4], Catalogue of Life (19 avril 2019)[5] et Mammal Species of the World (version 3, 2005) (19 avril 2019)[6] :

  • sous-espèce Erinaceus concolor concolor Martin, 1838
  • sous-espèce Erinaceus concolor rhodius Festa, 1914
  • sous-espèce Erinaceus concolor transcaucasicus Satunin, 1905

Notes et référencesModifier

  1. Meyer C., ed. sc., 2015, Dictionnaire des Sciences Animales. [lire en ligne]. Montpellier, France, Cirad.
  2. a b et c (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0-444-51877-0), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  3. (en) B Bolfíková et P Hulva, « Microevolution of sympatry: landscape genetics of hedgehogs Erinaceus europaeus and E. roumanicus in Central Europe », Heredity, vol. 108, no 3,‎ , p. 248–255 (ISSN 0018-067X et 1365-2540, DOI 10.1038/hdy.2011.67, lire en ligne, consulté le 16 mars 2020)
  4. BioLib, consulté le 19 avril 2019
  5. Roskov Y., Ower G., Orrell T., Nicolson D., Bailly N., Kirk P.M., Bourgoin T., DeWalt R.E., Decock W., van Nieukerken E.J., Penev L. (eds.) (2020). Species 2000 & ITIS Catalogue of Life, 2020-12-01. Digital resource at www.catalogueoflife.org. Species 2000: Naturalis, Leiden, the Netherlands. ISSN 2405-8858, consulté le 19 avril 2019
  6. Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 19 avril 2019

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :