Ouvrir le menu principal

Erich Abraham

général allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abraham (homonymie).

Erich Abraham
Naissance
Marienburg
Décès (à 75 ans)
Wiesbaden
Origine Allemand, Prusse-Occidentale
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921-1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Infanterie
Années de service 1914-1945
Commandement 76e division d'infanterie,
LXIII. Armeekorps (63e corps d'armées)
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne
Autres fonctions Officier de Police (de 1920 à 1935)

Erich Abraham, né le 27 mars 1895 à Marienburg, en Prusse-Occidentale, et décédé le 7 mars 1971 à Wiesbaden, est un militaire allemand. Il fut général d'infanterie durant la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

BiographieModifier

Erich Abraham entra dans l'armée en tant que volontaire le et devint sous-lieutenant de réserve le au sein du 341e régiment d'infanterie. Lorsqu'il quitta l'armée le , il avait le grade de lieutenant.

Il entra alors dans la police et devint sous-lieutenant de la police de sûreté. Le , il fut à nouveau transféré dans l'armée, où il prit les fonctions de commandant de compagnie avec le grade de Major (commandant) au sein du 18e régiment d'infanterie. Le , il fut nommé au grade de Oberstleutnant (lieutenant-colonel).

Entre le et le , ainsi qu'entre le et le , il commanda le 230e régiment d'infanterie. Durant cette période, il fut nommé Oberst (colonel) le . Abraham fut distingué le avec la croix de chevalier de la croix de fer et l'insigne d'assaut d'infanterie pour le rôle joué par son régiment lors du verrouillage du nord de Stalingrad. À partir du , il prit le commandement de l'école d'élèves officiers Kommandeurs-Schule II et, le , il prit le commandement de la 76e division d'infanterie. Le , il reçut les feuilles de chêne pour sa croix de chevalier de la croix de fer car sa division avait réussi, sous son commandement, à former une tête de pont sur la Latka, au nord-ouest d'Odessa, pour permettre aux troupes allemandes battant en retraite de rejoindre les lignes amies. Le , on lui confia le commandement du 6e corps d'armée roumain. À partir du , il suivit une formation pour officiers généraux pour prendre, le , le commandement du « Groupe Abraham », composé de la 76e division d'infanterie allemande et de la 2e division de réserve hongroise. Le , il fut muté dans la réserve du Führer et, le de la même année, il prit le commandement par intérim du 63e corps d'armées (LXIII. Armeekorps) avant de finalement devenir le général commandant ce corps d'armées le . À la fin de la guerre Abraham fut fait prisonnier. Il fut libéré le .

DécorationsModifier

RéférencesModifier

Citations
  1. Patzwall and Scherzer 2001, p. 10.
  2. a et b Scherzer 2007, p. 187.
Bibliographie
  • Fellgiebel, Walther-Peer, Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945, Friedburg, Podzun-Pallas, 2000. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • Patzwall, Klaus D. et Scherzer, Veit, Das Deutsche Kreuz 1941-1945 Geschichte und Inhaber Band II, Norderstedt, Verlag Klaus D. Patzwall, 2001. (ISBN 3-931533-45-X).

Liens externesModifier