Eric Prydz

DJ et producteur discographique suédois

Eric Prydz (prononciation en suédois : [eːrɪk prʏts]; né le à Täby) est un disc jockey et producteur suédois, résidant à Los Angeles aux États-Unis. Il est aussi connu sous les noms de scène (ou pseudos) Pryda et Cirez D.

Eric Prydz
Description de l'image Eric Prydz.jpg.
Informations générales
Surnom AxEr, A&P Project, Cirez D, Dukes of Sluca, Groove System, Hardform, Pryda, Moo, Sheridan, Tonja Holma, Fiol Lasse
Nom de naissance Eric Sheridan Prydz
Naissance (45 ans)
Täby, comté de Stockholm
Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical House, techno, house progressive, tech house
Instruments Clavier, guitare, MAO
Années actives Depuis 2002
Labels Pryda, Mouseville Records, Pryda Friends, Virgin/EMI, Astralwerks
Site officiel ericprydz.tv

Il dirige les labels Pryda Recordings, Mouseville Records, et Pryda Friends.

Il est plus particulièrement connu pour la publication de son titre Call on Me en 2004, semble-t-il tiré d'un single de Thomas Bangalter et DJ Falcon, alors joué uniquement live et non sorti[1], et le clip vidéo l’accompagnant, et Pjanoo en 2008. En 2009, il se classe 30e au classement des DJ internationaux du DJ Mag[2].

Biographie et CarrièreModifier

2004-2008 : Premier succès et Swedish House MafiaModifier

Eric Prydz se fait connaître en 2004 avec son titre Call on Me, utilisant un sample vocal du titre Valerie de Steve Winwood. Ce sample avait déjà été utilisé par le duo Together (composé de Thomas Bangalter et DJ Falcon), dans un morceau joué uniquement en live, et que les deux artistes n'ont jamais sorti en single. Call on Me remporte un grand succès dans le monde, se classant numéro 1 dans divers pays.

En 2006, il fait paraître le titre Proper Education, un remix d’Another Brick in the Wall des Pink Floyd. Il est l'un des rares artistes à avoir obtenu l’autorisation d’une reprise sur un morceau de Pink Floyd. Eric Prydz utilise également plusieurs autres pseudo comme Cirez D, Sheridan, Tonja Holma et Pryda. Sa musique est un mélange de house progressive, disco house et de techno. Au fil de sa carrière, Prydz produit d’autres chansons telles que Spooks, Nile (le nom de sa nièce, Elin, écrit à l'envers), Sucker DJ, Human Behaviour sous le nom de Pryda, Slammin et Woz Not Woz (avec Steve Angello), et remixe le hit des Shapeshifters Lola's Theme et le single Miracles des Pet Shop Boys en 2003.

Aux côtés d'Axwell, Sebastian Ingrosso et Steve Angello, Eric Prydz forme originellement le groupe Swedish House Mafia[3]. Lorsque le groupe devient officiel aux yeux du public à la fin de l'année 2008, Prydz décide de ne pas poursuivre le projet. Il a par ailleurs collaboré aux côtés d'Axwell dans un duo nommé « Axer »[4], et avec Steve Angello sous le nom de « A&P Project ».

De nombreux remixes lui sont attribués comme Good Life de Inner City ou le fameux (Reach Up for The) Sunrise de Duran Duran. Il a également coproduit avec Axwell (sous le pseudo commun AxEr), le morceau de musique 123. En mars 2008, Eric Prydz sort le morceau Pjanoo, un grand succès, un morceau instrumental à base d'un piano sans parole (deuxième au Royaume-Uni, quatrième en Allemagne, sixième en Suède, 21e en France). En octobre 2008, il sort l'EP Evouh sous le pseudo Pryda signé sur son label Pryda Recordings. Cet opus est un réel succès, puisque les trois titres qui le composent occupent une place dans le Top 10 du site de vente de musique électronique en ligne Beatport.

2009 - présent : Pryda, Cirez D et EPICModifier

L'année suivante, les morceaux Melo, Lift et Reeperbahn seront lancées, récoltant aussi sur leur passage un incroyable succès. Ils maintiennent encore le top 100 « classique » (le palmarès des chansons les plus vendues) dans la catégorie house progressive de Beatport.

Depuis 2012 il lance son premier concert : « Eric Prydz In Concert » sous l'acronyme « EPIC ». C'est un succès, à la fois au Royaume-Uni mais aussi aux États-Unis[5].

Au bout de quatre ans de travail, Eric Prydz sort son album Eric prydz Presents Pryda. Il lance sa plateforme multimédia appelée ericprydz.tv[6]. En 2014, le single Liberate est un franc succès, le premier sous le pseudonyme Eric Prydz. Deux nouveaux titres furent dévoilés peu de temps après, Tether et Generate, publiés début 2015, tous deux atteignirent la première place du Top 100 sur la plateforme de téléchargement Beatport[7]. Un nouveau single, Opus (en), est joué en juin lors de son mix à l'Electric Daisy Carnival de 2015[8], qui est d'ailleurs l'un des mixes les plus remarqués lors du festival[réf. nécessaire].

 
Eric Prydz en live à l'Aragon Ballroom (Chicago, 2013).

En 2015, il annonce notamment sur sa page Facebook, et via de nombreux sites spécialisés tels que Resident Advisor, l'arrivée de la série Pryda 10 Vol. I, II et III afin de fêter les dix ans de Pryda Recordings. Il explique que ce sont des EP contenant 22 titres jamais sortis auparavant sur la période janvier 2004 à décembre 2014. Ces EP mèneront vers la sortie de son premier album sous Eric Prydz, en février 2016. En juillet 2015, le premier volume sort et est directement classé à la première place des ventes sur la plateforme de téléchargement Beatport[réf. nécessaire]. Les deux autres Pryda Vol. II et III font tout aussi bien quelque temps après. Son mix à l'EDC Las Vegas 2016 est tout aussi remarqué que celui de l'édition précédente. Le producteur en profite pour dévoiler en fin de mix une nouveau son que certains fans vont comparer à Opus. Le son, encore en projet, est nommé Nopus par Eric Prydz lui-même sur son compte Twitter. Il sortira finalement en 2020. Fin 2016, Prydz reprend ses podcasts EPIC Radio pour une 14ème édition, attendue depuis deux ans. Fin novembre, il sort un nouvel EP sous le pseudonyme Pryda.

Le 10 Avril 2019, pour célébrer les 15 ans de son alias Pryda, le suédois annonce la sortie d'un projet de 27 morceaux intitulé PR(15)DA, répartis sur les EP Pryda 15 Vol. I, II et III[9].

Noms de scèneModifier

Pseudonymes Type de musique associée
Eric Prydz Musique destinée à un public large (Commerciale notamment)
Pryda Progressive House & Dance
Cirez D Techno

ConcertsModifier

En 2012 il dévoile sa première série de concert : « Eric Prydz In Concert » sous l'acronyme EPIC. C'est un succès pour le DJ, non seulement au Royaume-Uni mais aussi aux États-Unis[5]. Le show est spectaculaire à la fois musical et visuel, notamment avec l'utilisation d'hologrammes. Bien qu'à perte[réf. nécessaire], ces concerts sont considérés comme essentiels par lui, mais aussi par ses fans. Il annonce également la 4e série pour le printemps 2016  : EPIC 4.0[10]. En mai 2017, Prydz débute son nouveau spectacle EPIC 5.0 grâce à la collaboration avec Creamfields Steel Yard et The Warehouse Project. Le premier show se déroule à Londres, au Victoria Park.

Cependant, sa peur chronique de l'avion l’empêche d'effectuer des tournées mondiales comme le font la plupart des autres DJ.[11] Ses concerts sont peu nombreux et ont majoritairement lieu en Europe ou aux États-Unis. C'est pour cette raison qu'il arrive en retard en 2017, lors de sa prestation sur la scène principale de Tomorrowland. Plutôt que d'effectuer un vol court en avion, Eric Prydz décide de venir en train. Le retard de ce dernier l’amènera à se faire escorter en voiture par la police belge à plus de 250 km/h afin de ne pas annuler sa prestation.[12]

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Titre Détails Meilleure position
BEL
(FL)

[13]
BEL
(WAL)

[14]
É-U
Dance

[15]
R-U
[16]
SUI
[17]
Opus 19 49 1 23 48

EPsModifier

SinglesModifier

Titre Année Meilleure position Certifications Album
SUÈ
[18]
ALL
[19]
AUS
[20]
BEL
(FL)

[13]
BEL
(WAL)

[14]
É-U Clubs
[21]
FRA
[22]
IRL
[23]
P-B.
[24]
R-U
[16]
SUI
[17]
By Your Side / Mr. Jingles 2001
Bass-Ism / Groove Yard
(avec Marcus Stork)
Tha Disco 2002
Slammin 2003
Call on Me 2004 1 1 2 4 13 29 1 1 4 1 2
Woz Not Woz
(avec Steve Angello)
2005 63 50 55 84
Proper Education
(vs. Floyd)
2006 7 4 20 2 12 29 10 9 3 2 12
Pjanoo 2008 6 34 8 14 21 7 4 2 31 Eric Prydz Presents Pryda
2Night 2011
Niton (The Reason) 66 82 45
Allein 2012 12 Eric Prydz Presents Pryda
Every Day 3 61 Opus
Liberate 2014 28 71
Tether
(vs. Chvrches)
2015
Generate 8 Opus
Opus 3
Breathe
(feat. Rob Swire)
2016
Last Dragon
Nopus 2020
« — » signifie que le single n'est pas sorti ou ne s'est pas classé dans ce pays

CompilationsModifier

  • Eric Prydz's Party Detonator (Mixmag)
  • Have A Field Day With Eric Prydz (DJ Mag)
  • Play It Loud - The Best of The Swedish House Mafia (avec la Swedish House Mafia)

RemixesModifier

2002

  • Outfunk - Echo Vibes (Eric Prydz Remix)
  • Star Alliance - PVC (Eric Prydz Remix)
  • Part-T-One vs INXS - I'm so Crazy (Eric Prydz Remix)
  • Outfunk - Lost In Music (Eric Prydz Remix)

2003

  • Harry's Afro Hut - C'mon Lady (Eric Prydz Remix)
  • Steve Angello - Voices (Eric Prydz Remix)
  • Snap! vs. Motivo - The Power (Of Bhangra) (Eric Prydz Remix)
  • M Factor - Come Together (Eric Prydz's New Vocal Mix)
  • The Attic - Destiny (Eric Prydz Remix)
  • Futureshock - Pride's Paranoia (Eric Prydz Remix)
  • Oliver Lieb present Smoked - Metropolis (Eric Prydz Remix)
  • Pet Shop Boys - Miracles (Eric Prydz Remix)
  • Aloud - Sex & Sun (Eric Prydz Remix)

2004

2005

  • Axwell - Feel The Vibe (Eric Prydz Remix)
  • Howard Jones - And Do You Feel Scared (Eric Prydz Remix)
  • DJ Rooster & Sammy Peralta - Shake It (Eric Prydz Remix)

2006

2007

2008

  • Micha Moor - Space (Eric Prydz Remix)
  • Toto - Africa (Eric Prydz Remix)
  • Paolo Mojo & Jim Rivers - Ron Hardy Said (Eric Prydz Remix)

2009

2010'

2011

2012

2013

  • Jeremy Olander - Let Me Feel (Eric Prydz Dub Remix)

2014

2015

  • Faithless - Not Going Home 2.0 (Eric Prydz Remix)

2019

  • CamelPhat & Cristoph feat. Jem Cooke - Breathe (Eric Prydz Remix)

PrydaModifier

Albums studioModifier

Titre Détails Meilleure position
BEL
(FL)

[13]
BEL
(WAL)

[14]
É-U
Dance

[15]
R-U
[16]
Eric Prydz Presents Pryda 84 87 14 40

EPsModifier

SinglesModifier

Titre Année Album
Human Behaviour / Lesson One 2004
Spooks / Do It
Aftermath / The Gift 2005 Eric Prydz Presents Pryda
Nile / Sucker DJ
Remember / Frankfurt 2006 Eric Prydz Presents Pryda
Muranyi / Balaton 2007
RYMD / Armed
Europa / Odyssey
Genesis
Madderferrys / Ironman
Pjanoo / F12 2008 Eric Prydz Presents Pryda
Evouh / Wakanpi / Rakfunk
Waves / Alfon 2009
Melo / Lift / Reeperbahn
Animal / Miami To Atlanta / Loaded
M.S.B.O.Y. / The End 2010
Illusions / Glimma
Niton / Vega
Viro / Emos / Emos Eric Prydz Presents Pryda
Inspiration / RYMD 2010
Mirage / Juletider / With Me 2011
Recomondos / Bergen 2012
Allein
SW4
Tijuana
Power Drive 2013
Layers
Rotonda
Lycka / F.A.T.
Mija / Origins / Backdraft / Axis 2014
Choo / The End is Just the Beginning / The Future 2016
Lillo
Stay with Me 2017
Elements / Obsessive Progressive / The HoaX / Project L.O.V.E. 2018

Chansons classéesModifier

Année Titre Meilleure
position
FIN
[31]
2006 Remember 13
2007 Genesis 17

RemixesModifier

  • 2011 : Eric Prydz - Niton (The Reason) (Pryda 82 Remix)
  • 2011 : Guy J & Henry Saiz - Meridian (Pryda Remix)
  • 2017 : Cirez D - On Off (Pryda Remix)

Cirez DModifier

EPsModifier

SinglesModifier

2004

  • Control Freak / Hoodpecker
  • Deep Inside

2005

  • Knockout / Lost Love
  • Re-Match / B-Boy
  • Teaser / Lollipop

2006

  • Mouseville Theme
  • Punch Drunk / Copyrat

2007

  • Horizons / Tigerstyle

2008

  • Läget?
  • Stockholm Marathon / The Journey

2009

  • The Tunnel / Raptor
  • On Off / Fast Forward

2010

  • Glow
  • Bauerpost / Glow (In the Dark Dub)
  • The Tumble / EXIT

2011

  • Full Stop
  • Tomorrow / Sirtos Madness (avec Acki Kokotos)
  • Mokba

2013

  • Thunderstuck / Drums in the Deep

2014

  • Ruby
  • Accents / Revolution

2016

  • Backlash / The Tournament
  • In the Reds / Century of the Mouse

2017

  • The Accuser

2018

  • Dare U / The Glitch / Black Hole

2020

  • Valborg / The Raid

RemixesModifier

  • 2006 : Double 99 - Ripgroove (Cirez D Remix)
  • 2008 : Christian Smith & John Selway - Total Departure (Cirez D Remix)
  • 2015 : John Grant - Pale Green Ghosts (Cirez D Private Revolution Remix)
  • 2018 : Beton - Directions (The Cirez D Edit)

Autres nomsModifier

Groove System (avec Marcus Stork)Modifier

SheridanModifier

  • 2002 : Sunlight Dancing
  • 2002 : Wants vs. Needs
  • 2004 : High on You
  • 2006 : Fatz Theme / Flycker

MooModifier

  • 2002 : Seashells
  • 2003 : Jonico (Mediterranean Mix) (avec Luciano Ingrosso)
  • 2003 : Sunset at Keywest

The Dukes of Sluca (avec Andreas Postl)Modifier

  • 2003 : Mighty Love (vs. Apollo)

A&P Project (avec Steve Angello)Modifier

  • 2003 : Sunrise (feat. Zemya Hamilton)

Hardform (avec Marcus Stork)Modifier

AxEr (avec Axwell)Modifier

  • 2006 : 123 / 321

Fiol LasseModifier

  • 2009 : Svedala

Tonja HolmaModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://www.paperblog.fr/1537023/dj-falcon-en-interview/
  2. (en) « DJ Mag 2009 », sur DJ Mag (consulté le ).
  3. (en-US) Jon Dolan et Jon Dolan, « Eric Prydz: Swedish House, No Mafia », sur Rolling Stone, (consulté le )
  4. (en-US) « Introducing Unsung Heroes!: AxEr [Axwell & Eric Prydz] - 123 (Original Mix) », sur Your EDM, (consulté le )
  5. a et b (en) « Rétrospective sur la première édition d'EPIC », sur Youtube.fr, (consulté le )
  6. (en) « Eric Prydz Bio » (version du 1 novembre 2009 sur l'Internet Archive), sur DJ Mag.
  7. (en) « Prydz Bio Stats », sur Beatport (consulté le ).
  8. (en) « Electric Daisy Carnival Las Vegas 2014 Live Sets », sur EDM Sauce, (consulté le ).
  9. (en-US) About the Author / Phil Thüne, « Eric Prydz releases PRYDA 15 VOL I EP », sur We Rave You, (consulté le )
  10. Jeffrey Yau, « Eric Prydz Teases "Highly Classified" Epic 4.0 » (consulté le )
  11. (en-US) About the Author / Jake Gable, « Eric Prydz opens up about fear of flying in Zane Lowe interview », sur We Rave You, (consulté le )
  12. « Eric Prydz escorted by police at 160mph to Tomorrowland’s Main Stage: Watch », sur DJMag.com, (consulté le )
  13. a b et c « Belgium (Flanders) Charts > Eric Prydz », ultratop.be.
  14. a b et c « Belgium (Wallonia) Charts > Eric Prydz », ultratop.be.
  15. a et b « US Dance/Electronic Albums > Eric Prydz », Billboard.
  16. a b et c « British Charts > Eric Prydz », Official Charts Company.
  17. a et b « Swiss Charts > Eric Prydz », swisscharts.com.
  18. « Swedish Charts > Eric Prydz », swedishcharts.com.
  19. « German Charts > Eric Prydz », offiziellecharts.de.
  20. (en) « Australian Charts > Eric Prydz », australian-charts.com.
  21. « US Dance Club Songs > Eric Prydz », Billboard.
  22. « French Charts > Eric Prydz », lescharts.com.
  23. (en) « Irish Charts > Eric Prydz », irishcharts.ie.
  24. (en) « Dutch Charts > Eric Prydz », dutchcharts.nl.
  25. (en) « Australia Certified Awards - 2004 », Australian Recording Industry Association, aria.com.au (consulté le ).
  26. (en) « France Certified Awards - 2005 - Gold », Syndicat National de l'Édition Phonographique, snepmusique.com/fr (consulté le ).
  27. (en) « Sweden Certified Awards > Eric Pydz », Swedish Recording Industry Association, sverigetopplistan.se (consulté le ).
  28. (en) « Switzerland Certified Awards > Eric Prydz », International Federation of the Phonographic Industry, hitparade.ch (consulté le ).
  29. a et b « Certified Awards Search » [entrez "Eric Prydz" dans "Search BPI Awards" box], British Phonographic Industry (consulté le )
  30. (en) « Denmark Certified Awards > Eric Prydz », IFPI Denmark, ifpi.dk (consulté le ).
  31. « Finnish Charts > Eric Prydz », finnishcharts.com.
  32. « Eric Prydz announces debut EP under his mysterious Tonja Holma alias », Mixmag,

Liens externesModifier