Ouvrir le menu principal

Erdem Gül

journaliste et juriste turc
Erdem Gül
Erdem Gül.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
GiresunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Gazi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Erdem Gül (prononcé [ɛɾ.dɛm gyl], né en 1967 à Giresun[1]) est un juriste et journaliste turc, adjoint à Ankara de Can Dündar, directeur de la rédaction du quotidien d'opposition Cumhuriyet. Ils sont inquiétés dès 2014 par la justice turque, puis emprisonnés pour l'affaire des camions des services secrets turcs où ils apportent la preuve du soutien de l'État turc à des groupes rebelles syriens, dont des groupes djihadistes[2].

BiographieModifier

Erdem Gül suit des études à l'École supérieure de la presse et de l'édition à l'université Gazi. Après plusieurs stages il entre à l'agence de presse ANKA comme journaliste professionnel[3]. Il couvre depuis 1992 les partis et personnalités politiques islamistes en Turquie, dans un premier temps le Parti du bien-être (Refah Partisi) de Necmettin Erbakan puis le Parti de la justice et du développement (AKP) de Recep Tayyip Erdoğan[3]. Après avoir travaillé au journal Taraf, en 2010 Erdem Gül devient le correspondant du Cumhuriyet à l'AKP et à la Grande Assemblée nationale de Turquie. Il assure à partir de 2013 la direction de la rédaction du journal à Ankara[3].

Il est incarcéré le , avec Can Dündar, pour avoir révélé le soutien de l'État turc à des opposants au régime syrien, probablement djihadistes[4], sous l'accusation «  d’espionnage et d’intelligence avec une organisation terroriste. »[5]. Ils sont tous deux relâchés le 27 février 2016 après 92 jours de détention, à la suite d'une double intervention de la Cour constitutionnelle et de la Cour d'assises d'Ankara[6]

RéférencesModifier

  1. (tr) Cumhuriyet, « Cumhuriyet'in Ankara Temsilcisi Erdem Gül oldu », sur cumhuriyet.com.tr, (consulté le 29 novembre 2015).
  2. Le Monde, « Un journal turc publie les images d’armes livrées par la Turquie aux djihadistes en Syrie », sur lemonde.fr, (consulté le 6 mai 2016).
  3. a b et c (tr) Milliyet, « Erdem Gül kimdir? », sur milliyet.com.tr, (consulté le 26 juin 2016).
  4. Marc Semo, « Lettre ouverte de journalistes turcs arrêtés à François Hollande », sur liberation.fr, (consulté le 29 novembre 2015).
  5. Ahmet Insel, « Turquie : la dérive autoritaire - Cairn.info », Esprit,‎ (résumé, lire en ligne).
  6. (tr) BBC, « Can Dündar ve Erdem Gül tahliye edildi », sur bbc.com, (consulté le 26 février 2016).

Voir aussiModifier