Ouvrir le menu principal

Enzyme de conversion de l'angiotensine

gène de l'espèce Homo sapiens
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ECA et ACE.

L'enzyme de conversion de l'angiotensine ou plus simplement enzyme de conversion (ECA, EC 3.4.15.1 ; en anglais, angiotensin-converting enzyme ou ACE) est une exopeptidase qui catalyse la conversion de l'angiotensine I en angiotensine II, un puissant vasoconstricteur.

L'ECA est également impliquée dans l'inactivation de la bradykinine, un puissant vasodilatateur. Ceci explique son synonyme de kininase II (il est apparu que la kininase II et l'ECA sont une seule enzyme).

Ces deux actions de l'ECA en font la cible idéale du traitement d'état comme l'hypertension artérielle, l'insuffisance cardiaque et la néphropathie diabétique. L'inhibition de l'ECA (par les IECAs) entraîne une diminution de la formation d'angiotensine II (un vasoconstricteur bien plus puissant que l'angiotensine I) et une diminution de l'inactivation de la bradykinine. Son gène est ACE situé sur le chromosome 17 humain.

Sommaire

GénétiqueModifier

Le gène de l'ECA encode deux iso-enzymes.

ACE est aussi connu sous le nom de:

ECA IIModifier

Un deuxième gène, ACE2, a été identifié en 2000[1]. Alors que ACE 1 convertit l'angiotensine I en angiotensine II (ayant 8 acides aminés), l'ACE 2 la convertit plutôt en Angiotensine [1-9] (ayant 9 acides aminés). Cette molécule, contrairement à l'AG-II, n'a aucun effet sur les vaisseaux sanguins. Toutefois, un second produit de conversion par ACE 1, une version de 7 acides aminés, l'angiotensin[1-7], est un faible vasodilatateur[2].

RéférencesModifier

  1. Donoghue M, et al. A novel angiotensin-converting enzyme-related carboxypeptidase (ACE2) converts angiotensin I to angiotensin 1-9. Circ Res 2000; 87 (5) : E1-9.
  2. Boehm M, Nabel EG. Angiotensin-converting enzyme 2--a new cardiac regulator. N Engl J Med 2002;347:1795-7. PMID 12456857.

Voir aussiModifier