Ouvrir le menu principal

Enzo Bianco

politicien italien

Enzo Bianco
Illustration.
Enzo Bianco
Fonctions
Maire de la Ville métropolitaine de Catane
En fonction depuis le
(3 ans, 5 mois et 11 jours)
Prédécesseur Ville métropolitaine créée
Maire de Catane
En fonction depuis le
(6 ans, 5 mois et 8 jours)
Prédécesseur Raffaele Stancanelli

(6 ans, 7 mois et 2 jours)
Prédécesseur Angelo Lopresti
Successeur Umberto Scapagnini

(1 an, 3 mois et 3 jours)
Prédécesseur Giuseppe Azzaro
Successeur Guido Ziccone
Ministre de l'Intérieur

(1 an, 5 mois et 20 jours)
Président du Conseil Massimo D'Alema
Giuliano Amato
Gouvernement D'Alema II
Amato II
Prédécesseur Rosa Iervolino
Successeur Claudio Scajola
Sénateur de la République italienne

(6 ans, 10 mois et 14 jours)
Élection 9-10 avril 2006
Réélection 13-14 avril 2008
Législature XVe et XVIe
Biographie
Nom de naissance Vincenzo Bianco
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Aidone (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Parti républicain italien (1976-1994)
Alliance démocrate (1994-1996)
Unione Démocratisa (1996-1998)
I Democratici (1998-2002)
La Marguerite (2002-2007)
Parti démocrate (depuis 2007)
Profession Avocat

Enzo Bianco (né le à Aidone, dans la province d'Enna, Sicile) est un homme politique italien contemporain.

BiographieModifier

Avec un doctorat en droit, Enzo Bianco devient avocat en 1974. Il entame en même temps une carrière politique et devient de 1976 à 1979, secrétaire national de la fédération des jeunes du Parti républicain italien. De 1979 à 1988, il dirige la section des Affaires internationales du PRI.

Membre du bureau de l'ELDR de 1984 à 1990, il est élu conseiller municipal de Catane en 1988 : il en devient le maire en 1989. En avril 1992, il devient député, il démissionne de son mandat et il participe au mouvement Alleanza Democratica. Jusqu'en 1994, il est membre du secrétariat national du PRI. En juin 1993, il redevient maire de Catane, réélu en 1997. Il se représente aux élections de 2005 pour l'Union.

Le il devient ministre de l'intérieur dans le gouvernement D'Alema II, succédant à ce poste à Rosa Russo Jervolino. Il conserve ce portefeuille dans le gouvernement Amato II, jusqu'à la démission de celui-ci le .

Le il est une nouvelle fois élu maire de Catane.

Liens externesModifier