Entrepreneurs du Monde

Entrepreneurs du Monde
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique OING
But lutte contre la pauvreté
Zone d’influence Afrique, Asie, Haïti
Fondation
Fondation
Fondateur Franck Renaudin
Origine Drapeau de la France France
Identité
Siège Vaulx en Velin (Lyon), France
Structure Association loi de 1901
Personnages clés Franck Renaudin
Président Jean-Paul Bernardini
Méthode Développement de programmes de microfinance sociale, d'appui à la création de très petite entreprise et d'accès à l'énergie
Financement publics et privés
Employés 44 permanents et 848 en contrat local
Slogan Avec presque rien on peut changer presque tout !
Site web entrepreneursdumonde.org

Entrepreneurs du Monde (EDM) accompagne l’insertion sociale et économique de personnes en situation de grande précarité en Afrique, en Asie, en Haïti et en France. Elle les aide à entreprendre, à accéder à l’énergie et à s’adapter au changement climatique pour s’émanciper. Pour réaliser sa mission, Entrepreneurs du Monde crée et incube des organisations locales (programmes) jusqu’à leur autonomie en s’appuyant sur quatre métiers clefs du développement : la microfinance sociale, l’accès à l’énergie, l’appui à la création de très petites entreprises (TPE)/insertion professionnelle et l’agro-entrepreneuriat.

En 2019, Entrepreneurs du Monde a accompagné 154 375 bénéficiaires dans 12 pays avec 22 programmes locaux. 85% des bénéficiaires sont des femmes.

HistoriqueModifier

Entrepreneurs du Monde a été créée en par son directeur actuel, Franck Renaudin[1],[2]. L’association commence par appuyer les programmes de microfinance d’Inter Aide aux Philippines[3],[4] et en Inde. Elle reprend ensuite le suivi des programmes de microfinance d’Initiative Développement au Bénin[5], au Ghana[6] et en Haïti[7]. Puis elle entre dans une phase de création de ses propres programmes : aux Philippines (2001), Inde (2006), Cambodge (2006)[8], au Vietnam (2007), en Mongolie (2008) et au Burkina Faso (2008)[9], au Burkina Faso (2008)[9] , au Togo (2012), au Myanmar (2014), au Sénégal et en Guinée (2016) . C’est pendant cette période qu’elle ouvre se premiers programmes d’accès à l’énergie et de soutien à la très petite entreprise. En 2015, elle fusionne avec l’association lyonnaise Ecidec et transfère son siège à Vaulx-en-Velin (69).

Organisations partenaires et programmes par pays
Pays Organisation partenaire ou programme Métier
  Burkina Faso YIKRI Microfinance sociale
  Burkina Faso Partenariat avec la Fondation l’Occitane pour les productrices de karité Microfinance sociale
  Burkina Faso Nafa Naana Accès à l’énergie
  Burkina Faso EMERGENCE Appui à la création de TPE / Insertion professionnelle
  Cambodge Pteah Baitong Accès à l’énergie
  France ICI Appui à la création de TPE / Insertion professionnelle
  Ghana ID Ghana Microfinance sociale
  Guinée Wakili Microfinance sociale
  Haïti Palmis Mikwofinans Sosyal Microfinance sociale
  Haïti Osez l’Entreprise Appui à la création de TPE / Insertion professionnelle
  Haïti Palmis Enèji Accès à l’énergie
  Birmanie Sont Oo Tehtwin Microfinance sociale
  Philippines SEED Microfinance sociale
  Philippines SCPI Microfinance sociale
  Philippines ATECo Accès à l’énergie
  Togo Assilassimé Microfinance sociale
  Togo MIVO Énergie Accès à l’énergie
  Togo MIAWODO Appui à la création de TPE / Insertion professionnelle
  Viêt Nam Anh Chi Em Microfinance sociale
  Sénégal FANSOTO Microfinance sociale
  Sénégal LIGODEN Appui à la création de TPE / Insertion professionnelle
  Sénégal Fawrou Remobe Sécurité alimentaire
  Sierra Leone MUNAFA Microfinance sociale

Structure et financementsModifier

Entrepreneurs du Monde est une association loi de 1901[1],[10] à but non lucratif. Elle est financée par des dons privés (particuliers, fondations, entreprises) et par des subventions publiques, accordées notamment par l’Agence française de développement (AFD).

Quatre métiers : Microfinance sociale, Appui à la création de TPE, Accès à l'énergie et Agro-entrepreneuriatModifier

Microfinance sociale Pour encourager l’entrepreneuriat des personnes les plus démunies, exclues de la microfinance classique, et les aider à sortir durablement de l’extrême précarité, Entrepreneurs du Monde a déployé sa propre méthodologie de microfinance sociale. L’ONG :
• Est présente dans des quartiers défavorisés ou dans des zones reculées.
• Propose des prêts sans caution ni garantie et un livret d’épargne flexible.
• Ajuste le montant du prêt et la durée du remboursement à chaque situation.
• Offre un accompagnement complet aux emprunteurs : au sein de groupes d’environ 25 personnes, ils participent à des formations socio-économiques sur des thématiques telles que la gestion d’une activité, la nutrition ou la prévention du paludisme, du choléra ou des violences conjugales, la protection de l’enfant, etc.
• Apporte un accompagnement spécifique aux familles qui rencontrent une difficulté supplémentaire : son travailleur social les aide à trouver une solution ou à solliciter un appui auprès d’un organisme spécialisé partenaire.
• Mesure en permanence la pertinence de son action : évalue l’évolution du niveau de pauvreté, la satisfaction des micro-entrepreneurs, etc.

Appui à la création de TPE/insertion professionnelle Pour aider notamment les jeunes et les femmes des quartiers périphériques des grandes villes à surmonter les barrières à l’emploi (contraintes financières, analphabétisme, éloignement, méconnaissance des opportunités existantes), Entrepreneurs du Monde propose un accompagnement vers l’insertion en entreprise (rédaction de CV, préparation d’entretiens) ou la création de TPE (étude de marché, business plan, gestion).

Accès à l’énergie Pour faciliter l’accès des plus démunis à une énergie moderne, propre et économique les Entrepreneurs du Monde :
• Sélectionne des kits solaires et des réchauds adaptés.
• Développe des réseaux de distribution microfranchisés.
• Offre des services financiers adaptés.

Cette action a un impact important sur :
- Les familles qui utilisent désormais des kits solaires et des réchauds améliorés bien meilleurs pour leu santé, leur budget et l’environnement.
- Les revendeurs qui développent ainsi une activité génératrice de revenu complémentaire.

Agro-entrepreneuriat Entrepreneurs du Monde priorise l’agriculture dans ses développements. Elle développe des formations agricoles, des crédits adaptés au cycle des récoltes, des greniers de stockage et cherche à renforcer des filières agricoles.

Incubation et capitalisationModifier

Pour réaliser sa mission, Entrepreneurs du Monde incube des organisations locales pérennes. Elle recrute une équipe locale et crée avec elle une organisation de droit local. Ensemble, elles mettent en place le fonctionnement :
- Opérationnel : méthodologie, modules de formation, outils de gestion et de reporting, mesure de la performance sociale.
- Financier : subvention jusqu’à ce que le seuil de rentabilité soit atteint, aide à la recherche de financement.
- Administratif : enregistrement officiel, gouvernance, choix de la structure juridique la plus adaptée, etc. Elle accompagne ces équipes jusqu’à ce que leur structure atteigne la viabilité opérationnelle et financière, c’est-à-dire dans un délai de 4 à 7 ans.

Pour aller plus vite plus loin, Entrepreneurs du Monde partage largement ses outils et meilleures pratiques via des fiches de capitalisation, sur son site internet http://www.pratiques-edm.org/ ouvert à tous et disponible en français et en anglais. Elle organise aussi tous les ans des ateliers pratiques en Afrique, en Asie et en France pour ses équipes et d’autres partenaires.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (fr) « Article 2400 », Journal officiel de la République française,‎
  2. (fr) « Profil », Le Point,‎
  3. Géo, septembre 2004[précision nécessaire]
  4. (fr) « Banquier des bidonvilles », La Tribune,‎
  5. (en) « The Youngest Entrepreneurs », MicrofinanceInsights,‎
  6. (fr) Pierre Cappelaere, Ghana, les chemins de la démocratie, Paris, éditions L’Harmattan, coll. « Points de vue concrets », , 282 p. (ISBN 978-2-296-03916-2), p. 135-138
  7. (fr) « Micro-crédit dans les bidonvilles », Centre Presse,‎
  8. « Microcrédit - Les Petits prêts », Madame Figaro,‎
  9. a et b (fr) « Une vraie leçon de vie », Le Courrier Cauchois,‎
  10. (fr) « Article 2115 », Journal officiel de la République française,‎

Lien externeModifier