Ouvrir le menu principal

Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball

Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball
Logo du Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball

Généralités
Noms précédents Association Sports et Loisirs Robertsau Handball
Fondation 1966 (ASL Robertsau)
(ESSAHB)
Couleurs Bleu et blanc
Salle Gymnase des Malteries, Schiltigheim
Gymnase de la Rotonde, Strasbourg
(1 200 et 1 500 places)
Siège Centre sportif de la Robertsau
212, route de la Wantzenau
67000 Strasbourg
Championnat actuel Division 2
Président Drapeau : France Cédric Bald / sébastien Bender
Entraîneur Drapeau : France Denis Lathoud
Site web Site officiel

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Proligue 2019-2020
0

L'Eurométropole Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball (ESSAHB) est un club français de handball basé à Strasbourg[1], né de la fusion le entre la section handball de l'ASL Robertsau (Association Sports et Loisirs La Robertsau) et le Handball Club Schiltigheim[2]. L'objectif de cette fusion est de créer un club de handball compétitif à Strasbourg[3] et ainsi succéder à l'ASPTT Strasbourg ou au RC Strasbourg, Champion de France en 1977.

Le club est promu en deuxième division pour la saison 2018-2019. Repêché, il est désormais entraîné par Denis Lathoud

HistoireModifier

ASL RobertsauModifier

1966 marque la création de la section de handball par Jean-Pierre Walter au sein du FCJ Robertsau, présidé alors par Jean-Pierre Ehrhard, entouré de nombreux bénévoles, dont François Zimmermann et Bernard Didier. En 1979, après de nombreuses rencontres, les présidents Louis Kuballa (AS Robertsau) et Jean-Pierre Walter (FCJ Robertsau) décident la fusion de leurs clubs, soutenus par Robert Grossmann, alors adjoint au maire chargé des sports. De cette fusion est née l'Association Sports et Loisirs Robertsau, ce qui a permis la réalisation du centre sportif de La Robertsau.

En 1985, c'est avec l'arrivée de Branko Karabatić, dont le fils Nikola est né un an plus tôt en Yougoslavie, que les verts signent leur premier titre en Nationale 1 (actuelle N2) et accèdent ainsi à l'accession Nationale 1B (actuelle D2). Deux ans plus tard, ils ratent de peu l'accession en Nationale 1A (actuelle D1) en 1987, perdant d'un but contre le Racing Club de Strasbourg en barrages d'accession[4].

En 1998, l'ASL Robertsau accède à nouveau en Division 2 mais est relégué dès sa première saison. Après trois saisons en Nationale 1, ils obtiennent en 2002 le titre de champion de France dans cette même division avec Vincent Bleger. Après une belle saison terminée à la 6e place le roumain Radu Voina est nommé à la tête de l’équipe en 2003[5]. Après une 11e place et le titre de meilleur de D2 pour Bogdan Voina[6] en 2004, l’ASL termine dernier en 2005 et est relégué. Voina est alors remplacé par l'ancien joueur du club Yohann Lhou Moha.

HBC SchiltigheimModifier

Entente Strasbourg Schiltigheim AlsaceModifier

Après avoir tutoyé le haut niveau du handball français, la volonté de l'ASL Robertsau est alors de pouvoir représenter un jour le handball strasbourgeois dans l'élite nationale et succéder notamment au RC Strasbourg, Champion de France en 1977.

C'est dans ce but qu'en 2011, le club forme une Entente avec le club voisin de Schlitigheim (HBC Schiltigheim), créant une nouvelle structure nommée Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace HandBall (ESSAHB). L'équipe 1 évolue alors en Nationale 1 et l'équipe 2 en Nationale 3. Le , la fusion des deux clubs est effective et l'ESSAHB est ainsi devenue un club à part entière[7]. Puis en 2015, le club troque le E de « Entente » pour « Eurométropole ».

En 2014, le club termine premier de la poule 3 de Nationale 1 et se qualifie de ce fait pour les barrages d'accession en D2. Si le club ne parvient pas à obtenir son accession sur le terrain, il profite finalement du refus par la CNCG de l'engagement de Pau-Nousty en Division 2 : l'ESSAHB accède ainsi au haut niveau[8]. Néanmoins, le club est rattrapé sur le niveau sportif puisque la 13e place à l'issue de la saison le ramène en Nationale 1.

Le club évolue en Nationale 1 pour la saison 2017-2018. L'ESSAHB est l'un des quatre clubs à obtenir le statut VAP[9] et est effectivement promu au terme de la saison.

En 2019, le club recrute Denis Lathoud au poste d'entraineur[10] pour succéder à Bruno Boesch.

Bilan saison par saisonModifier

Saison Division Rang
ASL Robertsau
1991-1992 ? ?e
1992-1993 Nat. 1 ?e
1993-1994 Div. 2 23e
1994-1995 Div. 2 17e
1995-1996 Nat. 1 ?e
1996-1997 Nat. 1 ?e
1997-1998 Nat. 1 2e
1998-1999 Div. 2 14e
1999-2000 Nat. 1 ?e
2000-2001 Nat. 1 ?e
Saison Division Rang
ASL Robertsau
2001-2002 Nat. 1 1er
2002-2003 Div. 2 6e
2003-2004 Div. 2 11e
2004-2005 Div. 2 16e
2005-2006 Nat. 1 ?e
2006-2007 ? ?e
2007-2008 ? ?e
2008-2009 ? ?e
2009-2010 ? ?e
2010-2011 ? ?e
Saison Division Rang
Entente Strasbourg Schiltigheim
2011-2012 Nat. 1 ?e
2012-2013 Nat. 1 18e
2013-2014 Nat. 1 4e
2014-2015 Div. 2 13e
2015-2016 Nat. 1 4e
2016-2017 Nat. 1 8e
2017-2018 Nat. 1 4e
2018-2019 Div. 2 13e
2019-2020 Div. 2 en course

Personnalités liées au clubModifier

Joueurs
Entraîneurs

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche de l'Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball », sur Site officiel de la Fédération française de handball, FFHB (consulté le 19 février 2015)
  2. « Statuts de l'Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball » [PDF], sur Site officiel du club (consulté le 19 février 2015)
  3. « Présentation de l'Entente Strasbourg Schiltigheim Alsace Handball », sur Site officiel du club (consulté le 19 février 2015)
  4. « Trois ans après, Strasbourg retrouve l'élite », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 230,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2017)
  5. « Radu Voinea revient en Alsace », sur handzone.net, (consulté le 29 novembre 2017)
  6. a et b « Les Oscars de la D2 », sur handzone.net, (consulté le 29 novembre 2017)
  7. « L'ESSAHB veut se faire un nom à Strasbourg », 20 minutes, (consulté le 24 mars 2019)
  8. « L'Entente Strasbourg/Schiltigheim (ESSAHB) en Pro D2 », sur DNA.fr, Dernières Nouvelles d'Alsace (consulté le 19 février 2015)
  9. « N1M : Une course à deux lauréats et quatre prétendants ! », sur Handzone (consulté le 24 mars 2019)
  10. « Denis Lathoud aux manettes à Strasbourg », sur handnews.fr, (consulté le 24 mars 2019)