Entérovirus 68

L'entérovirus 68 (EV68, EV-D68, HEV68) est un entérovirus de la famille des Picornaviridae. Découvert en Californie en 1962 et considéré rare, il connaît une certaine croissance depuis le début du XXIe siècle[1],[2],[3].

BiologieModifier

EV68 est l'une ces centaines de types d'entérovirus, un groupe de virus ssRNA composés de poliovirus, de coxsackievirus (en) et d'echovirus. Contrairement aux autres entérovirus, EV68 possède une labilité avec les acides et une température de croissance optimale plus faible, deux caractéristiques partagées par les rhinovirus humains. Enterovirus 68 serait le même que le rhinovirus humain 87[4].

ÉpidémiologieModifier

Depuis sa découverte en 1962, EV68 a été principalement recensé de manière sporadiques, dans des cas isolés.

Entre 2005 et 2011, six foyers d'infection (impliquant une dizaine de cas) ont été recensés aux Philippines, Japon, Pays-Bas ainsi que dans trois états américains (Géorgie, Pennsylvanie et Arizona)[5]. Lors d'une éclosion en Californie en 2012-2013, EV68 a affecté 2 enfants[6].

PrédispositionsModifier

Les enfants de moins de 5 ans ainsi que les enfants asthmatiques semblent être une population plus à risque de contracter la maladie[7].

TraitementModifier

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin contre le virus. Les traitements actuels sont axés sur les symptômes (en). La plupart des personnes affectées se remettent complètement alors que quelques-unes doivent être hospitalisées[5].

Cinq cas EV68 ayant entraîné la paralysie ont été traités à l'aide de corticostéroïdes, d'immunoglobulines intraveineuses (en) et plasmaphérèse, apparemment sans succès[8].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Enterovirus 68 » (voir la liste des auteurs).
  1. (en)DOI:10.1099/vir.0.79925-0
    Cette citation sera générée dans quelques minutes. Vous pouvez sauter la queue ou la compléter à la main
  2. (en)DOI:10.1371/journal.pone.0036005
    Cette citation sera générée dans quelques minutes. Vous pouvez sauter la queue ou la compléter à la main
  3. (en)DOI:10.1099/vir.0.043935-0
    Cette citation sera générée dans quelques minutes. Vous pouvez sauter la queue ou la compléter à la main
  4. (en)DOI:10.1128/JCM.40.11.4218-4223.2002
    Cette citation sera générée dans quelques minutes. Vous pouvez sauter la queue ou la compléter à la main
  5. a et b (en) « Clusters of Acute Respiratory Illness Associated with Human Enterovirus 68 --- Asia, Europe, and United States, 2008--2010 », sur Morbidity and Mortality Weekly Report (MMWR), CDC, 60(38), (consulté le 9 septembre 2014), p. 1301–1304
  6. (en) Eryn Brown, « Mysterious polio-like illnesses reported in some California children », LA Times,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2014)
  7. (en) Gillian Mohney, « Respiratory Virus Sickening Children in Colorado », ABC News,
  8. (en) Alexandra Roux,Sabeen Lulu, Emmanuelle Waubant,Carol Glaser,Keith Van Haren, « A Polio-Like Syndrome in California: Clinical, Radiologic, and Serologic Evaluation of Five Children Identified by a Statewide Laboratory over a Twelve-Months Period », (consulté le 9 septembre 2014)

Liens externesModifier