Ouvrir le menu principal

Enriqueta Basilio

Athlète mexicaine

Enriqueta Basilio
Image illustrative de l’article Enriqueta Basilio
Enriqueta Basilio en 1968.
Informations
Nationalité Drapeau : Mexique Mexicaine
Naissance (70 ans)
Lieu Mexicali, Basse Californie
Taille 1,76 m (5 9)
Poids 59 kg (130 lb)
Surnom Queta Basilio

Norma Enriqueta Basilio Sotelo, communément appelée Enriqueta Basilio ou Queta Basilio, née le à Mexicali (Basse Californie), est une athlète et femme politique mexicaine.

Elle est notamment connue pour avoir été la première femme de l'histoire à être la dernière relayeuse de la torche olympique et à allumer la vasque olympique, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Mexico.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

 
Enriqueta Basilio allumant la vasque olympique à Mexico en 1968.

Championne nationale d'athlétisme en 80 mètres haies, elle parvient à être connue comme étant la meilleure athlète féminine mexicaine de son époque[1]. Aux Jeux panaméricains de 1967 à Winnipeg, elle se classe 7e de la finale du 80 mètres haies.

Elle participe aux Jeux olympiques de 1968 à Mexico. Dernière relayeuse de la torche olympique, elle allume la vasque lors de la cérémonie d'ouverture le , devenant la première femme à obtenir ce privilège[2],[3],[4]. Durant ces Jeux, elle participe aux épreuves de 80 mètres haies, de 400 mètres et du relais 4 × 100 mètres, où elle est à chaque fois éliminée dès la première course de qualifications.

Après l'arrêt de sa carrière sportiveModifier

Le 25 février 2008, Enriqueta Basilio reçoit la Médaille olympique guatémaltèque attribuée par le Comité olympique guatémaltèque « en reconnaissance de son parcours comme sportive et dirigeante ».

Elle est membre permanente du Comité olympique mexicain[1]. « Sportive exemplaire par son attitude générale tout au long de sa carrière sportive, marquée par un évident et constant esprit sportif », elle est également nommée par le Club Tenochtitlan de Mexico pour recevoir le Prix national et international Juego Limpio 2007, promu par le Comité olympique mexicain et le Comité international pour le fair play.

En 2004 à Mexico, elle porte la torche olympique à Mexico dans le cadre du relais mondial de la flamme jusqu’à Athènes.

Basilio est l'organisatrice du Recorrido del Fuego Simbólico por la Paz y el Deporte, événement qui, année après année, propose une course à travers le pays, pour commémorer les Jeux olympiques du Mexique de 1968.

À la suite des élections fédérales de 2000, elle est élue députée fédérale pour le Parti révolutionnaire institutionnel, mandat qu'elle effectue jusqu'en 2003[1].

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (es) Iniciativas deportivas sur le site web de la Chambre des Députés H. Congrès de l'Union[Quoi ?]
  • (es) Sánchez Hidalgo, "Nuestros Juegos México 68", publié par le Comité olympique mexicain, 2003

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (es) RENIER GONZÁLEZ, « La mujer que enciende conciencias », Diario de León,‎ (lire en ligne).
  2. (en-GB) Alberto Najar, « Río 2016: la inspiradora historia de Enriqueta Basilio, la atleta de México que fue la primera mujer en prender la llama olímpica », BBC Mundo,‎ (lire en ligne).
  3. « Norma Enriqueta Basilio de Sotelo - Les femmes aux JO : temps forts à travers les époques - Elle », sur www.elle.fr (consulté le 6 février 2017).
  4. « See Photos of the First Woman to Finish the Olympic Torch Relay », sur Time (consulté le 6 février 2017).