Enquête dans le brouillard

livre de Elizabeth George

A Great Deliverance

Enquête dans le brouillard
Auteur Elizabeth George
Genre Roman policier
Version originale
Langue Anglais américain
Titre A Great Deliverance
Lieu de parution Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution 1988
Version française
Éditeur France Loisirs
Lieu de parution Paris
Date de parution 1990
ISBN 2266117564
Série Inspecteur Lynley
Chronologie
Localisation du Yorkshire du Nord.

Enquête dans le brouillard (titre original : A Great Deliverance) est un roman policier d'Elizabeth George paru en 1988 aux États-Unis puis en France aux Presses de la Cité en 1990.

Dans l'ordre chronologique du récit (mais pas de publication), il est le deuxième roman de la série Inspecteur Lynley

En France, la romancière a reçu le grand prix de littérature policière en 1990 pour cet ouvrage.

Le roman évoque l'enquête faite par deux policiers de Scotland Yard dans une petite commune du Nord-Yorkshire, où un propriétaire foncier a été décapité à coup de hache. La meurtrière présumée est la propre fille de la victime, mais un doute subsiste quant à sa culpabilité.

PersonnagesModifier

  • Le défunt : William Teys, propriétaire de Gembler Farm
  • Les policiers
    • Thomas Lynley : inspecteur à Scotland Yard, désigné pour enquêter sur la mort de William Teys
    • Barbara Havers : sergent à Scotland Yard, désignée pour enquêter sur la mort de William Teys
    • Inspecteur Nies : collègue à Scotland Yard de Thomas Lynley, chargé de la première enquête
    • Malcolm Webberly : commissaire de police, supérieur de Nies, Lylnley et Havers
    • Sir David Hillier : commissaire divisionnaire de police, adjoint du préfet de police de Londres
  • La famille du défunt
    • Tessa Teys : ancienne épouse du défunt, supposée morte
    • Gillian Teys (« Gilly ») : premier enfant du couple (elle s'est enfuie de la maison)
    • Roberta (« Bobba », « Bobby ») Teys : second enfant du couple, soupçonnée du meurtre de son père
    • Olivia Odell : fiancée de William Teys, veuve de Paul Odell
    • Bridie Odell : fille d'Olivia Odell et de Paul Odell
    • Stepha Odell : tenancière d'un bar à Keldale, sœur de feu Paul Odell, belle-sœur d'Olivia Odell
    • Richard Gibson : neveu de William Teys, cousin de Gillian et de Roberta
    • Madeline Gibson : épouse de Richard Gibson
  • Autres personnages
    • Père Hart : prêtre catholique de Keldale
    • Ezra Farmington : peintre résidant à Keldale
    • Nigel Parrish : organiste à l'église de Keldale
    • Gabriel Langston : constable de Keldale
    • Simon Saint James : ami de Thomas Lynley
    • Deborah Saint James : épouse de Simon Saint James
    • Danny Burston-Thomas et Angelina Burston-Thomas : gérants d'un hôtel
    • Hank et Jojo (« Coco ») Watson : clients dans la maison d'hôtes tenue par les Burston-Thomas
    • Lady Helen Clyde : collègue de travail et maîtresse de l'inspecteur Lynley
    • Harry Houseman : détective privé
    • Russell Mowrey : second époux de Tessa Teys
    • Jonah Clarence : époux de Gillian Teys
    • Marsha Fitzalan : ancienne institutrice de Gillian Teys
    • Les parents de Barbara Havers
  • Animaux
    • Moustache : chien de la famille Teys
    • Dougal : canard de Bridie Odell

RésuméModifier

Le récit est présenté en 16 chapitres.

  • Mise en place de l’intrigue (chapitres 1 à 4)

Alors que l'agglomération londonienne est en proie aux meurtres d'un tueur en série appelé « l'Éventreur », un commissaire de police de Scotland Yard désigne deux de ses agents pour enquêter sur un meurtre mystérieux survenu dans le Yorkshire du Nord. Le meurtre a eu lieu trois semaines auparavant et l'enquête avait été confiée dès le début à l'inspecteur Nies, qui très rapidement avait conclu à la culpabilité de la fille (Roberta Teys) de la victime (William Teys). Toutefois un prêtre (père Hart) de la commune est venu à Londres pour confier ses doutes sur la culpabilité de Roberta et a sollicité une seconde enquête plus approfondie.

Les deux policiers désignés sont :

  • l'inspecteur Thomas Lynley, la trentaine, huitième comte d'Asherton, ancien élève d’Eton, séduisant et élégant ;
  • le sergent Barbara Havers, la trentaine, assez laide, mal habillée, plutôt grosse, ayant peu de chance dans sa vie privée, subissant une mère qui perd doucement la tête et un père malade, qui n'ont plus le goût de vivre depuis la mort de leur fils. Barbara jongle entre culpabilité envers ses parents et conscience professionnelle. Elle éprouve une profonde aversion (façon « lutte des classes ») à l'égard de Thomas Lynley.

L'enquête des deux policiers commence à Keldale, un bourg du Nord-Yorkshire où l'on a trouvé trois semaines auparavant le corps décapité de William Teys, propriétaire foncier qui était sur le point de se remarier. Près de lui se tenait sa fille de 19 ans, Roberta. Tout semblait indiquer que Roberta avait tué son père à coups de hache avant d'entrer en psychose et en catatonie. Ceci est corroboré par les aveux de la jeune fille qui s'était accusée du meurtre, disant qu'elle « ne regrettait rien ». Néanmoins les gens du bourg ne croient pas à cette auto-accusation : le chien de la famille, Moustache, a été égorgé en même temps que William Teys, et jamais Roberta n'aurait tué son chien qu'elle aimait tendrement. De plus elle avait de très bonnes relations avec son père et n'avait aucune raison de le tuer à quelques semaines de son remariage (qu’elle approuvait d'ailleurs). La hache ayant servi au crime ne comporte aucune empreinte digitale et la scène de crime laisse supposer que la jeune fille n'est pas la coupable. Enfin la mort par décapitation semble relever d'un geste commis par un homme et non par une femme.

  • L'enquête (chapitres 5 à 14)

Lynley et Havers rencontrent les personnes qui pourraient les aider dans leur enquête : Olivia Odell (la fiancée du défunt), Bridie (sa fille de 6 ans), Stepha (la belle-sœur d'Olivia), le peintre Ezra Farmington, l'organiste Nigel Parrish, Richard Gibson (héritier avec Roberta des biens mobiliers et immobiliers du défunt), etc. Les policiers découvrent que le peintre et l'organiste se vouent une haine féroce. Le défunt avait jadis été marié avec Tessa, mère de Gillian (qui a quitté la famille et la région plusieurs années auparavant) et de Roberta ; il s'apprêtait à se remarier avec Olivia Odell. On ne lui connaissait pas d'ennemis. Il était connu pour être un homme ayant embrassé la foi catholique et être très pieu, allant à l'église tous les jours. Juste après le meurtre, Roberta a été placée en hôpital psychiatrique à la demande de son co-héritier, Richard Gibson. Auditionnée par les policiers, elle reste totalement mutique. La mort de William Teys et l'internement de Roberta profitant objectivement à Richard Gibson, se pourrait-il qu'il soit le meurtrier ?

L'enquête prend une nouvelle tournure quand les policiers découvrent que Tessa Teys n'est pas morte et que depuis 19 ans elle réside à York. Elle s'est remariée (sans avoir divorcée, si bien qu'elle est bigame) et son mari Russell Mowrey a disparu. Or la « disparition » de Russell date du jour de la mort de William Teys trois semaines auparavant. Serait-ce lui le meurtrier ? Serait-il « l'Éventreur » ? Entendue, Tessa affirme qu'elle ne sait rien sur la mort de William Teys et est stressée par la disparation inattendue de Russell.

Un fait apparemment secondaire laisse Lynley songeur : quelques années auparavant, un bébé a été abandonné à la porte de l'église. Le bébé était mort de froid. Ceci a-t-il un lien avec le meurtre de Teys ?

L'enquête arrivant dans une impasse, Lynley estime qu'il faut absolument retrouver Gillian, la fille aînée du couple Teys. La jeune femme pourrait être la clef de l’affaire.

Au fil de l'enquête, le sergent Barbara Havers éprouve à la fois une aversion à l'égard de l'inspecteur Thomas Lynley, tout en ayant néanmoins une profonde estime pour ses qualités d'enquêteur. Peu à peu on apprend l'origine de sa dépression, liée à la mort de son jeune frère quelques années auparavant. Pour sa part, l'inspecteur Lynley a lui-aussi des problèmes d'ordre psychologique. Quelques années auparavant, il était tombé amoureux de la belle Déborah mais avait renoncé à l'épouser en raison de son origine de classe sociale (lui est aristocrate tandis qu'elle est fille d'un majordome). Déborah vient de se marier avec le meilleur ami de Lynley, Simon Saint James. Or le couple a décidé de faire son voyage de noces… non loin de Keldale. Lynley et Havers sont amenés à rencontrer le couple lors de l’enquête. Lynley se retrouve face à celle qu'il aime secrètement et face à son meilleur ami, et rival en amour.

À la suite de la rencontre avec les Saint James, Barbara Havers a compris l'amour impossible de Lynley. Lors d'une prise de bec avec lui liée au fait qu’il a eu la nuit précédente une liaison sexuelle particulièrement torride et bruyante avec Stepha Odell (la tenancière de l'hôtel), elle lui montre qu'elle connaît son point faible et l’origine de son mal-être. Lynley rétorque qu'il lui donne trois heures pour fouiller de fond en comble la propriété de William Teys et trouver un indice sur la localisation de Gillian Teys, faute de quoi il la renverra à Londres et la fera exclure de la brigade criminelle.

Quand il revient trois heures après, Barbara a relevé le défi : elle pense savoir où se trouve Gillian.

La poursuite de l'enquête et la découverte du domicile de Gillian à Londres permettent de faire avancer l'enquête. Comme sa mère Tessa, Gillian s'est mariée. Grâce à l'aide d'Helen Clyde (maîtresse de Lynley) elle accepte, bien que difficilement, de revoir Roberta. La « confrontation » entre les deux sœurs à l'hôpital psychiatrique permet de faire une percée décisive dans la résolution de l’énigme…

  • Dénouement, résolution de l'énigme et révélations finales (chapitres 15 et 16)

Loin d'être un gentleman farmer respectable, William Teys était un pédophile. Il s'était marié avec une jeune fille de 16 ans, Tessa, en raison de ces penchants pédophiles. Quand elle avait eu leur premier enfant (Gillian), il avait cessé de voir en elle une partenaire sexuelle et s'était focalisé sur Gillian. Après la naissance de leur second enfant (Roberta), Tessa s'était enfuie pour refaire sa vie avec un « homme normal ». L'enfance de Gillian avait été un long calvaire de souffrances : attouchements, viols vaginaux, sodomie. La jeune fille s'était enfuie pour échapper à son bourreau, en laissant un message à sa petite sœur Roberta pour quitter à son tour la maison et venir la rejoindre. Mais Roberta n'avait pas compris le message, si bien que William Teys avait continué avec elle ce qu'il faisait endurer à Gillian. Quand il avait envisagé d'épouser Olivia, Roberta avait compris qu'il allait bientôt s'en prendre à Bridie, l'enfant d'Olivia. Roberta avait alors endormi son vieux chien, avait appelé son père, et l'avait effectivement décapité avec une hache. Depuis le début, en faisant des aveux, elle avait dit la vérité.

Le père Hart savait depuis longtemps que William Teys était pédophile, ce dernier s'étant confessé auprès de lui à plusieurs reprises. Étant le premier à découvrir le meurtre de Roberta, le père Hart avait effacé les empreintes digitales de l’adolescente et modifié la scène de crime. Il s'était rendu à Scotland Yard pour que Roberta soit innocentée.

Quant à Russell Mowrey, dont la « disparition » était restée mystérieuse, Lynley découvre qu’elle n’a rien à voir avec la mort de William Teys : Russell avait été la victime, non identifiée jusqu'alors, de « l'Éventreur ».

Autour du romanModifier

  • Dans le roman, les personnages font référence à l'œuvre de Shakespeare (notamment Périclès, prince de Tyr) et à celle d'Emily Brontë (Les Hauts de Hurlevent).
  • On retrouvera Thomas Lynley et son adjointe Barbara Havers dans le roman suivant, Le Lieu du crime, ainsi que lady Helen Clyde, qui y jouera un rôle essentiel.
  • Lady Helen Clyde, simple collègue de travail et maîtresse occasionnelle de l'inspecteur Lynley dans le roman, deviendra par la suite la compagne puis l'épouse de Lynley, avant d'être assassinée dans Anatomie d'un crime.

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier