Ennon-Louis de Frise orientale

prince de Frise orientale
Ennon-Louis
Ennoludwig.jpg
Titres de noblesse
Comte de Frise orientale
-
Prédécesseur
Prince de Frise orientale
-
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 27 ans)
AurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Enno Ludwig Fürst von OstfrieslandVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Sophie de Barby (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Julienne-Louise (en)
Sophie-Wilhelmine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arms of the house of Cirksena (2).svg
Blason

Ennon-Louis est un prince de la maison Cirksena né le à Aurich et mort le dans cette même ville. Il est comte, puis prince de Frise orientale de 1648 à sa mort.

BiographieModifier

Ennon-Louis est l'aîné des trois fils du comte Ulrich II et de son épouse Julienne de Hesse-Darmstadt. Encore enfant, il est fiancé en 1642 à la princesse Henriette-Catherine d'Orange-Nassau, de cinq ans sa cadette, mais ces fiançailles sont rompues en 1649. Son éducation s'effectue dans toute l'Europe, des Provinces-Unies à Genève en passant par Saumur, en France. Il a également l'occasion de visiter Rome et Vienne. Il se trouve à l'étranger lorsque son père meurt, en 1648. Sa mère exerce la régence en son nom jusqu'à son retour en Frise orientale en 1651, année de sa majorité. Les adversaires de la régente profitent du retour du jeune prince pour faire condamner à mort Johann von Marenholz, un conseiller de la régente accusé d'avoir entretenu une liaison avec elle[1].

En 1654, grâce aux intrigues de son conseiller Hermann Conring, Ennon-Louis peut acheter pour 10 000 florins le titre de prince d'Empire. Cependant, il ne l'obtient qu'à titre personnel et n'est pas autorisé à siéger avec les princes à la Diète[1].

Ennon-Louis trouve la mort dans un accident de chasse en 1660, âgé de seulement vingt-sept ans. Comme il ne laisse pas de fils, c'est son frère cadet Georges-Christian qui lui succède. Ce dernier acquiert le titre de prince héréditaire en 1662[1].

Mariage et descendanceModifier

Ennon-Louis se marie le avec Justine-Sophie (de), fille du comte Albert-Frédéric de Barby-Mühlingen (de). Ils ont deux filles :

RéférencesModifier

  1. a b et c Deeters 1997.

BibliographieModifier

  • (de) Walter Deeters, « Enno Ludwig », dans Martin Tielke (éd.), Biographisches Lexikon für Ostfriesland, vol. 2, Aurich, Ostfriesische Landschaftliche Verlags- und Vertriebsgesellschaft, (ISBN 3-932206-00-2, lire en ligne).

Liens externesModifier