Ennio Fantastichini

acteur italien
Ennio Fantastichini
Presentazione Mine vaganti 2 - Ennio Fantastichini (edited).jpg
Ennio Fantastichini lors de la présentation du film Le Premier qui l'a dit.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
Influencé par
Distinction
European Film Award for European Discovery of the Year (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Ennio Fantastichini est un acteur italien né le à Gallese en Italie et mort le à Naples[1].

BiographieModifier

Second fils d'un maréchal des carabinieri, Ennio Fantastichini quitte Fiuggi dont son père commandait le poste local pour étudier à l'Académie nationale d'art dramatique à Rome. Il fait ses débuts au théâtre à l'âge de quinze ans dans une œuvre de Samuel Beckett[2].

En 1982 il fait son apparition sur le grand écran avec Fuori dal giorno (it). Il tient un petit rôle dans I soliti ignoti vent'anni dopo (it) d'Amanzio Todini (it) en 1985 aux côtés de Vittorio Gassman et Marcello Mastroianni. En 1988 il joue avec Laura Morante et Mario Adorf dans I ragazzi di Via Panisperna de Gianni Amelio où il interprète le rôle d'Enrico Fermi.

Il obtient son plus grand succès avec Portes ouvertes de Gianni Amelio en 1989[2] grâce auquel, en interprétant le personnage de Tommaso Scalia aux côtés de son maître Gian Maria Volontè, il reçoit plusieurs premiers prix : Ciak d'oro 1991, Ruban d'argent (meilleur acteur dans un second rôle), Prix du cinéma européen (Prix Felix, découverte de l'année) 1991.

Acteur sanguin et incisif, il remporte un grand succès son interprétation du romain arrogant dans Ferie d'agosto (1996) de Paolo Virzì avec Sabrina Ferilli en 1996 grâce auquel il obtient une nomination pour le David di Donatello 1996[1].

Il joue encore dans de nombreux autres films et rencontre également le succès dans le feuilleton télévisé La Mafia en 1997, dans Sacco et Vanzetti (it) en 2005, où il joue le rôle de l'anarchiste Bartolomeo Vanzetti (interprété dans le film de Giuliano Montaldo par Gian Maria Volontè), dans la série historique La freccia nera (it) en 2006 dans laquelle il tient le rôle du perfide Raniero, noble du Moyen-Âge[1].

En 2007 il joue dans Saturno contro de Ferzan Özpetek [2]et en 2008 dans Fortapàsc de Marco Risi où il joue le rôle du maire de Torre Annunziata, Cassano[3]. En 2010 il est encore dirigé par Ozpetek aux côtés d'Alessandro Preziosi, Riccardo Scamarcio et Elena Sofia Ricci dans Le Premier qui l'a dit pour lequel il remporte le David di Donatello du meilleur acteur dans un second rôle[1].

Il est le benjamin du peintre et sculpteur Piero Fantastichini.

Il meurt le 1er décembre 2018 à l'âge de 63 ans à la suite d'une hémorragie cérébrale à la polyclinique Federico II (it) de Naples où il était hospitalisé depuis quinze jours à la suite d'une leucémie aiguë myéloblastique[1].

Filmographie partielleModifier

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (it) « E' morto Ennio Fantastichini », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le 1er décembre 2018)
  2. a b et c (it) Emilia Costantini, « È morto Ennio Fantastichini L’attore stroncato dalla leucemia a 63 anni Video », sur Corriere della Sera, (consulté le 1er décembre 2018).
  3. « Ennio Fantastichini », sur rsdoublage.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :