Engoulevent à balanciers

espèce d'oiseau

Caprimulgus longipennis

Caprimulgus longipennis
Description de cette image, également commentée ci-après
Mâle.
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Caprimulgiformes
Famille Caprimulgidae
Genre Caprimulgus

Espèce

Caprimulgus longipennis
Shaw, 1796

Synonymes

  • Macrodipteryx longipennis (Shaw, 1796)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L'Engoulevent à balanciers (Caprimulgus longipennis, anciennement Macrodipteryx longipennis) est une espèce d'oiseaux de la famille des Caprimulgidae.

Description brèveModifier

Il à la coloration générale roussâtre à brunâtre avec du gris, et le mâle, en période reproductive, possède deux extensions caractéristiques sur les primaires de ses ailes, formant des balanciers terminés par une palette noire[1].

Répartition et habitatModifier

Cette espèce vit en Afrique, du Sénégal à l'Éthiopie. Il habite les milieux ouverts boisés, tels que des savanes, mosaïques forêt-savane, plaine arborées, forêt clairsemée, bordures côtières forestières, etc.

SystématiqueModifier

L'Engoulevent à balanciers était classé jusqu'en 2007 dans le genre Macrodipteryx, avec l'Engoulevent porte-étendard. Des études moléculaires ont montré que ce genre était niché au sein du genre Caprimulgus, avec lequel il a de fait été synonymisé[2],[3].

AnnexesModifier

Comportement

Le cas a été remarqué près de Yokadouma au Cameroun, d'un engoulevent à balanciers accompagnant une voiture sur plusieurs kilomètres à la tombée du jour à environ deux mètres de la fenêtre droite à hauteur de celle-ci.

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiquesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ron Demey et Benoît. Paepegaey, Oiseaux de l'Afrique de l'Ouest (ISBN 978-2-603-02396-9 et 2-603-02396-9, OCLC 944442325, lire en ligne)
  2. (en) Carl Larsen, Michael Speed, Nicholas Harvey et Harry A. Noyes, « A molecular phylogeny of the nightjars (Aves: Caprimulgidae) suggests extensive conservation of primitive morphological traits across multiple lineages », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 42, no 3,‎ , p. 789-796 (DOI 10.1016/j.ympev.2006.10.005)
  3. (en) Kin-Lan Han, Mark B. Robbins et Michael J. Braun, « A multi-gene estimate of phylogeny in the nightjars and nighthawks (Caprimulgidae) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 55, no 2,‎ , p. 443-453 (DOI 10.1016/j.ympev.2010.01.023)