Engilbert de Clèves

comte de Nevers

Engilbert de Clèves, né le 26 septembre 1462 et mort le 21 novembre 1506, est un membre de la maison ducale de Clèves, fils de Jean Ier de Clèves et d'Élisabeth de Nevers. Il succède à son grand-père maternel Jean de Bourgogne comme comte de Nevers et comte d'Eu.

Engilbert de Clèves
Titres de noblesse
Comte de Nevers
Comte d'Eu
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Charlotte of Bourbon-Vendome (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles de Clèves (en)
Louis de Clèves (d)
Engelbert von der Mark-Kleve (d)
François de Clèves (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arms-Engelbert of Cleves, Count of Nevers.jpg
blason

BiographieModifier

En 1481, il est envoyé avec une armée par son frère Jean II de Clèves pour soutenir la révolte des bourgeois d'Utrecht contre David de Bourgogne, prince-évêque d'Utrecht et s'empare de la ville. Il est proclamé ruwaart et protecteur des Terres d'Utrecht. Mais après le siège d'Utrecht, mené en 1483 par Maximilien Ier, le futur empereur, alors régent des États bourguignons, il doit abandonner la ville. Cette révolte fait partie des conflits civils qui déchirent les Pays-Bas pendant la décennie 1480.

À la mort de son grand-père maternel Jean de Bourgogne, le 25 septembre 1491, il lui succède comme comte de Nevers et comte d'Eu[1].

Il épouse le 23 février 1489 Charlotte de Bourbon-Vendôme (1474-1520), fille de Jean de Bourbon, comte de Vendôme et d'Isabelle de Beauvau. De cette union sont nés trois enfants :

Il participe en 1494 à l'expédition de Naples, pendant la première guerre d'Italie, à la tête d'une troupe de 8 000 mercenaires suisses.

Il est enterré dans l'église du couvent des cordeliers de Nevers.

Notes et référencesModifier

  1. Jean de Bourgogne était aussi comte de Rethel, mais ce fut sa fille Charlotte, issue de son second mariage avec Pauline de Brosse, qui en hérita.
  2. Par ce mariage, le comté de Rethel est de nouveau réuni à celui de Nevers.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (de) Karl Leopold Strauven, « Engelbert von Cleve », Allgemeine Deutsche Biographie 4, 1876, p. 330.
  • (de) Detlev Schwennicke, Europäische Stammtafeln, Band I, 1975, p. 190.

Liens externesModifier